Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Worldline (Atos) va acquérir le suisse Six Payment pour €2,3 mds
information fournie par Reuters15/05/2018 à 14:16

    * Opération de €2,3 mds majoritairement en actions
    * Six détiendra 27% de Worldline, Atos conservera 51%
    * Nouvelle étape dans la consolidation de l'industrie du
paiement
    * L'action Worldline prend plus de 3% et le titre Atos plus
de 2%

 (Actualisé avec nouvelles déclarations de Thierry Breton,
contexte)
    par Gilles Guillaume
    PARIS, 15 mai (Reuters) - Le groupe de paiements Worldline
 WLN.PA , filiale d'Atos  ATOS.PA , a annoncé mardi le rachat du
suisse Six Payment pour 2,3 milliards d'euros tout en confirmant
sa volonté d'être le "consolidateur" de son secteur, des
annonces qui sont bien accueillies par les investisseurs.
    A 14h15, l'action Worldline prend 3,27% à 44,84 euros et le
titre Atos 2,29% à 113,95 euros, figurant ainsi parmi les plus
fortes hausses d'un SBF 120  .SBF120  en progression de 0,17%
tandis que l'indice regroupant les valeurs technologiques
européennes  .SX8P  perd 0,1%.
    L'opération, nouvelle illustration du mouvement de
consolidation à l'oeuvre dans l'industrie européenne du
paiement, sera majoritairement financée en actions et verra Six
entrer au capital de Worldline.
    Début avril, le spécialiste américain des technologies de
paiement Verifone Systems  PAY.N  a annoncé son rachat par un
groupe d'investisseurs emmenés par Francisco Partners pour un
montant d'environ 3,4 milliards de dollars (2,8 milliards
d'euros).  
    Un autre américain, Vantiv a bouclé en janvier le rachat de
huit milliards de livres (9,1 milliards d'euros) du britannique
Worldpay  WPG.L , reprenant à cette occasion le nom de sa cible.
    Le danois Nets a été repris en février par le fonds de
capital investissement Hellman & Friedman pour 33,1 milliards de
couronnes danoises (4,4 milliards d'euros).
    Et, selon une étude publié en début d'année par Goldman
Sachs, le mouvement va se poursuivre, la banque d'affaires ayant
identifié l'allemand Wirecard  WDIG.DE  et le français Ingenico
 INGC.PA  comme des cibles potentielles.  
     "Nous voulons être le consolidateur dans le segment du
paiement électronique et nous le ferons", a précisé Thierry
Breton, PDG d'Atos et président de Worldline lors d'une
conférence téléphonique.
    Il a ajouté que Wordline pouvait "facilement mobiliser" deux
milliards d'euros pour d'autres acquisitions, notant qu'avec Six
le groupe sera "de loin" le premier acteur du secteur en Europe.
    
    
    WORLDLINE L'A EMPORTÉ FACE À HELLMANN & FRIEDMAN
    Dans le détail, le rachat de Six par Worldline est composée
de 49,1 millions d'actions Worldline nouvellement émises et de
283 millions d'euros en numéraire.
    A l'issue de la transaction, dont la finalisation est
attendue au quatrième trimestre, Six détiendra 27% de Worldline,
devenant son deuxième actionnaire derrière Atos, qui restera
majoritaire avec 51% de Worldline.
    "L'accord stratégique annoncé aujourd'hui entre Worldline et
Six est d'une importance capitale pour l'industrie européenne du
paiement", a déclaré Thierry Breton, PDG d'Atos, cité dans un
communiqué.
    Après avoir échoué à racheter l'an dernier le spécialiste de
la sécurité numérique Gemalto  GTO.AS , qui lui a préféré Thales
 TCFP.PA , Atos a dit fin avril être à l'affût d'acquisitions.
 
    Avec l'apport de Six, Worldline va renforcer sa position de
leader européen du secteur, avec une augmentation de l'ordre de
30% de son chiffre d'affaires. L'opération doit être relutive
dès 2019 pour le bénéfice par action et produire 110 millions
d'euros de synergies annuelles d'ici 2022.
    Six Payment Services (SPS), division de services de
paiements de Six, est le leader historique sur son marché
national en Suisse. Egalement présent en Autriche, au Luxembourg
et en Allemagne, il emploie 1.600 personnes pour un chiffre
d'affaires net 2019 estimé à 530 millions d'euros.
    Dans le cadre de la transaction, le groupe suisse obtiendra
aussi deux sièges au conseil d'administration de Worldline.
    Dans la bataille pour Six, la filiale d'Atos l'a emporté sur
le fonds d'investissement américain Hellman & Friedman.
    
    Le communiqué: http://bit.ly/2IgJVF8

    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
LEAD 1-Atos cherche à grossir aux USA, partenariat avec Google
Cloud     
Le communiqué:    http://bit.ly/2IgJVF8
ANALYSE-Ingenico et Worldline face au big bang du secteur des
paiements     
Les fusions dans les paiements vont accélérer, Ingenico en
vue-GS     
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>
 (Avec John Revill à Zurich et Benoît Van Overstraeten, édité
par Jean-Michel Bélot)
 

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris 0.00%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.