Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Assad savoure son retour au sein de la Ligue arabe
information fournie par Reuters 19/05/2023 à 16:57

par Aziz El Yaakoubi et Samia Nakhoul

DJEDDAH, Arabie saoudite, 19 mai (Reuters) - Le président syrien Bachar al Assad a reçu vendredi un accueil chaleureux de ses pairs à Djeddah, en Arabie saoudite, parachevant sa réhabilitation au sein de la Ligue arabe après douze années d'exclusion.

Le prince héritier saoudien Mohamed ben Salmane a scellé d'une poignée de main le retour d'Assad au sein de l'organisation régionale, tirant un trait sur des années d'hostilité du royaume et des autres pays arabes à l'encontre du dirigeant syrien, qui s'est allié à l'Iran chiite et à la Russie pour venir à bout du soulèvement armé né après la répression des manifestations pro-démocratiques de 2011, au prix de centaines de milliers de morts.

Le dirigeant saoudien a dit espérer que "le retour de la Syrie au sein de la Ligue arabe conduirait à la fin de cette crise" et tournerait la page de "douloureuses années de lutte".

Bachar al Assad, dont beaucoup de pays arabes souhaitent qu'il prenne davantage ses distances avec Téhéran, a assuré que "le passé, le présent et l'avenir" de la Syrie était "l'arabisme", sans un mot à l'égard de la République islamique.

Le chef de l'Etat syrien, en conflit depuis des années avec la Turquie de Recep Tayyip Erdogan, dont des troupes supplétives occupent le nord de la Syrie, a en revanche pointé "le danger de la pensée ottomane expansionniste", la décrivant comme influencée par les Frères musulmans, organisation islamiste bannie par de nombreux pays arabes.

A l'occasion de ce 32e sommet de la Ligue arabe, l'Arabie saoudite de Mohamed ben Salmane veut s'afficher en puissance diplomatique incontournable, alors que la crise énergétique mondiale, la guerre en Ukraine et les tensions entre les Etats-Unis et la Chine ont redonné du poids au premier exportateur mondial de pétrole sur la scène internationale.

Les dirigeants arabes ont également accueilli le président ukrainien Volodimir Zelensky, le royaume wahhabite se disant prêt à jouer les médiateurs entre Kyiv et Moscou.

(version française Jean-Stéphane Brosse)

Valeurs associées

82,41 USD Ice Europ -0,18%
78,39 USD Ice Europ -2,17%
2,13 USD NYMEX +0,19%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.