Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Emmanuel Macron  - page 6

  • information fournie par AFP14.07.202214:38
    6

    Emmanuel Macron a répété jeudi, dans son interview à l'occasion du 14 juillet, qu'il assumait "totalement" son action à l'égard d'Uber, dénonçant des "cries d'orfraies" après la révélation de ses échanges privilégiés dans le passé avec le géant des VTC. "C'est un combat politique que je revendique" a-t-il déclaré, vantant sa défense d'une "ouverture du marché" qui a créé des "milliers d'emplois"

  • information fournie par AFP14.07.202214:20
    20

    Le président Emmanuel Macron a averti jeudi que le conflit en Ukraine allait "durer" et que les Français allaient devoir se préparer à se passer du gaz russe dont Moscou se sert comme "arme de guerre", lors de la première interview télévisée de son second quinquennat à l'occasion de la fête nationale du 14 juillet. "Il faut nous préparer tous à ce que la guerre dure

  • information fournie par Reuters14.07.202214:18

    PARIS, 14 juillet (Reuters) - Le président français Emmanuel Macron a déclaré jeudi lors d'une interview télévisée qu'il était nécessaire de réformer les retraites et a appelé à une première entrée en vigueur de sa réforme à l'été 2023. Sans donner de précisions sur le contenu de la réforme, il a estimé qu'il fallait améliorer la qualité du travail, améliorer le travail des séniors et "travailler plus longtemps" en tenant compte des carrières longues et de la pénibilité du travail

  • information fournie par Reuters14.07.202214:07

    PARIS, 14 juillet (Reuters) - Le président français Emmanuel Macron a dit jeudi lors d'une interview télévisée qu'il souhaitait un texte de loi au retour de l'été visant à réformer l'assurance chômage, l'apprentissage, et les lycées professionnels, de façon à répondre au problème de pénurie de main d'oeuvre. (Caroline Pailliez)

  • information fournie par Reuters14.07.202213:48

    PARIS, 14 juillet (Reuters) - Le président français Emmanuel Macron a déclaré jeudi lors d'une interview télévisée que la Russie utilisait l'énergie comme "une arme de guerre", en réaction à la décision du fournisseur Gazprom de suspendre les livraisons de gaz pour une période de dix jours via le gazoduc Nord Stream 1. Il a ajouté qu'il fallait se préparer à un scénario où il faudrait se passer totalement du gaz russe

  • information fournie par Reuters14.07.202213:38

    PARIS, 14 juillet (Reuters) - Emmanuel Macron a déclaré jeudi dans une interview télévisée que la France devait absolument réinvestir dans son matériel militaire, continuer d'embaucher dans l'armée et "continuer d'avoir une armée encore plus forte". (Caroline Pailliez)

  • information fournie par Reuters14.07.202211:08
    2

    PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a passé en revue jeudi matin les troupes de l'Armée française sur l'avenue des Champs-Elysées, donnant le coup d'envoi au traditionnel défilé du 14-Juillet, marqué cette année par la guerre en Ukraine, qui ne montre pas de signe de baisse d'intensité. Environ 9

  • information fournie par Reuters14.07.202210:22

    PARIS, 14 juillet (Reuters) - Emmanuel Macron a passé en revue jeudi matin les troupes de l'Armée française sur l'avenue des Champs-Elysées, donnant le coup d'envoi au traditionnel défilé du 14-Juillet, marqué cette année par la guerre en Ukraine, qui ne montre pas de signe de baisse d'intensité. Environ 9

  • information fournie par AFP13.07.202221:20
    5

    Le président français Emmanuel Macron a demandé mercredi aux armées françaises de "faire davantage" pour développer le Service national universel (SNU) visant les jeunes, afin de mobiliser "toute la société française" dans les défis qui leur sont proposés. "Je vous demande de faire davantage en donnant à nos réserves une nouvelle ambition et en investissant plus et mieux le grand projet de SNU que je porte", a-t-il déclaré dans un discours au ministère des Armées

  • information fournie par Reuters13.07.202219:50

    PARIS, 13 juillet (Reuters) - Emmanuel Macron s'est engagé mercredi à ce que la loi de programmation militaire, qui prévoit notamment de porter le budget du ministère des Armées à 50 milliards d'euros en 2025, soit pleinement mise en oeuvre. "(La) ligne sera tenue (

  • information fournie par AFP12.07.202219:49
    7

    Il "assume à fond" et est "hyper-fier" : Emmanuel Macron a vertement répliqué mardi aux critiques sur ses échanges privilégiés dans le passé avec Uber, insistant sur "les milliers d'emplois" créés. "Moi je suis extrêmement fier (

  • information fournie par AFP Video12.07.202218:30

    En visite dans l'Isère, le président français Emmanuel Macron a défendu mardi son agenda pour "une indépendance et une souveraineté européenne" pour ne plus dépendre de l'Asie.

  • information fournie par AFP12.07.202217:11
    13

    Le président Emmanuel Macron a présenté mardi une stratégie visant à doubler la production de composants électroniques en France à l'horizon 2030. "Ce qui est décidé aujourd'hui est au coeur des défis qui sont les nôtres, celui de la souveraineté industrielle et de la réindustralisation, de la transition énergétique et numérique", a-t-il lancé sur le site de Crolles, près de Grenoble

  • information fournie par AFP12.07.202217:10
    24

    Les présidents des organisations patronales française Medef et italienne Confindustria ont appelé mardi Emmanuel Macron et Mario Draghi à "annoncer des mesures impopulaires" pour préparer l'opinion publique à une "coupure complète" du gaz russe et une hausse des prix qui en résulterait. "Il est évident qu'on n'aura plus de gaz russe d'ici la fin de l'année, soit par (notre) choix, soit par choix des Russes", a affirmé le chef du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, lors d'une conférence de presse à Paris avec son homologue italien dans le cadre du 4e Forum économique franco-italien

  • information fournie par Reuters12.07.202217:06
    19

    PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a déclaré mardi "assumer à fond" avoir reçu les dirigeants d'Uber lorsqu'il était ministre de l'Economie et des Finances, s'estimant "hyper fier" d'avoir contribué à la création d'emplois en France. Le chef de l'Etat est sous le feu des oppositions depuis qu'une enquête du Monde et de ses partenaires du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) a mis au jour des échanges entre Emmanuel Macron et la société américaine de VTC afin de faciliter son implantation en France

  • information fournie par AFP12.07.202217:03

    Les présidents des organisations patronales française Medef et italienne Confindustria ont appelé mardi Emmanuel Macron et Mario Draghi à "annoncer des mesures impopulaires" pour préparer l'opinion publique à une "coupure complète" du gaz russe et une hausse des prix qui en résulterait. "Il est évident qu'on n'aura plus de gaz russe d'ici la fin de l'année, soit par (notre) choix, soit par choix des Russes", a affirmé le chef du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, lors d'une conférence de presse à Paris avec son homologue italien dans le cadre du 4e Forum économique franco-italien

  • information fournie par Reuters12.07.202216:36

    PARIS, 12 juillet (Reuters) - Emmanuel Macron a déclaré mardi "assumer à fond" avoir reçu les dirigeants d'Uber UBER.N lorsqu'il était ministre de l'Economie et des Finances, s'estimant "hyper fier" d'avoir contribué à la création d'emplois en France

  • information fournie par AFP Video12.07.202216:17
    8

    "Je l'assume à fond": le président français Emmanuel Macron commente, en marge d'un déplacement en Isère, son action contestée auprès d'Uber lorsqu'il était ministre de l'Économie.

  • information fournie par AFP12.07.202216:14
    9

    Emmanuel Macron a affirmé mardi, en marge d'un déplacement dans l'Isère, "assume(r) à fond" son action contestée auprès d'Uber lorsqu'il était ministre de l'Economie, soulignant avoir agi à l'époque "pour créer des milliers d'emplois". "Moi je suis extrêmement fier (

  • information fournie par AFP12.07.202215:37
    7

    Emmanuel Macron a affirmé mardi, en marge d'un déplacement dans l'Isère, "assume(r) à fond" son action contestée auprès d'Uber lorsqu'il était ministre de l'Economie, soulignant avoir agi à l'époque "pour créer des milliers d'emplois". "Moi je suis extrêmement fier (