1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 19 novembre : la consolidation se poursuit à Paris

Boursorama19/11/2019 à 18:00

Le marché poursuit sa consolidation initiée en début de semaine et revient au contact des 5900 points.  En l'absence d'indicateurs économiques et de résultats, la prudence domine à nouveau la tendance. Le CAC cède donc 0,35 % mais parvient à préserver le seuil des 5900 points. 

La principale préoccupation des investisseurs à savoir la guerre commerciale continue de peser sur la tendance, suite à des informations contradictoires de la CNBC qui citait hier soir une source gouvernementale chinoise affirmant que Pékin est plus pessimiste sur la signature d'un accord si Donald Trump ne revenait pas sur la hausse des droits de douanes déjà mis en place. 

Sur le terrain des valeurs, Accor prenait la tête de l'indice. Le titre profitait de la cession pour 204 millions d'euros de son pôle immobilier AccorInvest, dont il ne conservera plus que 30%.

Le secteur automobile évoluait dans le vert alors que le marché automobile européen a progressé de 8,7% en octobre, pour atteindre un niveau record depuis 2009. Les ventes sont tirées par le dynamisme de la demande sur les marchés français et allemand ainsi que par le spectaculaire retour en grâce de Volkswagen, dont les ventes ont grimpé de 29%. Dans son sillage Renault se distingue parmi les meilleures performances suivies de Peugeot. Les équipementiers automobiles font également la course en tête, à l'image de Valeo et de Faurecia.

Lanterne rouge du SBF 120, SES chute de plus de 20% suite à une déclaration du président de la Federal Communications Commission (FCC), le régulateur américain des télécommunications sur la 5G. Le président s'est en effet déclaré favorable au principe d'enchères ouvertes afin de libérer de la place en vue de la montée en puissance de la norme de téléphonie mobile de 5e génération (5G). Une nouvelle qui pèse sur l'ensemble du secteur, à commencer aux USA avec une chute du titre de l'américain Intelsat qui s'est effondré de 40% hier à Wall Street.

Victime du repli du brent qui revient autour des 61$  Technip FMC est lanterne rouge du CAC. 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer