Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Automobile: La Chine étudie une hausse des droits de douane, les constructeurs allemands souffrent en Bourse
information fournie par Reuters 22/05/2024 à 12:20

Une illustration des drapeaux de l'UE et de la Chine

Une illustration des drapeaux de l'UE et de la Chine

La Chine devrait porter à 25% ses droits d'importation sur les grosses voitures à essence, rapporte le quotidien chinois Global Times, citant les préconisations d'un expert d'un organisme chinois d'études sur l'automobile affilié à Pékin.

Ce projet de relèvement douanier intervient alors que la Chine fait face à une forte augmentation des droits d'importation sur les véhicules automobiles aux Etats-Unis et est sous la menace de nouveaux de droits de douane dans l'Union européenne.

Selon Liu Bin, chef expert du China Automotive Technology & Research Center (CATARC) et directeur adjoint du China Automotive Strategy and Policy Research Center, un taux de 25% sur les droits de douane est conforme aux règles de l'OMC.

Les droits de douane actuels de la Chine sur les importations de voitures sont de 15%.

Le relèvement des droits de douane sur les voitures équipées de gros moteurs devrait toucher principalement les constructeurs automobiles allemands qui exportent des SUV et des berlines vers la Chine.

A la Bourse de Francfort, BMW, Mercedes et Volkswagen reculent respectivement de 2,13%, de 1,56% et de 1,51%.

A Paris, Renault abandonne 0,94% et Stellantis 0,92%.

Le secteur européen de l'automobile cède 2,01%, pesant sur l'indice Stoxx 600, en repli de 0,35%.

"La modification tarifaire envisagée pour les berlines à essence et les SUV équipés de moteurs de plus de 2,5 litres n'est pas seulement conforme aux règles de l'OMC", insiste Liu Bin auprès de Global Times.

Pour lui, une telle mesure contribuerait également à équilibrer les marchés nationaux et internationaux et à soutenir une politique de développement vert et à faible émission de carbone.

"Nous avons également remarqué que certains pays et régions ont pris des mesures restrictives dans le secteur des véhicules à énergie nouvelle, qui vont à l'encontre du concept de développement vert et enfreignent les principes de l'économie de marché et les règles de l'OMC", poursuit Liu Bin.

Le président américain Joe Biden a annoncé la semaine dernière le relèvement les droits de douane sur des milliards de dollars de produits chinois, dont des véhicules électriques, des semi-conducteurs et des produits médicaux.

La Commission européenne, de son côté, a lancé une enquête sur les véhicules électriques fabriqués en Chine, ce qui pourrait se traduire par l'imposition de droits de douane supplémentaires.

Liu Bin estime que le projet d'augmentation des droits de douane en Chine va accélérer la transition écologique et qu'elle est fondamentalement différente des mesures protectionnistes adoptées ailleurs.

(Reportage Philip Blenkinsop, avec les contributions de Sarah Wu et Zoey Zhang à Pékin; version française Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

Valeurs associées

0,00 EUR Euronext Paris 0,00%
BMW
87,26 EUR XETRA -1,27%
63,66 EUR XETRA -1,06%
1,16 USD NASDAQ +5,45%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.