Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

La FDA américaine prépare l'autorisation en urgence du vaccin de Moderna
information fournie par Reuters18/12/2020 à 09:20

LA FDA AMÉRICAINE PRÉPARE L'AUTORISATION EN URGENCE DU VACCIN DE MODERNA

LA FDA AMÉRICAINE PRÉPARE L'AUTORISATION EN URGENCE DU VACCIN DE MODERNA

par Manas Mishra et Manojna Maddipatla

BANGALORE (Reuters) - L'agence américaine des médicaments (FDA) va "rapidement" travailler à l'autorisation en urgence du candidat vaccin contre le COVID-19 de Moderna, a déclaré jeudi soir le commissaire de la FDA, Stephen Hahn.

Plus tôt dans la journée, le comité consultatif de la Food and Drug Administration a approuvé son utilisation en urgence par vingt voix pour, zéro contre et une abstention. Le comité a estimé que le rapport bénéfice-risque du vaccin était positif pour les personnes âgées de 18 ans et plus.

A la suite des propos de Stephen Hahn, le Financial Times a rapporté que la FDA avait décidé d'approuver le candidat vaccin de Moderna en urgence. Citant des personnes proches du dossier, le FT ajoute que l'approbation sera accordée dans les prochains jours, peut-être dès ce vendredi.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu sur ce point auprès de la FDA et de Moderna.

Il y a une semaine, l'autorisation de mise sur le marché du vaccin mis au point par Pfizer et son partenaire allemand BioNTech avait été accordée par la FDA au lendemain de son approbation par ce comité consultatif.

Alex Azar, secrétaire à la Santé au sein de l'administration Trump, a déclaré jeudi sur CNBC que 5,9 millions de doses du vaccin Moderna avaient été allouées à différents Etats et villes du pays et qu'elles étaient prêtes à être acheminées.

Le vaccin Moderna est plus facile à stocker et à transporter que le Pfizer-BioNTech, qui doit être conservé par une température de -70°C à -80°C.

Les autorités sanitaires américaines estiment que 40 millions de doses des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna auront été injectées d'ici la fin de l'année aux Etats-Unis, permettant de vacciner 20 millions de personnes.

(version française Camille Raynaud; édité par Henri-Pierre André)

0 commentaire