Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer
Forum TOTALENERGIES
63,500 (c) EUR
+1,08% 
Ouverture théorique 63,500
indice de référenceCAC 40

FR0000120271 TTE

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    63,530

  • clôture veille

    62,820

  • + haut

    63,940

  • + bas

    63,220

  • volume

    3 135 787

  • capital échangé

    0,13%

  • valorisation

    152 253 MEUR

  • dernier échange

    12.07.24 / 17:38:05

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    58,420

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    68,580

  • rendement estimé 2024

    5,03%

  • PER estimé 2024

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    7,51

  • dernier dividende

    A quoi correspond le montant du dernier dividende versé ?

    Fermer

    0,79 EUR

  • date dernier dividende

    19.06.24

  • Éligibilité

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le service Horaires étendus ?

    Fermer
  • Risque ESG

    Qu'est-ce que le risque ESG ?

    Fermer

    25,6 /100 (moyen)

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet TOTALENERGIES

TOTALENERGIES : Prévision Morgan d ici l été.

18 mars 2024 19:25

Morgan Stanley a relevé ses prévisions de prix du pétrole Brent de 10 dollars le baril, à 90 dollars, pour le troisième trimestre 2024, citant le resserrement de l'équilibre entre l'offre et la demande sur l'engagement de l'OPEP+ et les réductions de la production de pétrole de la Russie après les récentes attaques de drones sur ses raffineries.
Morgan Stanley a abaissé ses prévisions d'offre pour l'OPEP et la Russie de 0,2 à 0,3 million de barils par jour (bpj) pour le deuxième trimestre et le troisième trimestre, car elle prévoit un déficit modeste au deuxième trimestre, qui se transformera en un déficit plus important au troisième trimestre.
La banque a également revu à la hausse ses prévisions de prix du BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. pour le premier trimestre, à 85 dollars le baril contre 82,5 dollars, pour le deuxième trimestre, à 87,5 dollars contre 82,5 dollars, et pour le quatrième trimestre, elle prévoit des prix de 85 dollars contre 80 dollars précédemment.
Le brent a oscillé juste en dessous de la barre des 86 dollars le baril lundi.

Les prix ont été soutenus par 🇺🇦 l'Ukraine qui a intensifié ses attaques contre l'infrastructure pétrolière russe depuis le début de l'année, frappant de nombreuses grandes raffineries de pétrole dans le but de paralyser l'armée russe.

"Ces attaques signifient probablement qu'une partie de la production de pétrole devra encore être réduite. En conséquence, et compte tenu de l'engagement de l'OPEP+, nous avons également réduit nos prévisions de production de pétrole en 🇷🇺 Russie pour le deuxième et le troisième trimestre d'environ 0,2 million de bpj."

Morgan Stanley est également d'avis qu'au lieu d'une prime de risque géopolitique, il y a en fait toujours une petite décote du prix du Brent
BRENT
Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. pour le risque que la cohésion de l'OPEP se détériore.

Chaque mois où la discipline de l'OPEP reste en place, le prix plat du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. continuera probablement à rattraper les stocks et les écarts temporels".

Les membres de l'OPEP+, menés par 🇸🇦 l'Arabie saoudite et 🇷🇺 la Russie, ont accepté au début du mois d'étendre les réductions volontaires de la production de pétrole de 2,2 millions de bpj au deuxième trimestre.

📊 Morgan Stanley s'attend toujours à ce que la demande de pétrole augmente de 1,5 million de bpj cette année, soit une croissance légèrement supérieure à la tendance historique, tirée par le kérosène et la pétrochimie et, au niveau régional, par la Chine et l'Inde.

17 réponses

  • 18 mars 2024 21:44

    Intéressant mais difficile de faire un prix à CT sur le baril..Reco


  • 19 mars 2024 02:51

    Rafi66 Du fait que la production de l'Iran et Russie est bannie du marche europeen et file directement en Chine et Inde, pour nous, il est evident que le brent se maintiendra au dessus de 85 86, tout ne pouvant fonctionner en lui substituant le GnL. Et je ne parle meme pas de tensions supplementaires eventuelles en Mer Rouge.


  • 19 mars 2024 09:51

    Vive la crise , vive le noir à 120 $


  • 19 mars 2024 09:54

    Atos , Casino , CGG ,Orpea ........ et autres fleurons de la startup nation ........... Heureusement nous avons TOTAL


  • 25 mars 2024 17:39

    Et aujourd'hui 25 mars, le Brent est deja entre 86 et 87 $. L'arrivee de la driving season n'inflechira pas la tendance ...


  • 02 avril 2024 11:17

    Et aujourd'hui 2 avril, le Brent atteint 88,60 €. Les donnees MS semblent solides et doivent integrer des facteurs geopolitiques inaccessibles aux boursiers.
    Aujourd'hui, tres beau volume (1,4 M de titres a 11 heures) : Mais pourquoi donc veulent-ils soudain tous acheter TTE a ce prix maxi de 66,20 au lieu de preferer Lvmh et Hermes ?


  • 02 avril 2024 11:21

    Oups, pardon : lire 65,20.
    66,20, ce sera pour demain. Ne grillons pas les etapes ...


  • 03 avril 2024 11:34

    Bon, eh bien nous y voila ce mercredi. Les 67 en vue desormais. Qui l'eut cru il y a seulement 3 semaines. La "catastrophe" c' est bien entendu la descente aux enfers du sacro-saint dividende TTE ...


  • 03 avril 2024 11:41

    Toujours imprévisible la mamie mais surtout en pleine forme pour les 100 ans...


  • 03 avril 2024 17:26

    Rafi66 Imprevisible mais pas totalement. Le Brent vient de franchir 89 aujourd' hui.
    Tant que cet indice restera sur sa Boll H, il y a fort a parier que TTE fera de meme. En tout cas, c'est ce que l'on observe depuis 5 seances. On disait " Le canal normal de TTE, c'est des A/R entre 48 et 52. Alors comment les memes experts nous expliquent ils qu'on trouve encore des acheteurs a 65 et plus, et dans des volumes fort consequents. J'aimerais vraiment comprendre le mystere ...


  • 04 avril 2024 11:06

    69 en vue des midi. Quel rythme !


  • 04 avril 2024 11:25

    au point de vue analyse technique : position acheteuse au-dessus de 62,20 avec des cibles à 68,00 & 71,00 en extension.

    Le RSI milite pour une nouvelle jambe de hausse.

    le géant de l'énergie est recherché alors que les cours du brut évoluent au plus haut depuis cinq mois sur fond de risques géopolitiques accrus au Moyen-Orient et de resserrement de l'offre mondiale.

    + le Brent qui oscille entre 88 usd et 90 usd tout ça et suffisant pour une belle hausse en continue./


  • 04 avril 2024 12:19

    On passe souvent rapidement du pessimisme à l'euphorie...


  • 04 avril 2024 12:41

    Et bien moi je rentre en VAD à 67€. Une petite louche de 2000 actions pour commencer.


  • 04 avril 2024 13:51

    jp2012
    Tu es courageux.


  • 04 avril 2024 14:00

    entre 10 et 90 c'est une belle révision de prévision
    çà fait cher le drone


  • 04 avril 2024 15:22

    NapoFP comme à l’achat si je me trompe je renforce même mise , après on est jamais à l’abri de se tromper


Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer
Retour au sujet TOTALENERGIES

17 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.