Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Aurel BGC attend un CAC40 à 5500 points à 12 mois, mais le potentiel serait limité

Boursorama16/07/2015 à 14:07

Aurel BGC s'attend à une hausse très progressive des indices boursiers européens et américains au cours des mois à venir.

Le courtier Aurel BGC envisage une progression des principaux indices boursiers pour les 12 mois à venir, mais aussi une hausse régulière des taux de la Fed. Toutefois, « le potentiel de hausse des marchés boursiers américains et européens reste limité », relève la même source.

L’équipe de recherche économique d’Aurel BGC s’affiche plutôt optimiste pour les mois à venir dans son dernier point mensuel publié jeudi 16 juillet. La prudence reste néanmoins de mise alors que les investisseurs redeviennent très réactifs à toute nouvelle négative.

Marchés actions : le pari d’un lent marché haussier

Du côté des marchés d’actions, Aurel BGC entrevoit à court terme (horizon 3 mois) une stagnation des principaux indices boursiers européens et américains. Après quoi, les économistes et stratégistes du groupe entrevoient une reprise progressive de la hausse de ces mêmes indices. En France, le CAC40 est attendu à des niveaux autour de 5.220 points à 6 mois, 5.375 points à 9 mois puis 5.500 points à 12 mois (+7,5% par rapport au niveau actuel à 5.115 points).

Le Dax allemand suivrait un parcours aux variations semblables. Côté américain, le S&P 500, actuellement à 2.100 points, est attendu à un niveau de 2.325 points à 12 mois (environ +10%). L’indice Nikkei 225, au Japon, est également attendu en hausse très progressive pour les mois à venir.

Les auteurs restent néanmoins plutôt mesurés dans leur commentaire : « récemment, les marchés actions ont subi un regain de volatilité lié aux variations du sentiment des investisseurs sur le risque global. Alors que, sans avoir atteint des valorisations manifestement excessives, les marchés actions ne peuvent plus être considérés comme "bon marché", les investisseurs réagissent avec nervosité à toute nouvelle négative pour les perspectives économiques ».

« Certes, le maintien de flux de liquidités importants en provenance des banques centrales constitue un garde-fou et réduit la probabilité de voir s’engager un véritable marché baissier. Mais les investisseurs ont besoin d’être rassurés sur les perspectives économiques et de profitabilités des entreprises cotées. Tant que les doutes persistent, le potentiel de hausse des marchés boursiers américains et européens reste limité », poursuivent-ils.

Taux directeurs : hausse régulière aux Etats-Unis

Du côté des taux, Aurel BGC prévoit une « normalisation » de la politique monétaire américaine à un rythme régulier.

On sait que la Fed (Banque centrale américaine) devrait commencer à remonter ses taux d’ici peu, vers le mois de septembre selon de nombreux analystes. Le courtier français, sans donner de dates précises pour la remontée des taux, prévoit quant à lui que les taux directeurs de la Fed devraient atteindre 0,50% à 3 mois, 0,75% à 6 mois, 1% à 9 mois et 1,25% à 12 mois. Les taux de la BCE sont quant à eux attendus stables à 0,05%, sans surprise.

L’équipe de recherche économique d’Aurel BGC rappelle que les anticipations des investisseurs vis-à-vis de la hausse des taux de la Fed « fluctuent au gré de l’analyse de l’état de la conjoncture et des tensions inflationnistes, analyse qui peut varier considérablement après les publications de statistiques d’activité ou de prix. Il reste que la probabilité d’une première hausse des taux directeurs au mois de septembre est encore importante ».

Pour rappel, les investisseurs sont très attentifs aux évolutions des taux directeurs des banques centrales. De manière générale, la hausse des taux directeurs permet d’éviter une éventuelle surchauffe de l’économie quand la conjoncture est bonne. Néanmoins, les investisseurs digèrent mal les mouvements haussiers sur les taux directeurs, car cela est non seulement un frein (intentionnel) à l’investissement dans le cycle économique, mais cela comporte également certains risques : lorsque les taux directeurs montent, les projets économiques les moins rentables peuvent être menacés.

X. Bargue

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.