Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Actualités

VERISIGN

202.0900 (c) USD
+2.44% 
valeur indicative 196.9306 EUR

US92343E1029 VRSN

NASDAQ données temps différé
Chargement...
  • ouverture

    198.7000

  • clôture veille

    197.2800

  • + haut

    202.5600

  • + bas

    198.1500

  • volume

    0

  • capital échangé

    0.00%

  • valorisation

    21 681 MUSD

  • capi. boursière

    21 561 MUSD

  • dernier échange

    12.08.22 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    123.8800

  • limite à la hausse

    0.0000

  • rendement estimé 2022

    -

  • PER estimé 2022

    32.87

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    -

  • Éligibilité

    -

  • + Portefeuille

  • + Liste

événements à venir

événements passés

Voir plus d'événements Réduire
  • information fournie par Reuters26.12.201706:00

    (Répétition sans changement d'une dépêche transmise vendredi) par Noel Randewich NEW YORK, 26 décembre (Reuters) - Les valeurs malmenées à Wall Street cette année, ou qui n'ont pas eu les faveurs des analystes, pourraient retrouver des couleurs alors que l'année touche à sa fin, et les investisseurs tentés de les rejeter seraient bien inspirés d'y réfléchir à deux fois. Le rally du S&P-500

  • information fournie par Reuters22.12.201712:53

    par Noel Randewich NEW YORK, 22 décembre (Reuters) - Les valeurs malmenées à Wall Street cette année, ou qui n'ont pas eu les faveurs des analystes, pourraient retrouver des couleurs alors que l'année touche à sa fin, et les investisseurs tentés de les rejeter seraient bien inspirés d'y réfléchir à deux fois. Le rally du S&P-500

  • information fournie par Reuters12.07.201708:26

    12 juillet (Reuters) - Symantec SYMC.O , spécialiste de la sécurité informatique, envisage de céder son activité de certification de sites web, pour un montant pouvant atteindre plus d'un milliard de dollars (871 millions d'euros), ce qui lui permettrait de mettre fin par à un différend avec Google, filiale d'Alphabet GOOGL