Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Emmanuel Macron  - page 10

  • information fournie par France 2422.06.202220:19

    Le président français Emmanuel Macron s'est exprimé pour la première fois depuis le second tour des législatives qui a privé son camp de la majorité absolue et débouché sur une crise politique. Après deux jours de consultations auprès des dirigeants des forces politiques de la nouvelle Assemblée, le chef de l'État sort de son silence

  • information fournie par Reuters22.06.202220:13

    PARIS, 22 juin (Reuters) - Emmanuel Macron a appelé mercredi lors d'une allocution télévisée les partis politiques français à "dire jusqu'où ils sont prêts à aller" pour bâtir des compromis nouveaux, tout en excluant l'option d'un gouvernement d'union nationale. "Il faudra bâtir (

  • information fournie par Reuters22.06.202216:30
    17

    par Tangi Salaün PARIS (Reuters) - L'hypothèse d'un gouvernement d'union nationale avancée mardi par des ténors de la majorité présidentielle a été enterrée mercredi par des ministres proches d'Emmanuel Macron comme par l'extrême droite et l'extrême gauche. Après deux jours de consultations politiques, le chef de l'Etat doit s'exprimer ce mercredi à 20h00 (18h00 GMT), a annoncé l'Elysée, un premier discours très attendu après la perte par le camp présidentiel de la majorité absolue à l'Assemblée nationale dimanche lors d'élections législatives aux allures de vote sanction

  • information fournie par Reuters22.06.202216:23

    (Actualisé avec allocution de Macron à 20h00) par Tangi Salaün PARIS, 22 juin (Reuters) - L'hypothèse d'un gouvernement d'union nationale avancée mardi par des ténors de la majorité présidentielle a été enterrée mercredi par des ministres proches d'Emmanuel Macron comme par l'extrême droite et l'extrême gauche. Après deux jours de consultations politiques, le chef de l'Etat doit s'exprimer ce mercredi à 20h00 (18h00 GMT), a annoncé l'Elysée, un premier discours très attendu après la perte par le camp présidentiel de la majorité absolue à l'Assemblée nationale dimanche lors d'élections législatives aux allures de vote sanction

  • information fournie par France 2422.06.202216:22

    Le président de la République reçoit mercredi à l'Élysée le secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts Julien Bayou, la présidente du groupe La France insoumise Mathilde Panot ainsi que son ancien Premier ministre Édouard Philippe, patron du parti Horizons. Il s'exprimera ce soir à 20 heures

  • information fournie par Reuters22.06.202216:02

    (Répétition coquille au §8) par Elizabeth Pineau PARIS, 22 juin (Reuters) - Après un premier quinquennat passé à braconner sur les terres des Républicains jusqu'à les affaiblir comme jamais, Emmanuel Macron se retrouve dans la délicate position de demander à une famille politique échaudée de composer avec lui pour voter les lois à l'Assemblée nationale. Faute de majorité au Palais-Bourbon, le chef de l'Etat doit en effet s'entendre avec des formations extérieures à la confédération Ensemble, qui n'a obtenu que 245 élus, loin de la majorité absolue de 289 députés

  • information fournie par Reuters22.06.202215:40

    PARIS, 22 juin (Reuters) - Le président de la République, Emmanuel Macron, s'exprimera ce mercredi à 20h00, a annoncé l'Elysée, trois jours après les élections législatives qui ont privé le camp présidentiel de majorité absolue à l'Assemblée nationale. (Reportage Michel Rose et Elizabeth Pineau, rédigé par Marc Angrand)

  • information fournie par Boursorama avec Media Services22.06.202214:51
    11

    L'insoumis a demander à Emmanuel Macron de "rappeler à l'ordre" ses ministres qui renvoient le RN et LFI dos à dos. Le coordinateur de la France insoumise, Adrien Quatennens, a assuré mercredi 22 juin qu'Emmanuel Macron lui avait affirmé que selon lui, LFI "était bien dans le champ républicain"

  • information fournie par Boursorama avec Media Services22.06.202214:35
    5

    L'instabilité politique engendrée par l'absence de majorité absolue est "dangereuse pour le pays", a souligné Édouard Philippe. Consulté par Emmanuel Macron à l'Élysée, comme tous les chefs de partis, l'ancien Premier ministre Édouard Philippe a expliqué mercredi 22 juin avoir proposé une "grande coalition" réunissant la majorité présidentielle, Les Républicains et une partie de la gauche

  • information fournie par France 2422.06.202212:12
    1

    Emmanuel Macron a reçu mercredi 22 juin le secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts Julien Bayou, avant la présidente du groupe LFI Mathilde Panot, et son ancien Premier ministre Edouard Philippe, patron du parti Horizons.

  • information fournie par Reuters22.06.202211:28

    PARIS, 22 juin (Reuters) - Les ministres des Relations avec le Parlement, Olivier Véran, et de l'Europe, Clément Beaune, ont exclu mercredi toute alliance avec l'extrême droite et l'extrême gauche pour donner au camp du président Emmanuel Macron la majorité absolue qu'il a perdue après les élections législatives de dimanche. Plusieurs ténors du camp présidentiel ont semé le trouble en suggérant mardi la formation d'un gouvernement d'union nationale ou d'une "grande coalition", idée qu'Emmanuel Macron aurait lui-même évoquée lors d'entretiens avec les dirigeants des partis représentés à l'Assemblée nationale, selon le communiste Fabien Roussel

  • information fournie par Reuters21.06.202222:12

    (Actualisé avec Fabien Roussel) * Les chefs de partis conviés à l'Elysée * Jacob (LR) veut rester dans l'opposition * Macron a proposé un gouvernement d'union nationale, selon Roussel * Philippe évoque aussi l'hypothèse d'une "grande coalition" * Réunion du gouvernement à Matignon par Elizabeth Pineau et Michel Rose PARIS, 21 juin (Reuters) - Emmanuel Macron a demandé mardi à sa Première ministre Elisabeth Borne de rester en place pour expédier les affaires courantes et entamé deux jours de consultations avec les chefs de partis politiques pour "identifier des solutions constructives", dont celle d'un gouvernement d'union nationale, face au risque d'une paralysie du Parlement après le lourd revers subi par le bloc présidentiel au second tour des législatives. Elisabeth Borne, fragilisée par le vote sanction dimanche contre la coalition "Ensemble!", qui finit loin de la majorité absolue avec 245 députés sur 577 à l'Assemblée nationale, a remis sa démission au président de la République, lequel l'a refusée "afin que le gouvernement puisse demeurer à la tâche", selon l'Elysée

  • information fournie par Reuters21.06.202216:51

    (Ajoute contexte et précisions du communiqué) PARIS, 21 juin (Reuters) - Emmanuel Macron s'est entretenu mardi avec le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg, auprès de qui il a dit vouloir demander à la Turquie "de la clarté quant à son positionnement" vis-à-vis de l'Alliance, a déclaré l'Elysée à une semaine de l'ouverture du sommet de l'Otan à Madrid. La Turquie, membre de l'Otan depuis 1952, s'oppose à l'intégration de la Suède et de la Finlande au sein de l'Otan, au motif, notamment, qu'elles abriteraient des "terroristes" du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et de sa branche YPG en Syrie

  • information fournie par Reuters21.06.202216:20

    PARIS, 21 juin (Reuters) - Emmanuel Macron a dit au Secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, vouloir demander de la clarté à la Turquie quant à son positionnement vis-à-vis de l'Otan, a indiqué mardi l'Elysée. (Reportage Michel Rose, rédigé par Matthieu Protard)

  • information fournie par France 2421.06.202215:14

    Après l'échec de la coalition gouvernementale a obtenir une majorité absolue à l'Assemblée nationale, Emmanuel Macron va recevoir tout au long de la journée les différents chefs des partis représentés dans l'hémicycle afin de tenter d'éviter le blocage parlementaire. Après Olivier Faure (PS) et Christian Jacob (LR) ce matin, Stanislas Guerini va s'entretenir avec le chef de l'État

  • information fournie par France 2421.06.202214:45

    Après l'échec de la coalition gouvernementale a obtenir une majorité absolue à l'Assemblée nationale, la Première ministre Élisabeth Borne a remis sa démission à Emmanuel Macron, qui l'a aussitôt refusée, a fait savoir mardi 21 juin l'Élysée. Le président de la République va recevoir tout au long de la journée les différents chefs des partis représentés à l'Assemblée afin de tenter d'éviter le blocage parlementaire

  • information fournie par Reuters21.06.202214:24
    20

    PARIS (Reuters) - La Première Ministre Elisabeth Borne, fragilisée par le vote sanction contre la coalition présidentielle aux élections législatives, a remis sa démission au président de la République Emmanuel Macron, qui l'a refusée "afin que le gouvernement puisse demeurer à la tâche", a fait savoir l'Elysée mardi. Le chef de l'Etat reçoit mardi et mercredi les chefs des partis susceptibles de créer un groupe à l'Assemblée nationale à l'issue d'un second tour dimanche aux allures de désaveu cinglant pour le camp présidentiel, loin de la majorité absolue avec 245 députés sur 577

  • information fournie par Ecorama21.06.202214:10
    9

    La Nupes et le RN affirment que le départ à la retraite à 65 ans est une réforme qui ne verra jamais le jour. Selon Jean-Marc Vittori, éditorialiste aux Echos, le crédit politique d'Emmanuel Macron pour changer la France est minuscule

  • information fournie par France 2421.06.202213:53
    1

    Le chef de l'État reçoit à l'Élysée les représentants des forces politiques siégeant au sein de la nouvelle Assemblée nationale, après des élections législatives qui l'ont vu perdre sa majorité absolue. Olivier Faure (PS) et Christian Jacob (LR) se sont entretenus avec le chef de l'État

  • information fournie par France 2421.06.202213:19

    Le chef de l'État reçoit à l'Élysée les représentants des forces politiques siégeant au sein de la nouvelle Assemblée nationale, après des élections législatives qui l'ont vu perdre sa majorité absolue. Olivier Faure (PS) et Christian Jacob (LR) se sont entretenus avec le chef de l'État