1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Villeroy annonce des tests de résistance au risque climatique
Reuters29/11/2019 à 19:58

VILLEROY ANNONCE DES TESTS DE RÉSISTANCE AU RISQUE CLIMATIQUE

PARIS (Reuters) - Les banques et les compagnies d'assurances françaises vont être soumises l'an prochain à des tests de résistance au risque climatique, a annoncé vendredi le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau.

Les investisseurs exercent une pression croissante sur les grandes entreprises afin qu'elles réduisent leur exposition aux secteurs les plus nocifs, dans le cadre des engagements pris en 2015 lors de l'accord de Paris sur la lutte contre le réchauffement climatique.

En France, les banques et les assureurs sont également sous la pression des organes de tutelles à ce sujet, la loi française obligeant depuis 2016 toutes les institutions financières à publier leurs risques climatiques.

"Nous allons procéder l'année prochaine à des tests de résistance au risque climatique pour les banques et les assurances françaises", a déclaré François Villeroy de Galhau, lors d'une conférence sur la finance verte, à Paris.

"Ce seront des étapes très importantes pour évaluer le type de risques climatiques qui apparaissent déjà dans les bilans des banques et des assureurs", a-t-il ajouté.

Dans un entretien accordé à La Croix, il invite par ailleurs les banques et les compagnies d'assurances à réduire leur exposition au secteur du charbon.

"Il est indispensable que le risque lié au financement de centrales à charbon diminue vite dans le bilan des banques françaises", a déclaré François Villeroy de Galhau au quotidien.

La Société générale et Axa ont annoncé cette semaine qu'ils entendaient sortir complètement de l'industrie du charbon d'ici 2030 dans les pays de l'OCDE et 2040 dans le reste du monde.

BNP Paribas avait annoncé une décision similaire la semaine précédente, en décidant l'arrêt complet de ses financements du charbon en 2030 dans les pays de l'Union Européenne, et en 2040 pour le reste du monde.

(Leigh Thomas, Jean-Michel Bélot et Jean-Philippe Lefief, édité par Simon Carraud)

Valeurs associées

Euronext Paris +0.32%
AXA
Euronext Paris +0.72%
Euronext Paris +0.13%

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gracques
    30 novembre09:16

    Aiki , vous dites vraiment n'importe quoi .Vous ne savez pas se qu'est le GIEC qui ne fait que compiler la littérature scientifique sur le'sujet , le GIEC par construction EST le consensus scientifique !Après vous pouvez toujours croire que la,terre est plate (vous trouverez bien'des gens qui partagent cette opinion sur le net , ou que le monde a été créé vers moins 4000 avant JC ) mais bon ce genre d''opinion' .......

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

6100.72 +1.02%
EDF
11.135 +9.81%
18.4 -1.81%
65.25 +0.90%
48.505 -0.58%

Les Risques en Bourse

Fermer