Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

NEOVACS
0.0952 (c) EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.1000

FR0004032746 ALNEV

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.0000

  • clôture veille

    0.0952

  • + haut

    0.0000

  • + bas

    0.0000

  • volume

    0

  • valorisation

    17 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    07.08.20 / 17:36:42

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0724

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.1180

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    29.07.20

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet

NEOVACS : Offres de reprise : détail de taille !

M6225
10 juil. 202015:44

Outre les emplois (voués à disparaître si pas de reprise ou aucune des deux offres jugée viable -ce qui ne sera certainement pas le cas en l'espèce-), outre l'indépendance française souhaitée par le gouvernement en matière de fabrication de médicaments, les deux offres présentent une différence extrêmement importante en matière environnementale, que les juges prendront également en considération.

En effet, à la lecture des deux propositions l'on s'aperçoit que :

- l'offre libanaise (cf page 5) entend être prémunie de toute répercussion économique quant au passif environnemental qui ressortirait de l'audit en cours (à ce qu'il semble puisqu'ils parlent de "finalisation de l'audit") et refuse d'ores et déjà "de réaliser des travaux de mise en conformité ou de remise en état ou d'engager toute autre dépense substantielle liés au passif environnemental du Site". C'est même une des conditions suspensives entraînant à elle seule la caducité de leur offre.

- alors que l'offre française provisionne 1 M€ à cette fin ! (cf p 27) "Le repreneur s'engage ... à prendre à sa charge à hauteur de la somme de 1.000.000 €, le passif environnemental que le dernier exploitant aurait à supporter".

A l'heure du tout propre et de l'écologie, j'imagine assez mal des juges laisser "aux bons soins" des collectivités locales ou département ou région la charge financière d'une remise en état du site, qui semble de toute évidence être un tant soit peu nécessaire.

Cela couplé avec la prise en compte du nombre d'emplois repris, de la nationalité des entités, des engagements pris par St Genis Industry (développement et diversification, dédommagement versé à la procédure collective -page 26- à hauteur de 10 K€ pour chaque emploi non créé ou personnel licencié pour motif économique ...). 

L'argument environnemental, notamment son coût financier, me paraît être l'un des postes essentiels que les juges ne peuvent écarter dans leur prise de décision.

Etonnamment tout de même, aucune des offres n'énonce le droit au bail dans les actifs incorporels faisant partie du périmètre de sa reprise (ce qui figure systématiquement dans toute offre), mais chacune évoque un actif immobilier appartenant à FAMAR, sans que le détail de cet actif soit précisément mentionné (p. 5 pour le Liban, p. 19 pour la France).
Je n'ai pas de réponse à cette interrogation : si KKR propriétaire des murs = obligatoirement un bail commercial au profit de FAMAR ==> pourquoi n'en est-il pas fait mention ??

Ma première intervention sur le forum qui, je l'espère, sera utile à nourrir vos réflexions. 

Le dénouement est proche désormais.
Bonne chance à tous (et moi y compris)

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

31 réponses

  • rapoliman
    10 juillet 202015:49

    Merci pour ce post , qui est des plus clair et explicite....a bon entendeur!

    Signaler un abus

  • pre00529
    10 juillet 202015:52

    Merci pour ces précisions constructives 

    Signaler un abus

  • M1531771
    10 juillet 202015:54

    Merci pour ce post et cette analyse qui mérite d'être prise en compte...

    Signaler un abus

  • Ducki
    10 juillet 202015:55

    Merci pour ton travail de réflexion 

    Signaler un abus

  • M9104715
    10 juillet 202015:56

    Agréablement surpris de voir une vraie analyse!

    Signaler un abus

  • M6225
    10 juillet 202015:58

    rapoliman  et pre00529 : avec plaisir ! mais sans prétention, juste une lecture avisée des offres (j'ai bossé dans le domaine juridique des cessions/reprises d'entreprises pendant plusieurs années.

    Signaler un abus

  • 87997963
    10 juillet 202016:04

    merci et pourquoi les sites boursiers ne parlent pas de l'info actualabo ? 

    Signaler un abus

  • M6340871
    10 juillet 202016:05

    Merci. Au moins un post utile ni upper ni basheurs. Chacun fera son analyse. 

    Signaler un abus

  • M9104715
    10 juillet 202016:05

    Parce que c'est du conditionnel!Du café du commerce...

    Signaler un abus

  • M4022278
    10 juillet 202016:09

    Non , c'est factuel , rationnel et sans parti pris , et toi ?

    Signaler un abus

  • M9104715
    10 juillet 202016:15

    M4022278 c'est a moi que tu réponds? qu'est ce qui factuel?

    Signaler un abus

  • pcuve
    10 juillet 202016:17

    Merci pour ces précisions.... c'est ce que j'estime pouvoir trouver ici, plutôt que des "pour moi c'est fini..." sans aucun argumentaire, ou de l'autre côté, ça ne peut qu'être positif pour la solution française.

    Je n'ai aucune expérience dans ce genre de décision, mais je pense que le juge qui va prendre sa décision ne va pas tirer au sort, ni forcément suivre des directives de l'état. Comme souvent quand une décision de justice doit être prononcée, le juge le fait en toute indépendance, non?

    Signaler un abus

  • M5190482
    10 juillet 202016:19

    Merci pour cette analyse 👍

    Signaler un abus

  • M586127
    10 juillet 202016:24

    Ton annonce qui n'est pas officiel ne fais que attiser la panique sur ce forum et la baisse !!! 

    Signaler un abus

  • M6809575
    10 juillet 202016:24

    Merci , ce détail n'est pas anodin , si l'état joint les actes à la parole le choix devrait être évident , mais quelle saga cette action , quel stress 

    Signaler un abus

  • rapoliman
    10 juillet 202016:31

    M586127 que racontes tu ???????

    Signaler un abus

  • M6809575
    10 juillet 202016:34

    M58     3 fautes en une seule phrase bravo

    Signaler un abus

  • M6225
    10 juillet 202016:48

    J'avoue être perplexe devant la formulation relative à l'actif immobilier (donc les immeubles, ou une partie de ceux-ci -qui sait puisqu'aucun détail là-dessus). Il faudrait disposer du plan de continuation pour être fixé, on y verrait inscrits des loyers notamment, ou un crédit immobilier bien que vu l'antériorité de la construction, si financement il y a eu il doit être soldé).

    Cet actif semble bel et bien exister ET être propriété de FAMAR, sinon, pourquoi ce paragraphe p. 19 de l'offre française  repris littéralement :

    "Sont intégralement compris dans le périmètre de la présent offre, l'intégralité des actifs corporels immobiliers appartenant à la Société FAMAR LYON, situés ............, libres de tous droits.

    Clause d'inaliénabilité

    Le repreneur entend inscrire la reprise des actifs de la société FAMAR LYON dans la durée.
    A ce titre il entend investir durablement sur le site, notamment en réalisant des travaux de sécurisation (cf mes précisions ci-après)  ... etc.

    Fort de cette démarche et afin de démontrer son sérieux, le Repreneur prend l'engagement de ne pas céder à titre onéreux les biens immobiliers repris ..... pendant une durée de 10 ans à compter du jugement ordonnant la cession.

    La cession des biens immobiliers à intervenir, dans le cadre du plan de cession, sera ainsi assortie d'une clause d'inaliénabilité du bien pendant une durée de 10 ans à compter du jugement ordonnant  la cession."

    Il y a bel et bien de l'immobilier dans la cession. Lequel ???

    Précision concernant l'engagement de travaux : (cf p. 14) FAMAR a reçu injonction de travaux de la part de l'ANSM et de la DREAL. Cet engagement ne représente rien d'autre qu'une obligation légale. Ils n'ont aucun autre choix.

    M586127 : "mon annonce qui n'est pas officiel ..." ==> chez moi ça s'appelle de l'explication de texte, pas de l'annonce ! Qu'ai-je annoncé qui n'est inscrit noir sur blanc dans les offres de reprises à disposition du public ? Maintenant, il est de mon libre arbitre de considérer que ce point environnemental n'est en rien du "pipi de chat" pour quel que décideur que ce soit : du particulier au magistrat !

    Signaler un abus

  • ValTorres
    10 juillet 202017:09

    M6225
    Chapeau ! 
    Cette analyse est très factuel et précis, 
    Effectivement pas comme les upper et basheur 
    Un grand respect ! 🙏

    Signaler un abus

  • roch17
    10 juillet 202017:17

    Chapeau bas, cest super précis 
    Val. Jai tout gardé pour lundi......

    Signaler un abus

  • M6225
    10 juillet 202017:25

    C'est moi qui remercie chacun de vous pour l'accueil que vous me faites pour ma première intervention ! Vos éloges m'honorent, très sincèrement !

    Cela dit, je ne préjuge en rien l'éventuelle décision du Tribunal avec ces observations, mais tout cela existe bel et bien, même si nous n'avons pas toutes les clés. Personne ne sais quels sont les réels arguments qui font pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Moi pas plus que quiconque.

    Bon w.e. à tous.

    Signaler un abus

  • gummo83
    10 juillet 202018:00

    Question d'un novice :
    Peut on vendre/acheter les murs d'une usine en cours de redressement judiciaire ?

    Signaler un abus

  • rapoliman
    10 juillet 202018:19

    Le fond d'investissement KKR, actionnaire unique du Groupe FAMAR, sous-traitant des laboratoires pharmaceutiques (SANOFI, MERCK, GSK, J&J...) annonce la vente de l'ensemble de ses actifs (12 sites industriels dont 11 en Europe et 1 au Québec pour un effectif de 3000 salariés).

    L'ouverture d'une procédure en redressement judiciaire est également annoncée pour l'une des filiales françaises, FAMAR LYON, basée à St Genis Laval (69) employant 322 salariés (290 CDI/CDD, 32 intérimaires).

    Les orientations stratégiques définies pour ce site ont pour vocation de rechercher un ou plusieurs acteurs industriels venant compléter l'activité pharmaceutique existante ou de transformer le site en parc multi-sociétés sans maintien du portefeuille pharmaceutique.

    Le risque de démantèlement de cet outil industriel est donc important. L'activité est principalement axée sur de la formulation et du conditionnement de médicaments (infectiologie, cardiovasculaire, antidiabétique, neuropsychiatrique, dermocorticoïde...) sous différentes formes galéniques (comprimés, poudre, crèmes et sirops, cette dernière arrêtée en avril 2019).

    Si aucune issue n'est trouvée, certains patients n'auront plus accès à leurs traitements. Ces possibles ruptures viendront s'ajouter à la longue liste déjà existante. L'augmentation de ces pénuries a différentes causes mais celles-ci ont toutes la même origine, un modèle économique favorisant la recherche d'une baisse des coûts par les Laboratoires a activé le développement de la sous-traitance des productions et une recherche croissante des pays à bas coût de main-d'oeuvre pour la fourniture de principes actifs.

    Ces mutations profondes de l'industrie du médicament ont entraîné une fragilité croissante des chaînes de production en France et en Europe se traduisant par une inquiétante perte d'indépendance sanitaire.

    Les différents rapports sur les pénuries de médicaments ne sont pas traités tant par l'industrie du Médicament que par les pouvoirs publics. Le dossier FAMAR LYON étant la preuve d'un désengagement industriel initié par la cupidité du fond d'investissement KKR.

    Les pouvoirs publics ont entre leurs mains l'occasion de montrer leur volonté à réduire le phénomène de pénurie en France en confiant au site de FAMAR LYON, certains de ces médicaments en ruptures. L'existence de capacités industrielles non utilisées sur le site de St Genis Laval sont à disposition pour répondre aux besoins sanitaires de milliers de patients en souffrance.


    Contact :
    Délégué CFE-CGC Famar - Christophe-Daniel Le Page
    06 08 61 66 02

    Signaler un abus

  • ValTorres
    10 juillet 202018:40

    Roch, j'attends TC, et j'ai la confiance pour le dossier ! Il y a eu 3 gross chute depuis l'annonce yc aujourd'hui, c'est la dernier ligne droite aujourd'hui, le résistant et ce qui a confiance pour le dossier sera récompensé
    Lundi ça sera la fête pour nous et mardi c'est la fête pour la France 🇨🇵

    Signaler un abus

  • roch17
    10 juillet 202019:00

    J'espère, jy crois, dossier sérieux, français, pour relancer l'industrie pharmaceutique, comme la dit Macron.....

    Signaler un abus

  • roch17
    10 juillet 202019:01

    Vivement lundi Val.  Jai un week-end de dingue complet complet complet 

    Signaler un abus

  • ValTorres
    10 juillet 202020:35

    Roch, c'est super, c a d malgré le covid les gens voyages, donc ton business assuré, bon week-end et à lundi. 
    Bon week-end. 

    Signaler un abus

  • roch17
    10 juillet 202021:02

    Oui ça marche bien vraiment et aout se profile super bien. 
    Merci et à lundi val.

    Signaler un abus

  • M6225
    13 juillet 202011:47

    rapoliman Merci de ce détail et au vu  de cette donnée, deux solutions :

    1) Soit KKR a apporté les murs à FAMAR, auquel cas ils font partie de l'actif de la société ... ce qui pourrait expliquer la formulation de l'offre de reprise française ("actifs corporels immobiliers appartenant à la Société FAMAR" ). Sachant qu'en droit il n'y a pas d'à-peu-près et qu'une offre de reprise est un document rédigé en droit, qui oblige son rédacteur (donc qui l'engage).

    2) Soit KKR est tjrs propriétaire des murs et auquel cas, il y a bail commercial ... qui ne figure pas dans les offres ! En effet, bien qu'ils soient actionnaire unique, la propriété des murs n'est pas transférée à la filiale ... sauf apport (cf point 1).

    La décision se fait attendre .... 
    Allez, on serre les poings et croise les doigts.



    gummo83 Si les murs sont propriété de KKR, ils en disposent comme bon leur semble (nonobstant une obligation de continuer le bail commercial ; s'ils appartiennent à FAMAR, l'administrateur doit donner son accord pour toute vente d'actif.

    Cette annonce syndicale en l'état de nos connaissances du dossier ne semble pas sérieuse. Il eut fallu disposer du dossier de RJ pour avoir des certitudes.

    Signaler un abus

  • Soleil78
    28 juillet 202012:27

    Moi, aussi, j'avoue être perplexe !

    Signaler un abus

  • M6225
    28 juillet 202019:51

    Hello Sun78 (Soleil78),

    Moi, je ne le suis plus !
    Nous avons eu quasi toutes les infos (qui nous manquaient pour appréhender -une partie- des tenants et des aboutissants) dans le jugement.
    Si point(s) particulier(s) en suspens, qui rentre(nt) dans mes cordes, suis open.

    Signaler un abus

Retour au sujet

31 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

2.616 0.00%
4889.52 0.00%
13.298 0.00%
3.6 0.00%
1.17845 -0.03%

Les Risques en Bourse

Fermer