1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA/Immobilier-Hausse plus marquée qu'attendu des reventes de logements
Reuters21/11/2019 à 16:17

    WASHINGTON/NEW YORK, 21 novembre (Reuters) - Principaux
indicateurs du marché immobilier américain publiés depuis le
début du mois:
    
    * LES REVENTES DE LOGEMENTS AUGMENTENT PLUS QU'ATTENDU
    21 novembre - Les reventes de logements aux Etats-Unis ont
augmenté plus qu'attendu en octobre et les prix ont enregistré
leur plus forte hausse en rythme annuel depuis plus de deux ans
sur fond de baisse des taux du crédit et de raréfaction de
l'offre, montrent les chiffres publiés jeudi par la National
Association of Realtors (NAR).
    A 5,46 millions en rythme annualisé, elles affichent une
hausse de 1,9% par rapport au chiffre révisé de septembre (5,36
millions).
    Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en
moyenne une hausse de 1,4% par rapport au chiffre initial de
septembre.
    La NAR a recensé 1,77 million de logements en vente le mois
dernier, soit 4,3% de moins qu'il y a un an. Le prix de vente
médian, lui, affiche une hausse de 6,2% sur un an à 270.900
dollars, sa plus forte progression depuis juin 2017. 
    "Le manque de stock pousse les prix à la hausse bien trop
rapidement", estime Lawrence Yun, chef économiste de la NAR.
    Tableau  
    
    * REBOND DES MISES EN CHANTIER, LES PERMIS DE CONSTRUIRE À
UN PIC DE DOUZE ANS
    19 novembre - Les mises en chantier ont rebondi en octobre
aux Etats-Unis et le nombre de permis de construire a atteint un
plus haut de douze ans, ce qui suggère que la baisse des taux
d'intérêt soutient le marché immobilier.
    Les mises en chantier ont augmenté de 3,8% pour atteindre un
taux annualisé ajusté des variations saisonnières de 1,314
million d'unités le mois dernier, a annoncé mardi le département
du Commerce.
    Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une
hausse légèrement plus importante, à 1,320 million en rythme
annuel.
    Les chiffres d'août ont été révisés à la hausse pour
s'établir à 1,266 million d'unités au lieu de 1,256 million
annoncé initialement.
    La construction de maisons individuelles, qui représente la
plus grande partie du marché immobilier, a augmenté pour le
cinquième mois consécutif, de 2,0% à 936.000 unités en octobre. 
    Le nombre de permis de construire a progressé de 5,0% en
octobre à 1,461 million d'unités, un plus haut depuis mai 2007, 
contre 1,385 million attendu par les économistes.    
    Tableau:  
            
    * BAISSE INATTENDUE DE L'INDICE NAHB À 70
    18 novembre - La confiance des professionnels du marché de
l'immobilier résidentiel s'est légèrement dégradée depuis le
début de mois, montrent lundi les résultats de l'enquête
mensuelle de la fédération NAHB et de la banque Wells Fargo.
    Leur indice du sentiment de marché a reculé à 70 contre 71
en octobre alors que les économistes interrogés par Reuters
l'attendaient inchangé.
    L'indice mesurant le jugement des professionnels interrogés
sur les ventes actuelles a baissé à 76 contre 78 en octobre,
tandis que celui des perspectives à six mois progressait à 77
après 76.
    
    * LES DÉPENSES DE CONSTRUCTION AUGMENTENT PLUS QUE PRÉVU    
    1er novembre - Les dépenses de construction aux Etats-Unis
ont augmenté plus que prévu en septembre, l'investissement dans
la construction de logements ayant atteint son plus haut niveau
en neuf mois.
    Le département du Commerce a annoncé vendredi que les
dépenses de construction avaient augmenté de 0,5%. Les
économistes interrogés par Reuters projetaient une progression
de 0,2% en septembre. 
    Sur une base annuelle, ces dépenses accusent un recul de 2%.
    Pour le mois d'août, les données ont été révisées pour
montrer une baisse de 0,3% contre une hausse de 0,1% annoncée en
première estimation.
    Les dépenses dans le résidentiel privé ont augmenté de 0,6%
pour atteindre 511,4 millions de dollars, soit le niveau le plus
élevés depuis décembre 2018.
    
    Tableau  
    
    Les indicateurs publiés en octobre  

 (Rédaction de Paris)
 

Valeurs associées

Index Ex -0.40%
Index Ex -0.38%
Index Ex -0.15%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • homlib
    21 novembre17:49

    Il faudrait savoir si c'est plus ou si c'est moins. C'est n'importe quoi ces infos.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer