Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Faut-il investir en bourse en 2020?
Le Particulier03/07/2020 à 15:41

Et si c'était justement le moment d'investir en Bourse? crédit photo : TMLsPhotoG/Shutterstock / TMLsPhotoG

Les Français sont peu enclins à investir en Bourse. Ils privilégient la liquidité et la sécurité pour leur épargne. Pourtant, à moyen ou long terme, les marchés financiers sont plus performants que toutes les autres classes d'actifs. En outre, le contexte actuel offre de réelles opportunités d'investissement.

Sommaire

  • Dynamisez votre épargne en diversifiant vos placements
  • Investir en Bourse: ouvrez un PEA afin de limiter vos frais
  • Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier

Dynamisez votre épargne en diversifiant vos placements

La conjoncture des taux d'intérêt durablement bas, voire négatifs, affecte la rentabilité des marchés monétaires et obligataires. Résultat, les deux placements préférés des français, le livret A et les fonds en euros des contrats d'assurance-vie, ne permettent plus de protéger les épargnants contre l'inflation. La rémunération du livret A est de 0,5 % seulement depuis février 2020, et celle de l'assurance-vie en euros est tombée sous la barre des 1,5 % en 2019 avant impôt et prélèvements sociaux.

Pour stimuler votre épargne sur le moyen ou le long terme, vous pouvez investir une partie de vos avoirs sur des actifs boursiers, afin de profiter du dynamisme des marchés financiers. Dans la durée, les actions ont toujours fait mieux que tous les autres placements. La Bourse a certes enregistré des revers importants début 2020 du fait de la crise sanitaire liée à l'épidémie du Covid-19. Mais le plongeon a été de courte durée et les marchés financiers sont repartis à la hausse dès le mois d'avril 2020.

Investir en Bourse: ouvrez un PEA afin de limiter vos frais

Pour investir en Bourse, vous avez deux solutions: ouvrir un compte-titres ordinaires ou ouvrir un Plan d'Epargne en Actions (PEA). La deuxième solution est un peu plus contraignante car les versements sur le PEA sont plafonnés à 150 000 € (225 000 € en cas d'ouverture d'un PEA classique et d'un PEA PME-ETI). Et vous ne pouvez y loger que des actions européennes et des parts de Sicav ou de FCP investis au moins à 75% en actions européennes.

Ouvrir un PEA est toutefois aussi fiscalement plus avantageux car les dividendes et les plus-values générés en son sein sont exonérés d'impôt sur le revenu en l'absence de retrait effectué sur le plan pendant les cinq premières années. Avant cinq ans, le gain réalisé est soumis au prélèvement forfaitaire unique de 30 %, prélèvements sociaux inclus.

De plus, à partir du 1er juillet 2020, les frais attachés au PEA seront plafonnés: 10 € pour les frais d'ouverture, 0,4 % pour les frais de tenue de compte, 0,5 % pour les frais de transactions, et 150 € maximum pour les frais de transfert du plan dans un autre établissement.

Bon à savoir

Les périodes boursières difficiles sont le meilleur moment pour investir à bon compte. Les épargnants Français l'ont bien compris. Selon l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), 150 000 nouveaux investisseurs particuliers ont investi sur le marché des actions françaises en mars 2020.

Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier

Il est nécessaire de répartir vos investissements en Bourse entre plusieurs secteurs d'activité parmi les plus porteurs. Une diversification par zone géographique est aussi conseillée. Commencez par choisir les entreprises leader de leur secteur pour limiter vos risques de pertes et obtenir des revenus réguliers. Puis, panachez vos actifs sur des entreprises à fort potentiel de croissance. Pensez aussi à vous fixer dès le départ des objectifs car les actions sont volatiles. Ainsi, vous saurez prendre vos bénéfices au bon moment, et vous limiterez vos pertes si la Bourse dévisse.

N'oubliez pas que la Bourse est un investissement à long terme. Vous ne devez y investir que l'argent dont vous êtes sûr de ne pas avoir besoin à brève échéance. Pour reprendre une formule du célèbre financier Warren Buffett: «Si vous n'êtes pas prêt à conserver une action pendant 10 ans, ne songez même pas à la détenir pendant 10 minutes».

En savoir plus

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nirams
    03 juillet18:11

    le particulier veut des pigeons à plumer

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer