1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vinci défend une approche d'industriel, pas de financier, sur ADP
Reuters17/04/2019 à 12:51

VINCI DÉFEND UNE APPROCHE D'INDUSTRIEL, PAS DE FINANCIER, SUR ADP

PARIS (Reuters) - Vinci, candidat à la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP), a répondu mercredi à la polémique sur la vente de cet actif par l'Etat en assurant qu'il ne voyait pas ADP comme une opération financière, mais comme un vrai projet industriel.

"Si on nous donne la possibilité d'investir, nous souhaitons investir pour être des partenaires industriels permettant d'apporter de la valeur à tous (les) publics, toutes (les) parties prenantes", a déclaré Xavier Huillard, PDG du groupe de BTP et de concessions, lors de l'assemblée générale des actionnaires.

"Nous ne sommes pas des financiers qui seraient seulement à la recherche d'une plus-value financière, nous sommes des industriels."

La loi Pacte, qui intègre des dispositions sur la privatisation de l'opérateur des aéroports de Roissy, d'Orly et du Bourget, a été définitivement adoptée la semaine dernière par le Parlement après un long parcours législatif.

Mais l'opposition à la privatisation ne désarme pas. Le Conseil constitutionnel a annoncé mardi avoir été saisi par des parlementaires sur le volet ADP, contre lequel un référendum d'initiative partagée a également été engagé par près de 250 parlementaires de droite et de gauche.

L'adoption de la loi met sur les rails un vaste programme de cession d'actifs, mais les modalités et le calendrier n'en sont pas encore connus.

"L'Etat dispose maintenant de la possibilité d'ouvrir le capital d'ADP", a ajouté Xavier Huillard. "Va-t il passer à l'acte ? Et si oui, dans quelles conditions ? Avec quelles règles du jeu ? Nous n'en savons aujourd'hui rien."

(Gilles Guillaume, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

Valeurs associées

ADP
Euronext Paris +0.58%
Euronext Paris +1.83%

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7403983
    17 avril13:25

    Un financier AVEC un raisonnement d'industriel. Nous sommes bien d'accord.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer