Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

VALLOUREC : Résultats du premier trimestre 2017

Nasdaq26/04/2017 à 17:45
   

 
 

 

 

 

 
 
 
   

Résultats du premier trimestre 2017

T1 2017
  • Chiffre d'affaires de 783 millions d'euros, en hausse de 16,7 % par rapport au T1 2016 (-1,5 % hors effet périmètre et de change)
  • RBE de -21 millions d'euros, en hausse de 51 millions d'euros par rapport au T1 2016
  • Résultat net, part du Groupe de -126 millions d'euros, en hausse de 158 millions d'euros par rapport au T1 2016
  • Flux de trésorerie disponible de -220 millions d'euros, à comparer à -239 millions d'euros au T1 2016
  • Dette nette de 1 533 millions d'euros fin mars 2017, contre 1 287 millions d'euros fin 2016
  • RBE 2017 visé dans la partie haute de la fourchette de 50 à 100 millions d'euros d'amélioration par rapport à celui de 2016
             

Boulogne-Billancourt, 26 avril 2017 - Vallourec, leader mondial des solutions tubulaires premium annonce aujourd'hui ses résultats du premier trimestre 2017. L'information financière consolidée a été présentée par le Directoire au Conseil de Surveillance le 25 avril 2017.

Commentant ces résultats, Philippe Crouzet, Président du Directoire, a déclaré :

« Au premier trimestre 2017, notre performance financière s'est améliorée en séquentiel et par rapport au T1 2016. Cette amélioration est la conséquence directe du déploiement rigoureux de notre Plan de Transformation, d'un mix produit favorable au Brésil et, dans une moindre mesure, des premiers bénéfices liés à la reprise de l'activité aux Etats-Unis. 
Toutefois, la date de la reprise du marché Pétrole et Gaz dans le reste du monde demeure incertaine et les autres activités du Groupe continuent à évoluer dans un environnement de marché atone. Vallourec reste concentré sur l'atteinte de ses objectifs ambitieux en matière de réductions de coûts et de gestion stricte de trésorerie.
Le Groupe confirme viser un résultat brut d'exploitation en amélioration de 50 millions d'euros à 100 millions d'euros par rapport à celui de l'exercice 2016. Néanmoins, au regard de tendances de marché aux Etats-Unis plus favorables qu'initialement anticipées, Vallourec vise désormais la partie haute de cette fourchette d'amélioration.
Avec une empreinte géographique rééquilibrée et une structure financière renforcée, Vallourec est bien positionné pour saisir les opportunités liées à la reprise du cycle à venir.»

Chiffres clés consolidés

En millions d'euros  T1 T1   T4 Variation
  2017 2016 Variation

 
2016 séquentielle
 

Production expédiée (milliers de tonnes)
 

475
 

 251
 

+89,2 %
 

376
 

+26,3 %
Chiffre d'affaires 783 671 +16,7 % 838 -6,6 %
Résultat brut d'exploitation (21) (72) +51 m (63) +42 m
(en % du CA) -2,7 % -10,7 % +8,0 pts -7,5 % +4,8 pts
Résultat d'exploitation (111) (290) +179 m (188) +77 m
Résultat net, part du Groupe (126) (284) +158 m (183) +57 m
Cash-flow disponible(1) (220) (239)   +19 m  (3)   -217 m 
  1. Le cash-flow disponible (Free cash flow, FCF), mesure à caractère non strictement comptable, se définit comme la capacité d'autofinancement après prise en compte des investissements industriels bruts et de la variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité.

I - CHIFFRE D'AFFAIRES PAR MARCHÉ

En millions d'euros  T1 T1 % de T4 Variation
  2017 2016 variation 2016 séquentielle
Pétrole et gaz, Pétrochimie 533 469 +13,6 % 550 -3,1 %
Energie électrique 84 85 -1,2 % 151 -44,4 %
Industrie & autres 166 117 +41,9 % 137 +21,2 %
Total 783 671 +16,7 % 838 -6,6 %

Au premier trimestre 2017, Vallourec a enregistré un chiffre d'affaires de 783 millions d'euros, en hausse de 16,7 % par rapport au premier trimestre 2016. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires s'est inscrit en baisse de 1,5 % résultant d'un effet volume positif (+36,3 %) principalement lié au rebond des volumes aux Etats-Unis, plus que compensé par un effet prix/mix négatif (- 37,8 %) s'expliquant par :

  • un changement de mix pour les livraisons du T1 2017 par rapport à un T1 2016 favorable,
  • une détérioration des prix en 2016 sur le marché Pétrole et gaz,
  • un changement de mix géographique avec une augmentation des volumes nord-américains vendus à un prix moyen inférieur à la moyenne du Groupe.

Les changements de périmètre (intégration de Tianda, intégration globale de VSB et cession de VHET) ont eu un effet positif de +9,7 %[1], tandis que l'effet change s'est établi à +8,5 %.

Pétrole et gaz, pétrochimie (68,1 % du chiffre d'affaires consolidé)

Le chiffre d'affaires Pétrole et gaz s'est établi à 485 millions d'euros au T1 2017, soit une augmentation de 10,5 % par rapport au T1 2016 (+1,4 % à taux de change constants).

  • Aux États-Unis, le chiffre d'affaires Pétrole et gaz s'est inscrit en hausse, la demande finale en OCTG ayant été soutenue par la croissance importante du nombre d'unités de forage en activité (en moyenne +26 % en séquentiel et +33 % par rapport au T1 2016). Comme anticipé, les prix bas des livraisons du T1 2017 conjugués à la hausse des coûts de matières premières ont pesé sur les marges. Cependant, la dynamique positive du marché américain a permis à Vallourec d'annoncer, au cours du premier trimestre 2017, des hausses de prix dont la plupart prendront effet au deuxième semestre 2017.
     
  • Dans la zone EAMEA, les volumes Pétrole et gaz ont augmenté par rapport au T1 2016 en raison de l'intégration de Tianda et de la consolidation des exportations de VSB dans la région. Cependant, le chiffre d'affaires s'est inscrit en baisse en raison notamment de livraisons aux compagnies pétrolières nationales à des prix plus bas qu'au T1 2016 et d'un mix client moins favorable.
     
  • Au Brésil, la hausse du chiffre d'affaires est principalement due à des livraisons d'OCTG plus élevées que la moyenne au T1, pour le forage de puits d'exploration dans le champ Libra.

Le chiffre d'affaires Pétrochimie s'est établi à 48 millions d'euros au T1 2017, en hausse de 60,0 % par rapport au T1 2016 (+53,3 % à taux de change constants) en raison de l'intégration de Tianda.

Énergie électrique (10,7 % du chiffre d'affaires consolidé)

Le chiffre d'affaires Énergie électrique s'est élevé à 84 millions d'euros au T1 2017, en baisse de 1,2 % par rapport au T1 2016 (-2,4 % à taux de change constants), y compris l'impact de l'intégration de Tianda.

Industrie & autres (21,2 % du chiffre d'affaires consolidé)

Le chiffre d'affaires Industrie & autres s'est établi à 166 millions d'euros au T1 2017, en augmentation de 41,9 % par rapport au T1 2016 (+31,6 % à taux de change constants), y compris l'impact de l'intégration de Tianda.

En Europe, le chiffre d'affaires Industrie et autres s'est inscrit en hausse principalement grâce au marché de la Mécanique. Les segments de l'Automobile et de la Construction sont restés relativement stables. Dans un contexte de hausse des coûts de matières premières, les prix de vente sont restés sous forte pression.

Au Brésil, le chiffre d'affaires Industrie et autres a augmenté significativement. Ceci est dû à l'importante augmentation du chiffre d'affaires de la mine en raison de la hausse des prix du minerai de fer. Le marché de l'Automobile a enregistré une augmentation de son activité grâce au segment des véhicules lourds, tandis que la Mécanique est restée relativement stable.

