1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA-Jugement favorable à Sanofi face à Amgen sur le Praluent
Reuters28/08/2019 à 22:44

 (Actualisé avec réaction de Sanofi, contexte)
    28 août (Reuters) - Un juge américain a rendu mercredi un
arrêt favorable à Sanofi  SASY.PA  et Regeneron  REGN.O  en
invalidant des décisions prises en première instance qui
considéraient comme valides des brevets détenus par Amgen
 AMGN.O  sur son anti-cholestérol Repatha.
    La décision du juge Richard Andrews, du tribunal de district
du Delaware constitue un nouveau revers pour Amgen dans son
combat visant à évincer du marché le Praluent, un concurrent du
Repatha développé en commun par Sanofi et Regeneron.
    Le Praluent vise à réduire le "mauvais" cholestérol en
bloquant une protéine connue sous la désignation PCSK9.
    "Nous avons toujours considéré que les revendications
avancées par Amgen au sujet de ses brevets américains PCSK9
n'étaient pas valides et sommes satisfaits de voir que la
décision d'aujourd'hui nous donne raison", a déclaré Karen
Linehan, vice-présidente exécutive et directrice juridique de
Sanofi. 
    Amgen n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de
commentaire.
    En février, un jury avait confirmé la validité de trois des
cinq brevets d'Amgen sur le Repatha mais Sanofi et Regeneron
avaient déposé des requêtes en annulation.
    Le Praluent est un traitement par injection approuvé en 2015
par la FDA, principale autorité fédérale en matière de santé aux
Etats-Unis. Amgen a engagé des poursuites contre Sanofi et
Regeneron en 2014 au sujet du Praluent en affirmant qu'il
violait les brevets de son Repatha.
    Alors que les estimations initiales lui prédisaient un
chiffre d'affaires annuel de plusieurs milliards de dollars, les
ventes mondiales du Repatha n'ont représenté que 271 millions de
dollars (245 millions d'euros) au premier semestre 2018. Sur la
même période, celle du Praluent ont atteint 134 millions de
dollars.
    

 (Jan Wolfe;
Marc Angrand pour le service français)
 

Valeurs associées

Euronext Paris +0.52%
NASDAQ +0.15%
NASDAQ +1.06%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer