Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vaccin: La Haute autorité de santé recommande de décaler la 2e dose à 42 jours
Reuters23/01/2021 à 11:18

VACCIN: LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ RECOMMANDE DE DÉCALER LA 2E DOSE À 42 JOURS

VACCIN: LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ RECOMMANDE DE DÉCALER LA 2E DOSE À 42 JOURS

PARIS (Reuters) - La Haute autorité de santé (HAS) a recommandé samedi de décaler la deuxième dose de vaccin contre le COVID-19 à six semaines, au lieu de trois, pour faire face à la flambée épidémique et aux retards de livraisons annoncés par les laboratoires.

"Le nombre toujours important de contaminations et l'arrivée préoccupante de nouveaux variants appellent à une accélération de la vaccination pour faire face au risque de flambée de l'épidémie dans les prochaines semaines", peut-on lire dans un communiqué de presse.

"Afin de protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d'hospitalisation ou de décès, la HAS préconise d'élargir à six semaines le délai entre deux doses de vaccin ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna)."

Le gouvernement se basait jusque-là sur les recommandations de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), publiée le 7 janvier, qui estimait que le délai d'administration de la deuxième dose pouvait être envisagé entre 21 et 42 jours après la première injection, afin d'élargir la couverture vaccinale.

Mais le gouvernement n'a pour l'instant décalé ce délais à plus de quatre semaines.

"Il y une consigne qui a été émise à l'intégralité des acteurs de terrain pour leur dire que l'intervalle recommandé c'était de 28 jours (pour la population générale)", dit-on au ministère de la Santé.

"Pour les Ehpad, on est resté à un intervalle de 21 jours parce que tout le système a été pensé comme ça en accompagnement très étroit avec les structures. Il ne s'agissait surtout pas de les déstabiliser", ajoute-t-on.

Pfizer a annoncé la semaine dernière un ralentissement de sa production pour modifier le processus de fabrication du vaccin, de façon à l'accélérer ensuite. Cela s'est traduit par une baisse des livraisons de 200.000 doses en France cette semaine, selon le ministère de la Santé.

Etant donné que Pfizer calculera ses prochaines livraisons en tenant compte de la sixième dose, le laboratoire devrait pouvoir fournir le nombre de doses prévu la semaine prochaine, précise l'entourage du ministre de la Santé.

"Le nombre de doses livrées reviendra à un niveau plus satisfaisant pour nous", dit-on au gouvernement.

Le laboratoire britannique Asztrazeneca, dont le vaccin est très attendu par les autorités car peu coûteux et facilement transportable, a par ailleurs dit qu'il réduirait probablement ses livraisons à l'Union européenne d'environ 60% au premier trimestre en raison de problèmes de production.

(Caroline Pailliez)

16 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • aiki41
    23 janvier17:29

    Quant au terme "immunité" oui vous serez immunisé mais seulement contre les formes graves.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer