Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les différents types et formes de dividende
Dernière mise à jour le : 25/10/2018

NicoElNino/Shutterstock / NicoElNino

Les actionnaires de sociétés cotées peuvent recevoir des dividendes annuels ou exceptionnels. Parfois, une prime de fidélité leur est accordée. Dans certains cas, si la société le propose, ils peuvent choisir de recevoir leurs dividendes en actions.

Un dividende lié à une année d'activité

Le dividende annuel est le revenu distribué aux actionnaires au titre d'une année d'activité. En théorie, il représente une part du bénéfice net enregistré sur l'exercice. Toutefois, une entreprise ne réalisant pas de bénéfices peut tout de même verser un dividende annuel. Dans ce cas, elle doit puiser dans ses réserves.

Le montant du dividende est proposé par le Conseil d'administration et voté par les actionnaires en assemblée générale. Néanmoins, certaines sociétés peuvent choisir de verser un acompte semestriel ou des acomptes trimestriels sur dividende avant le vote en assemblée générale. Ainsi, le dividende peut être versé en plusieurs acomptes suivis d'un solde final après le vote.

Une prime de fidélité offerte à certains actionnaires

Pour récompenser la fidélité de ses actionnaires dont les titres sont inscrits au nominatif depuis plus de deux ans, certaines entreprises choisissent de leur verser des dividendes majorés. Toutefois, la majoration est limitée par la loi à 10 % du montant du dividende normalement versé.

Que signifie inscrire une action au «nominatif»?

Lorsque vous détenez des actions d'une société sur un compte-titres ou un Plan d'Epargne en Actions (PEA), celle-ci ne peut pas vous identifier automatiquement. En inscrivant vos actions au nominatif, vous acceptez d'être répertorié dans les registres de la société. Deux types de nominatif existent, le nominatif administré (les titres sont conservés dans un établissement bancaire choisi par la société ou chez votre intermédiaire financier) et le nominatif pur (la société assure directement la conservation des titres). Seuls les actionnaires de long terme ont intérêt à opter pour le nominatif.

Le cas des dividendes «exceptionnels»

Un dividende exceptionnel est sans lien avec l'année d'activité. Il peut être versé dans certaines circonstances particulières, comme lors d'une fusion avec une autre société ou après la cession d'un actif. Dans ce cas, l'entreprise choisit de redistribuer aux actionnaires la part des revenus ainsi générés. Une société peut également avoir recours au dividende exceptionnel si elle dispose d'importantes disponibilités financières dont elle n'a pas besoin pour son développement.

L'actionnaire peut choisir le paiement en actions

Le dividende, exceptionnel ou non, peut être payé en numéraire (en liquidités) ou en nouvelles actions de la société. Dans ce dernier cas, l'entreprise va distribuer aux actionnaires un certain nombre de titres afin que la valeur de ces derniers soit égale au montant du dividende en numéraire. La plupart du temps, les nouveaux titres affichent une décote par rapport au prix de l'action. Cependant, cette décote ne peut être supérieure à 10 % de la moyenne des cours cotés des 20 séances de Bourse précédant le jour de distribution, diminuée du montant net du dividende.

Lorsque le montant total des dividendes auquel a droit un actionnaire ne correspond pas à un nombre entier de titres, l'actionnaire perçoit des liquidités (une soulte) en complément. Ainsi, pour une action valant par exemple 10 € et distribuant 0,35 € de dividende, un actionnaire détenant 100 actions a droit à 35 € de dividendes. Il peut choisir de recevoir trois actions de 10 € et une soulte de 5 €.

Les dividendes représentent la rémunération des actionnaires. Il existe des dividendes annuels et exceptionnels. Les sociétés peuvent proposer de les payer en numéraire ou en actions.

Calculez votre épargne sur un CSL

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer