Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Etat sera "vigilant" envers Danone, dit Le Maire
Reuters20/01/2021 à 09:08

L'ETAT SERA "VIGILANT" ENVERS DANONE, DIT LE MAIRE

L'ETAT SERA "VIGILANT" ENVERS DANONE, DIT LE MAIRE

PARIS (Reuters) - Bruno Le Maire a promis mercredi de rester vigilant à l'égard de Danone, après une prise de participation de la part du fonds activiste Bluebell Capital, qui a demandé aux dirigeants du groupe agroalimentaire une révision de sa gouvernance et de sa stratégie ainsi que le remplacement du PDG Emmanuel Faber.

"Dès lors que les entreprises touchent à la sécurité alimentaire du pays, qu'il y a des dizaines, parfois des centaines de milliers d'emplois en jeu, il est normal que l'Etat, qui est là pour veiller aux intérêts des Français, regarde ce qui se passe et ne laisse pas faire", a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances sur l'antenne de BFM Business.

"Il est normal que nous soyons vigilants", a-t-il ajouté.

(Jean-Philippe Lefief, édité par Blandine Hénault)

13 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6695204
    20 janvier20:11

    La coagulation de toutes nos révoltes individuelles seront certainement reprise bientôt par un individu qui remettra "l'église" ......et non pas une mosquée .... au centre du village, et dès lors les larmes et le sang couleront à nouveau comme il y a 70 ans de cela.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer