1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

AB SCIENCE
8.380 EUR
-2.10% 

FR0010557264 AB

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    8.470

  • clôture veille

    8.560

  • + haut

    8.510

  • + bas

    8.380

  • volume

    58 641

  • valorisation

    374 MEUR

  • capital échangé

    0.13%

  • dernier échange

    14.07.20 / 16:02:54

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    7.970

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    8.790

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    22.05.19

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet

AB SCIENCE : Le masitinib d'AB Science à l'essai contre le Covid-19 !

MJGauche
31 mai 202007:22

voilà peut être la réponse à la spéculation ... à lire :-)

Une nouvelle piste prometteuse dans la lutte universelle contre le Covid-19. La biotech française AB Science a reçu l'autorisation de l'Agence française du médicament (ANSM) de lancer une étude clinique de phase 2 évaluant le masitinib, sa molécule phare, en combinaison avec l'isoquercétine, dans le traitement des formes modérées et sévères du Covid-19.

Alors que la pandémie a déjà causé la mort de plus de 27 000 personnes en France et de plus de 300 000 dans le monde (au 15 mai), la recherche clinique s'accélère pour tenter de trouver un traitement efficace contre le Covid-19. À ce jour, il n'existe en effet aucun vaccin ni médicament ciblant spécifiquement le nouveau coronavirus, et aucune thérapie connue n'a encore fait la preuve de son efficacité optimale. Les attentes sont donc immenses dans le monde entier.


Recherche d'un traitement : un enjeu planétaire

C'est l'effervescence et la mobilisation générale dans les sociétés pharmaceutiques pour trouver le fameux « Covid-killer » qui pourrait rapporter gros. Depuis les débuts de la pandémie, petits et grands laboratoires se sont lancés dans la course. Une bataille sanitaire et économique majeure dont l'enjeu planétaire est d'arrêter ou de contrôler l'épidémie.

Dans le monde, plus de 800 essais cliniques sont lancés (1). Une centaine de sociétés pharmaceutiques et de biotechnologie, de groupes de recherche universitaires et d'organismes de santé sont impliqués dans le développement d'un vaccin ou d'un traitement qui atténuerait la gravité du Covid-19. La course fait rage et dans cette course mondiale, c'est la Chine qui a lancé le plus d'essais cliniques, loin devant les États-Unis et la France.

Malgré d'intenses efforts de recherche mondiale et même si de premiers candidats sont déjà testés chez l'homme, il faudra sans doute attendre au moins un an pour qu'un vaccin soit mis au point et arrive sur le marché. Alors, parallèlement, on cherche un traitement qui pourrait améliorer l'état des patients développant des formes graves de la maladie.

À court terme, on mise surtout sur le repositionnement de médicaments qui ont déjà fait leurs preuves dans d'autres maladies et sont susceptibles d'avoir de l'effet sur le Covid-19. Certains visent à empêcher la réplication du virus et d'autres à moduler une réponse immunitaire disproportionnée. Dans la première catégorie, figurent notamment l'hydroxychloroquine, le remdesivir (Gilead) ou le lopinavir/ritonavir. Dans la seconde, on trouve notamment des anticorps monoclonaux comme le tocilizumab (Roche) ou le sarilumab (Regeneron).


Un rationnel scientifique solide

Mais aujourd'hui, une nouvelle piste émerge avec une nouvelle molécule : le masitinib, molécule phare de la société AB Science, dont l'efficacité va être évaluée, en combinaison avec l'isoquercétine (Quercegen), lors d'un essai clinique de phase 2 autorisé par l'Agence française du médicament (ANSM). La biotech française a présenté le 11 mai, lors d'une web-conférence, le rationnel scientifique et le positionnement original de cette nouvelle combinaison thérapeutique, ainsi que le design et le calendrier de l'étude clinique. Une conférence animée par Alain Moussy (2), directeur général d'AB Science, et Jean-Pierre Kinet (3), co-président du comité scientifique et professeur de pathologie à la Harvard Medical School (Boston, USA).

Beaucoup de patients atteints de formes modérées et sévères du Covid-19 développent ce que l'on appelle un « orage de cytokines » (4). Un emballement du système immunitaire qui peut mettre en péril la vie du patient. Cette libération massive et incontrôlée de cytokines provoque en effet une inflammation pulmonaire sévère et des thromboses (formation de caillots dans le sang), associées au syndrome de détresse respiratoire aiguë. Une inflammation pathologique qui peut détruire les poumons, mais aussi d'autres organes vitaux comme les reins ou le cœur.

L'une des pistes thérapeutiques consiste à contrôler ces « tempêtes immunitaires ». Or il existe un faisceau d'arguments scientifiques solides pour penser que la combinaison du masitinib avec l'isoquercétine peut agir dans ce sens. Comme le souligne Pascal Chanez (5), professeur de médecine respiratoire à l'hôpital Nord de Marseille et coordonnateur principal de l'étude clinique : « D'une part, le masitinib et l'isoquercétine exercent une activité en amont pour prévenir l'orage de cytokines et les lésions pulmonaires associées, ainsi que la thrombose. Et d'autre part, la combinaison des deux produits a un effet synergique innovant (...) qui pourrait protéger la population âgée la plus vulnérable ».


Un mode d'action original, un positionnement unique

La combinaison masitinib - isoquercétine se différencie des autres stratégies thérapeutiques sur plusieurs points clés. D'abord, elle cible les cellules du système immunitaire inné en amont, plutôt que les cytokines libérées en aval. Ensuite, elle peut potentiellement prévenir la thrombose, synonyme de soins intensifs et de décès. Enfin, elle pourrait agir sur les symptômes neurologiques du Covid-19... Et aussi améliorer spécifiquement le trouble pulmonaire sévère des personnes âgées atteintes du Covid-19.

Le masitinib est en effet un puissant inhibiteur des mastocytes et des macrophages, cellules immunitaires qui contribuent à l'orage de cytokines. Grâce à son mode d'action unique et à son effet inhibiteur sur l'activation du processus inflammatoire, le masitinib est donc susceptible de prévenir les lésions pulmonaires. Il a d'ailleurs démontré, lors d'essais cliniques, une efficacité dans l'asthme persistant sévère (6), en oncologie, dans les maladies inflammatoires et des maladies du système nerveux central.

Quant à l'isoquercétine, elle réduit les neutrophiles, également associés à l'orage de cytokines, et inhibe la formation de caillots. Elle diminue le taux de D-dimères (7), un prédicteur de la gravité de la thrombose liée au Covid-19, et possède également une activité antivirale.

Par ailleurs, le masitinib peut aussi avoir un effet pour contrôler les symptômes neurologiques sévères et persistants, qui constituent le nouveau défi du Covid-19. Le masitinib a en effet déjà démontré, dans deux essais cliniques de phase 2b, son efficacité chez des patients atteints de sclérose latérale amyotrophique (8) et de sclérose en plaques progressive (9).


Une étude au potentiel considérable

Randomisée et comparative, l'étude clinique de phase 2 vise à évaluer la tolérance et l'efficacité du masitinib associé à l'isoquercétine chez les patients hospitalisés atteints de formes modérées et sévères de Covid-19. Elle doit recruter 200 patients sans limitation d'âge (y compris des malades de plus de 80 ans) dans des hôpitaux en France et d'autres pays. Le critère d'évaluation principal de l'étude est l'amélioration de l'état clinique des patients après 15 jours de traitement.
Ouverte en mai 2020, l'étude durera entre deux et six mois selon les vagues d'hospitalisation.

Ses résultats, attendus avec impatience, devraient être connus entre août et décembre 2020. S'ils sont positifs, ils devraient, compte tenu du caractère universel de la pandémie, décupler la notoriété du Masitinib et d'AB-science, déjà dopée ces derniers mois par leurs récents succès.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

18 réponses

  • MJGauche
    31 mai 202007:27

    Source Journal de l'économie 30 mai 2020 *

    Signaler un abus

  • jp62ch
    31 mai 202008:14

    L'article, sans rien ajouter a ce qui etait deja paru, est favorable.....
    Dommage qu'il n'emane que d'un journal économique..recopiant les presentations d'AB....et non d'une revue scientifique reconnue...
    Mais c'est bien de rappeler le potentiel de plus en plus "universel" du masitinib

    Signaler un abus

  • MJGauche
    31 mai 202008:33

    Oui et l'économie c'est la marché :-)

    Signaler un abus

  • michelp3
    31 mai 202009:19

    pj62 ..." revue scientifique reconnue." comme the Lancet .. peut etre !!!

    Signaler un abus

  • M5918594
    31 mai 202009:43

    Un article positif de plus. Il ne manque plus que les autorisations de ces messieurs les bureaucrates. Merci de penser aux malades qui sont dans l attente d un traitement. 

    Signaler un abus

  • M67357
    31 mai 202010:07

    C'est très gentil de poster ça... ok, article sympa. Mais inutile de le relier à ce qui est arrivé vendredi. Cette annonce de phase 2 a été faite le 06 mai ! Ce jour là, on a gagné 10%. Et par ailleurs, il y a un paquet d'autres médicaments prometteurs, sur le même segment (voir très prometteurs... je n'en site aucun par respect, car nous sommes sur le forum d'AB). Donc dire que c'est ça qui a provoqué la spécu, et sortir une info de 3 semaines, même si cette info est publiée le 30 mai... mais samedi , donc anyway un jour après la spécu... enfin bref, ça n'a rien à voir. Mais merci pour l'article, mais fausse piste de le relier à ce qui est arrivé. Puis on ne parle pas de la hausse, qui est en fait anecdotique (elle vivote entre 8 et 9,5 depuis un mois et demi. On cherche les raison de ce mystère que représentent les 700K titres échangés, dont jp a fait un très bon résumé.

    Signaler un abus

  • Rober65
    31 mai 202011:31

    Article élogieux. Le premier d'une longue série amha.

    Signaler un abus

  • m525535
    31 mai 202017:03

    Merci
    Tres bon signal tout ca

    Signaler un abus

  • siposs
    31 mai 202018:25

    M67357 :Pour ma part je n'avais pas eu connaissance du contenu fort intéressant de cet article qui ne peut que nous conforter dans la confiance que nous plaçons dans AB SCIENCE !Donc peut importe si on fait le lien ou pas avec l'évolution du cours et malheureusement pour vous le MASITINIB ne traite pas les atrabilaires !

    Signaler un abus

  • M336296
    31 mai 202019:09

    Quid des 700k ??...réponse demain ....ou jeudi...

    Signaler un abus

  • M67357
    31 mai 202023:30

    siposs votre message m'a fait sourire ;) Alors, je ne suis pas de mauvaise humeur, et je ne vois pas l'avenir d'AB en noir. Loin de là. Je suis juste parfois fatigué de lire des posts qu'on peut qualifier de "upper" ou "basher", qui n'apportent rien à la réflexion, voir qui troublent la réflexion, comme c'est le cas ici (tenter de relier une hausse, et un élément troublant de volume important, à une nouvelle qui a déjà 3 semaines...) Bref, je ne vais pas reparler de ça, je l'ai déjà évoqué dans mon message. Je suis très content qu'il y ait cet article, très content pour AB, je trouve juste la manière de le présenter contre productive, car à force de faire ce genre de filouteries, on ne sait plus qui croire etc... Je trouve la démarche de jp plus simple et sincère, il cherche, veut comprendre et demande l'aide de la communauté. Et n'essaye pas de transformer une vieille news en scoop.

    Signaler un abus

  • pleistoa
    01 juin 202001:19

    je ne pense pas que nous ayons grand chose à attendre coté covid19. Actuellement, tout est essayé sur lui donc cela ne signifie rien. Contentons nous du pipe et attendons ALZ.
    Mais déjà avec les 3 phases 3 réussies, il y a de quoi faire !

    Signaler un abus

  • Gaspi63
    01 juin 202008:11

    Ignition !
    🚀

    Signaler un abus

  • astauder
    01 juin 202011:09

    Merci MJG pour l'article,  j'ignorais cette info.

    Signaler un abus

  • bigchef
    01 juin 202014:38

    Ce n'est plus du réchauffé ?  C'est du carbonisé  M

    Signaler un abus

  • MJGauche
    02 juin 202010:35

    La spéculation revient à ce prix c'est encore Kdo  :-)

    Signaler un abus

  • M3075923
    02 juin 202013:23

    bigchef tu es pas douée il faut mettre a feu doux et laisser monter doucement , cool , aller trop vite çà crame .. logique apprenti cuisiner ,
    Philou

    Signaler un abus

  • M3075923
    02 juin 202013:25

    elle finiras verte ce soir , ( donc pas cuite. )

    Signaler un abus

Retour au sujet

18 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

2.8295 +23.02%
33.895 +0.55%
4979.23 -1.52%
15.32 -0.52%
0.256 +11.06%

Les Risques en Bourse

Fermer