1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Airbus signe un accord avec ses pays clients pour l'A400M
Reuters14/06/2019 à 08:21

    PARIS, 14 juin (Reuters) - Airbus  AIR.PA  et l'organisme
représentant les sept principaux pays clients de l'A400M ont
signé un amendement au contrat encadrant le développement de cet
avion de transport militaire, a annoncé vendredi l'avionneur
européen, ce qui garantit la poursuite d'un programme perturbé
par les retards et les dépassements de coûts.
    Airbus, l'Organisation conjointe de coopération en matière
d'armement (Occar) et ces sept pays (France, Allemagne,
Belgique, Espagne, Grande-Bretagne, Luxembourg et Turquie) se
sont notamment entendus sur un nouveau calendrier de production
et de livraison des appareils et sur de nouvelles conditions
financières, dont les modalités ne sont pas précisées.
    "La signature de cet amendement au contrat va permettre à
Airbus de (...) fournir aux clients actuels et futurs de l'A400M
l'avion de transport militaire le plus puissant et le plus
avancé techniquement, actuellement disponible sur le marché", a
déclaré Dirk Hoke, patron de la division Defense and Space
d'Airbus, cité dans un communiqué.
    Reuters avait rapporté jeudi qu'un accord était sur le point
d'être conclu.  
    La signature de cet amendement met fin à plus de deux ans de
négociations entre le groupe et ses principaux pays clients, qui
ont déjà sauvé ce programme en 2010 en injectant 3,5 milliards
d'euros.
    Plus grand programme européen de défense, l'A400M a été
commandé en 2003 avec l'objectif de fournir à l'Europe une
capacité autonome de transport pour des missions militaires ou
humanitaires, sans dépendre du C-130 de Lockheed Martin  LMT.N 
ou du C-17 de Boeing  BA.N , deux constructeurs américains.

 (Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)
 

Valeurs associées

Euronext Paris -0.45%
NYSE +4.48%
NYSE +0.18%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

CGG
1.786 -0.36%
0.8991 0.00%
1.12755 0.00%
62.74 +0.24%
34.14 -0.03%

Les Risques en Bourse

Fermer