II - ANALYSE DES RÉSULTATS CONSOLIDÉS DU T1 2017

Le résultat brut d'exploitation s'est établi à -21 millions d'euros au T1 2017, en augmentation de 51 millions d'euros par rapport au T1 2016. Cette augmentation résulte:

  • D'un chiffre d'affaires consolidé en hausse de 16,7 % par rapport au T1 2016 à 783 millions d'euros, principalement grâce à un effet périmètre positif (acquisition de Tianda et intégration globale de VSB) et de volumes OCTG plus élevés aux Etats-Unis et au Brésil, et ce malgré un effet prix/mix négatif sur les livraisons Pétrole et gaz aux Etats-Unis et dans la zone EAMEA ;
  • D'une marge industrielle à 101 millions d'euros, en augmentation de 51 millions d'euros, reflétant les économies liées au Plan de Transformation, l'augmentation du chiffre d'affaires en particulier sur l'offshore brésilien, et la contribution positive liée à l'intégration de Tianda et la consolidation globale de VSB ;
  • Des coûts administratifs, commerciaux et de recherche (SG&A) à 113 millions d'euros, en baisse de 2,6 % par rapport au T1 2016. Les économies de coûts ont été en partie compensées par un effet forex négatif.

Le résultat d'exploitation est une perte de 111 millions d'euros, par rapport à une perte de 290 millions d'euros au T1 2016. Cette amélioration résulte de l'augmentation du résultat brut d'exploitation et de l'absence de charges de restructuration et de dépréciation d'actifs au T1 2017.

Le résultat financier est négatif à -43 millions d'euros, contre -34 millions d'euros au T1 2016, essentiellement en raison de la reconnaissance d'une perte de 8 millions d'euros liée à la variation de la juste valeur des titres NSSMC détenus par Vallourec depuis 2009.

L'impôt sur les bénéfices est un produit de 19 millions d'euros au T1 2017, contre un produit de 28 millions d'euros au T1 2016, principalement en raison de la reconnaissance d'impôts différés actifs.

La part des participations ne donnant pas le contrôle s'élève à -11 millions d'euros au T1 2017, contre                           -14 millions d'euros au T1 2016.

Le résultat net, part du Groupe est une perte de 126 millions d'euros au premier trimestre 2017, par rapport à une perte de 284 millions d'euros au premier trimestre 2016.

III - FLUX DE TRÉSORERIE & SITUATION FINANCIÈRE

Vallourec a généré un flux de trésorerie disponible négatif de -220 millions d'euros au T1 2017, par rapport à -239 millions d'euros au T1 2016.

Cette évolution est due principalement aux éléments suivants :

  • Des flux nets négatifs de trésorerie générés par l'activité de -82 millions d'euros, à comparer à -135 millions d'euros au T1 2016;
     
  • Une augmentation du besoin en fonds de roulement de 104 millions d'euros liée à un effet de saisonnalité et à la reprise de l'activité aux Etats-Unis, à comparer à une augmentation de 61 millions d'euros au T1 2016 ;
  • Des investissements industriels bruts en baisse, à -34 millions d'euros contre -43 millions d'euros au T1 2016.

Au 31 mars 2017, l'endettement net du Groupe a augmenté de 246 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2016 pour s'établir à 1 533 millions d'euros, y compris une augmentation de 24 millions d'euros liée à la cession d'un intérêt de 60 % dans l'aciérie de Saint-Saulve. Le ratio d'endettement sur capitaux propres consolidés à la fin du T1 2017 s'est ainsi établi à 41,9 %, contre 34,1 % fin 2016.

Par avenants du 17 mars 2017, le ratio de dettes financières nettes consolidées sur fonds propres consolidés à respecter par le Groupe pour l'ensemble de ses lignes de crédit moyen et long terme a été porté de 75 % à 100 % pour les exercices 2018, 2019 et 2020.

IV -  LIQUIDITÉ

Au 31 mars 2017, Vallourec disposait de 1 013 millions d'euros de trésorerie. Vallourec bénéficiait de 2,3 milliards d'euros de lignes de crédit moyen et long terme confirmées (y compris 0,2 milliard de lignes de crédit arrivant à échéance en juillet 2017), dont 673 millions d'euros ont été tirés.

A la même date, la dette court terme s'élevait à 1 462 millions d'euros.

V -  PLAN DE TRANSFORMATION

Le 26 janvier 2017, Vallourec a finalisé la cession d'un intérêt de 60 % dans l'aciérie de Saint-Saulve à Asco Industries. Vallourec conserve les 40 % restants.

La nouvelle organisation structurée autour de quatre régions : Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe/Afrique (EA) et Moyen-Orient/Asie (MEA) et de deux départements centraux (Développement et Innovation et Technologie et Industrie) est en place.

Vallourec poursuit le déploiement de son Plan de Transformation à travers sa nouvelle empreinte industrielle rationalisée ainsi que son programme de réductions de coûts structurels.

VI - TENDANCES DE MARCHÉ & PERSPECTIVES 

En 2017, le chiffre d'affaires Pétrole et gaz aux Etats-Unis devrait croître plus significativement qu'initialement anticipé. Au Brésil, l'activité de forage devrait rester relativement stable par rapport à 2016, tandis que le chiffre d'affaires dans la zone EAMEA devrait continuer à pâtir du faible niveau d'activité et de prix reflété dans les commandes à livrer dans la région.

Vallourec n'anticipe pas de changement significatif dans ses autres activités, à l'exception des ventes de minerai de fer au Brésil qui devraient s'améliorer par rapport à 2016.

Les initiatives déployées dans le cadre du Plan de Transformation permettront au Groupe de continuer à réduire sa base de coûts.

Bien qu'il opère dans un environnement volatil et incertain, le Groupe confirme viser un résultat brut d'exploitation   en amélioration de 50 millions d'euros à 100 millions d'euros par rapport à celui de l'exercice 2016. Néanmoins, au regard de tendances de marché aux Etats-Unis plus favorables qu'initialement anticipées, Vallourec vise désormais la partie haute de cette fourchette d'amélioration.

À propos de Vallourec

Leader mondial sur ses marchés, Vallourec fournit des solutions tubulaires de référence pour les secteurs de l'énergie et pour d'autres applications parmi les plus exigeantes : des puits de pétrole et de gaz en conditions extrêmes aux centrales électriques de dernière génération, en passant par des projets architecturaux audacieux et des équipements mécaniques ultra-performants. Fidèle à son esprit pionnier et fort d'une R&D de pointe, Vallourec ne cesse de repousser les frontières technologiques. Implanté dans une vingtaine de pays, au plus près de ses clients, le Groupe rassemble près de 19 000 collaborateurs passionnés et engagés qui offrent bien plus que des tubes : ils proposent des solutions toujours plus innovantes, fiables et compétitives, pour rendre possibles tous les projets.

Coté sur Euronext à Paris (code ISIN : FR0000120354, Ticker VK) éligible au Service de Règlement Différé (SRD), Vallourec fait partie des indices SBF 120 et Next 150.

Aux États-Unis, Vallourec a mis en place un programme sponsorisé d'American Depositary Receipt (ADR) de niveau 1 (ISIN code : US92023R2094, Ticker : VLOWY). La parité entre l'ADR et l'action ordinaire Vallourec est de 5 pour 1.

www.vallourec.com
Suivez-nous sur Twitter @Vallourec

Présentation des résultats du premier trimestre 2017

Conférence téléphonique analystes en anglais et audio webcast à 18h30 (heure de Paris).

             
            +44 20 3427 1916 (depuis le Royaume-Uni),  
            +33 1 76 77 22 25 (depuis la France),
            +1 212 444 0412 (depuis les États-Unis),
            +44 20 3427 1916 (depuis tout autre pays)
            Conference code: 3110714

  • L'audio webcast sera disponible sur le site web à l'adresse suivante :

          http://www.vallourec.com/FR/GROUP/FINANCE


Réflexions et informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des réflexions et des informations prospectives. De par leur nature, ces réflexions et informations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations, des produits et services ou les performances futures. Bien que la Direction de Vallourec estime que ces réflexions et informations prospectives sont raisonnables, Vallourec ne peut garantir leur exactitude ou leur exhaustivité. Ces réflexions et informations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes qui sont difficiles à prévoir et généralement en dehors du contrôle de Vallourec, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les réflexions et les informations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Vallourec auprès de l'AMF, y compris ceux énumérés dans la section « Facteurs de Risques » du Document de référence déposé auprès de l'AMF le 21 Mars 2017 (N° D.17-0191).

Calendrier

   
12 mai 2017
26 juillet 2017
Assemblée Générale des Actionnaires
Publication des résultats du deuxième trimestre et du premier semestre 2017

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Relations investisseurs   Relations presse
Etienne Bertrand   Héloïse Rothenbühler
Tél : +33 (0)1 49 09 35 58   Tél : +33 (0)1 41 03 77 50 / +33 (0)6 45 45 19 67
etienne.bertrand@vallourec.com   heloise.rothenbuhler@vallourec.com
 

 
   
Relations investisseurs   Relations actionnaires individuels
Guilherme Camara   N° Vert : 0 800 505 110
Tél : +33 (0)1 49 09 39 92   actionnaires@vallourec.com
guilherme.camara@vallourec.com    

Annexes

Pièces jointes à ce communiqué :

  • Production expédiée
  • Taux de change
  • Chiffre d'affaires par zone géographique
  • Chiffre d'affaires par marché
  • Tableau des flux de trésorerie
  • Flux de trésorerie disponible
  • Compte de résultat consolidé résumé
  • Bilan consolidé résumé

Production expédiée

En milliers de tonnes 2017 2016 % de
  variation
       
T1 475  251 +89,2 %
T2   321  
T3   333  
T4   376  
       
Total   1 281  

Taux de change

Taux de change moyen T1 2017 T1 2016
EUR / USD 1,06 1,10
EUR / BRL 3,35 4,30
USD / BRL 3,15 3,91

Chiffre d'affaires par zone géographique

En millions d'euros T1 En % T1 En % % de T4
  2017 du CA 2016 du CA variation 2016
             
Europe 115 14,7 % 135 20,1 % -14,8 % 186
Amérique du Nord 187 23,9 % 128 19,1 % +46,1 % 193
Amérique du Sud 163 20,8 % 98 14,6 % +66,3 % 89
Asie et Moyen-Orient 276 35,2 % 171 25,5 % +61,4 % 289
Reste du monde 42 5,4 % 139 20,7 % -69,8 % 81
             
Total 783 100,0 % 671 100,0 % +16,7 % 838

Chiffre d'affaires par marché

En millions d'euros T1 En % T1 En % % de T4
  2017 du CA 2016 du CA variation 2016
             
Pétrole et gaz 485 62,0 % 439  65,4 % +10,5 % 517 
Pétrochimie 48 6,1 % 30  4,5 % +60,0 % 33 
Pétrole et gaz, pétrochimie 533 68,1 % 469  69,9 % +13,6 % 550 
             
Énergie électrique 84 10,7 % 85  12,7 % -1,2 % 151 
             
Mécanique 72 9,2 % 58  8,6 % +24,1 % 73 
Automobile 33 4,2 % 22  3,3 % +50,0 % 25 
Construction & autres 61 7,8 %  37  5,5 % +64,9 % 39 
Industrie & autres 166 21,2 % 117  17,4 % +41,9 % 137 
             
Total 783 100,0 % 671  100,0 % +16,7 % 838 

Tableau des flux de trésorerie

En millions d'euros T1 T1 T4
  2016 2016 2016
Capacité d'autofinancement (82) (135) (124)
Variation du BFR lié à l'activité (104) (61) +196
+ baisse, (hausse)
Flux nets de trésorerie générés par l'activité (186) (196) +72
Investissements industriels bruts (34) (43) (75)
Investissements financiers - -
Augmentation de capital - - 21
Impact des acquisitions - - (248)
Dividendes versés - -
Cessions d'actifs et autres éléments (26) (31) (37)
Variation de l'endettement net (246) (270) (267)
+ baisse, (hausse)
Endettement net (fin de période) 1 533 1 789 1 287

Flux de trésorerie disponible

En millions d'euros T1 T1 Variation
  2017 2016
Capacité d'autofinancement (CAF) (A) (82) (135) +53
Variation du BFR lié à l'activité (B) (104) (61) (43)
+ baisse, (hausse)
Investissements industriels bruts (C) (34) (43) +9
Cash-flow disponible
(A)+(B)+(C)
(220) (239) +19 

Compte de résultat consolidé résumé

En millions d'euros T1 T1  

% de
T4 variation
  2017 2016 variation 2016 séquentielle
CHIFFRE D'AFFAIRES 783 671 +16,7 % 838 -6,6 %
Coûts industriels des produits vendus(1) (682) (621) +9,8 % (778) -12,3 %
Marge industrielle 101 50 +102,0 % 60 +68,3 %
(en % du CA) 12,9 % 7,5 % +5,4 pts 7,2 % +5,7 pts
Coûts administratifs, commerciaux et de recherche(1) (113) (116) -2,6 % (117) -3,0 %
Autres (9) (6) na (6) na
RESULTAT BRUT D'EXPLOITATION (21) (72) +51 m (63) +42 m
RBE / Chiffre d'affaires en % -2,7 % -10,7 % +8,0 pts -7,5 % +4,8 pts
           
Amortissements industriels (79) (70) +12,9 % (73) +8,2 %
Amortissements et autres depreciations (11) (11) na (16) na
Dépréciation d'actifs - (63) na (1) na
Cession d'actifs, restructuration et autres - (74) na (35) na
RESULTAT D'EXPLOITATION (111) (290) +179 m (188) +77 m
Résultat financier (43) (34) +26,5 % (31) +38,7 %
RESULTAT AVANT IMPOT (154) (324) +170 m (220) +66 m
Impôts sur les bénéfices 19 28 na 28 na
Quote-part dans les résultats
nets des entreprises associées
(2) (2) na (4) na
RESULTAT NET TOTAL (137) (298) +161 m (196) +59 m
Participations ne donnant
pas le contrôle
(11) (14) na (13) na
RESULTAT NET, PART DU GROUPE (126) (284) +158 m (183) +57 m
RESULTAT PAR ACTION (en €) (0,3) (2,1) na (0,1) na
  1. Avant amortissements

na : non applicable

Bilan consolidé résumé

En millions d'euros          
Actif 31 mars 31 déc. Passif 31 mars 31 déc.
2017 2016 2017 2016
           
      Capitaux propres, part du Groupe 3 183 3 284
Immobilisations incorporelles nettes 117 125 Intérêts attribuables aux participations ne donnant pas le contrôle 479 494
Écarts d'acquisition 381 383 Total des capitaux propres 3 662 3 778
Immobilisations corporelles nettes 3 555 3 618 Prêt actionnaire  87

 
84
Actifs biologiques 88 88 Emprunts et dettes financières 1 084 1 121
Entreprises associées 128 125 Engagements envers le personnel 224 227
Autres actifs non courants 330 348 Impôts différés passifs 65 80
Impôts différés actifs 202 190 Autres provisions et passifs 124 121
Total actifs non courants 4 801 4 877 Total passifs non courants 1 497 1 549
           
Stocks et en-cours 1 199 1 035 Provisions 271 280
Clients et comptes rattachés 587 546 Emprunts et concours bancaires courants 1 462 1 453
Instruments dérivés - actifs 7 58 Fournisseurs 580 530
Autres actifs courants 293 283 Instruments dérivés - passif 34 105
Trésorerie et équivalents de trésorerie 1 013 1 287 Autres passifs courants 307 310
Total actifs courants 3 099 3 209 Total passifs courants 2 654 2 678
Actifs destinés à être cédés - 46 Passifs destinés à être cédés - 43
TOTAL ACTIF 7 900 8 132 TOTAL PASSIF 7 900 8 132
           
Endettement net 1 533 1 287 Résultat net, part du Groupe (126) (758)
           
Endettement net / Cap. Propres 41,9 % 34,1%  



[1] Pourcentage tenant compte d'une prise d'effet au 1er janvier 2016 des variations de périmètre intervenues en 2016.





This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.
The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.
Source: VALLOUREC via Globenewswire

Mes listes

valeur

dernier

var.

19.62 +1.40%
EDF
11.915 +0.93%
0.168 +0.24%
110.5 0.00%
8.25 +1.35%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.