Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer
Forum TOTALENERGIES
62,730 (c) EUR
-1,68% 
Ouverture théorique 62,730
indice de référenceCAC 40

FR0000120271 TTE

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    63,500

  • clôture veille

    63,800

  • + haut

    63,660

  • + bas

    62,560

  • volume

    4 161 797

  • capital échangé

    0,17%

  • valorisation

    150 406 MEUR

  • dernier échange

    19.07.24 / 17:39:12

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    60,850

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    64,610

  • rendement estimé 2024

    4,91%

  • PER estimé 2024

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    7,63

  • dernier dividende

    A quoi correspond le montant du dernier dividende versé ?

    Fermer

    0,79 EUR

  • date dernier dividende

    19.06.24

  • Éligibilité

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le service Horaires étendus ?

    Fermer
  • Risque ESG

    Qu'est-ce que le risque ESG ?

    Fermer

    25,6 /100 (moyen)

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet TOTALENERGIES

TOTALENERGIES : La progression de capacité solaire et éolienne aux USA...va trop vite...

13 juil. 2023 15:23

çà ne plaira pas à tout le monde...llisez plutôt.
"
En 2035, la capacité éolienne et solaire projetée et les réductions augmentent dans ERCOT
Source des données : US Energy Information Administration, simulation du modèle UPLAN du marché de l'électricité ERCOT, et Potomac Economics, State of the Market Report for the ERCOT Electricity Market , mai 2023
Nous prévoyons que la capacité combinée de production éolienne et solaire sur le marché de l'électricité du Texas doublera d'ici 2035, alimentant une part renouvelable croissante de la production totale. Cependant, sans mises à niveau du système de transmission de l'État, la production éolienne et solaire sera de plus en plus réduite, selon notre récente analyse, A Case Study of Transmission Limits on Renewables Growth in Texas .

Les opérateurs de réseau doivent maintenir un équilibre permanent entre l'offre et la demande d'électricité pour assurer la fiabilité du système électrique. Si plus d'énergie éolienne et solaire est disponible pour la production que le réseau ne peut en utiliser, les opérateurs de réseau doivent réduire la production éolienne et solaire pour maintenir l'équilibre du réseau.

En 2022, l' Electric Reliability Council of Texas (ERCOT), le gestionnaire de réseau pour la majeure partie du Texas, a réduit de 5 % sa production éolienne totale disponible et de 9 % de sa production solaire à grande échelle disponible. D'ici 2035, cependant, nous prévoyons que les réductions éoliennes à ERCOT pourraient atteindre 13 % de la production éolienne totale disponible, et les réductions solaires pourraient atteindre 19 %.

Dans notre analyse, nous supposons qu'aucune mise à niveau significative ne sera apportée au réseau de transport ERCOT afin que nous puissions isoler comment le système de transport existant affecte la future production d'énergie renouvelable.

L'énergie éolienne et solaire sont des sources de production intermittentes ; ils ne produisent de l'électricité que lorsque le vent souffle ou que le soleil brille. Notre analyse montre que les jours avec plus de production éolienne et solaire et une forte demande d'électricité du système, la capacité limitée des lignes de transport a limité les flux de production éolienne et solaire, et des réductions se sont produites. Ces types d'effacements représentent 36 % des effacements projetés en 2035, qui pourraient être réduits en modernisant le réseau de transport.

Cependant, la plupart (64 %) des réductions éoliennes et solaires dans notre analyse se sont produites lorsque l'approvisionnement en énergie provenant de ressources éoliennes et solaires élevées a dépassé la faible demande d'électricité du système. Une augmentation de la demande, par exemple par le biais de la recharge des batteries, pourrait potentiellement réduire ces types de réductions.

Dans cette étude de cas, nous avons utilisé nos prévisions de charge de l'Annual Energy Outlook pour 2035 et inclus nos prévisions d'ajouts réussis de capacité de centrale électrique. Pour aider à identifier où la nouvelle capacité serait située sur le réseau de transport, nous nous sommes appuyés sur le rapport sur l'état de l'interconnexion des générateurs (GIS) d'ERCOT pour développer les ajouts de capacité du portefeuille d'électricité pour cette analyse, qui comprenait des ressources éoliennes, solaires, de stockage de batteries et de gaz naturel. . Vous pouvez trouver plus d'informations sur notre méthodologie et nos conclusions dans notre analyse complète, Une étude de cas des limites de transmission sur la croissance des énergies renouvelables au Texas .

Principaux contributeurs : Debra Warady, Tyler Hodge, Lindsay Aramayo" Etrait Today in Energy.

N'ayez crainte les batteries sont là pour aider à la stabilisation du réseau comme chez RTE...

12 réponses

  • 13 juillet 2023 15:43

    Merci et bonjour kissnick  !


  • 13 juillet 2023 16:51

    Un canard sans tête, ils vont trop vite. 

    Merci kissnick 


  • 13 juillet 2023 20:39

    et oui, les US font certainement n'importe quoi si kissnick le dit
    le club des retraités qui achètent à 20% de discount et qui n'ont rien à faire de leurs journées a forcement raison...


  • 13 juillet 2023 20:44

    PS Je n'ai lu que trois lignes du post... il suffit de voir 5' d'un film pour savoir qu'il n'est pas bon


  • 13 juillet 2023 20:53

    En plus simple : les éoliennes et le solaire produisent plus d'énergie quand on en a moins besoin. Du coup, on déleste. Ou alors on invente de nouveaux besoins pour pas passer pour des cons, comme recharger des batteries.


  • 13 juillet 2023 21:22

    Normalement les éoliennes ont la priorité sur le réseau, mais dans les endroits où la consommation est faible et les réseaux déjà saturés, le régulateur demande aux producteurs éoliens de seffacer, ou à défaut facture les Kwh injectés à tort. Cela sest déjà produit en France, ainsi quen Allemagne, et a notamment provoqué une panne sur le réseau européen en 2006, lorsquune ligne haute tension a été arrachée par un bateau, lorsque leolien produisait en plein, le réseau sécroulant en cascade jusquà mettre dans le noir toute lAllemagne et une grande partie de la moitié nord de la France.


  • 14 juillet 2023 08:21

    Bibi52 , merci pour l'info...Je crois effectivement que l'EIA (organe officiel des USA en matière d'énergie) a plus de poids que notre Jedi73 bien aimé qui veille sur les plus anciens et retraités à ce que je vois...Terminé le luxe , je vois et à la recherche d'un point de chute.

    Nous avons déjà échangé sur Ringo (RTE) avec Dunkerque et je ne sais pas si les autres champs qui vont bientôt être opérationnels d'autres solutions ont auront été adoptées...


  • 14 juillet 2023 10:14

    Pour l'énergie éolienne superfétatoire, il y a une solution : aujourd'hui, toutes les clochers des églises de France sont électrifiés. Il suffit donc de faire sonner les cloches quand il y a trop d'énergie.


  • 14 juillet 2023 11:22

    C'est compliqué les clochers d'églises avec tous ces bobos installés maintenant à la campagne qui ne les supportent pas Il faudra les équiper de sourdines ! 😂


  • 14 juillet 2023 11:36

    ce qui est sous estimé c est les réseaux a développer pour relier ces installations 
    va falloir tirer des câbles ^^ 


  • 14 juillet 2023 13:22

    Le surcoût lié aux éoliennes (terrestres et maritimes) est estimé à 195 milliards d'euros par RTE.


  • 15 juillet 2023 09:15

    A terme on peut imaginer Total faire du H2 vert avec les surplus généré. 


Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer
Retour au sujet TOTALENERGIES

12 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.