Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une semaine sur les marchés : le récap du 5 au 9 octobre
Boursorama09/10/2020 à 17:36

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

Lundi 5 octobre 

Le fait du jour 

Porté par des nouvelles rassurantes sur l'état de santé de Donald Trump, le CAC 40 gagne 0,97% à 4871,87 points. Le scénario d'un report du scrutin présidentiel du 3 novembre s'éloigne et les investisseurs laissent de côté les mauvaises nouvelles du jour : une contraction de l'activité du secteur privé en France en septembre (une première depuis mai) et l'aggravation du contexte sanitaire dans l'Hexagone provoquant de nouvelles restrictions. 

Outre-Atlantique, l'annonce de la sortie imminente de l'hôpital de Donald Trump contribue à la dynamique des marchés : +1,68% pour le Dow Jones à 28.148,64 points, +1,80% pour le S&P 500 à 3.408,6 points et +2,32% à 11332,49 points pour le Nasdaq.

Valeur(s) en vue 

Les valeurs bancaires tirent leur épingle du jeu après l'annonce d'un nouveau projet de fusion en Espagne dans le secteur entre Unicaja et Liberbank. Société Générale gagne 3,17%, BNP Paribas 3,16%, Crédit Agricole 1,82%. La tendance profite également à Naxitis sur le SBF 120 (+6,93%). 

Dans l'actualité également, le feuilleton Engie-Veolia-Suez se poursuit...Veolia annonce l'acquisition auprès d'Engie de sa part de 29,9% au capital de Suez après le feu vert de son conseil d'administration et confirme par ailleurs son intention de lancer une offre sur le solde du capital de son rival français.

Mardi 6 octobre

Le fait du jour

Le retour de Donald Trump à la Maison Blanche rassure les investisseurs sur le risque d'un report de l'élection présidentielle américaine du 3 novembre. Néanmoins, la tonalité du discours de Jérome Powell, président de la Fed et sa mise en garde contre le risque d'une spirale déflationniste aux Etats-Unis accentue la nervosité des marchés. Hésitante sur la marche à suivre, la Bourse de Paris termine finalement sur une hausse de 0,48% à 4895,46 points.  

A une heure de la clôture, la Bourse de New York bascule dans le rouge suite de la décision de Donald Trump de geler les négociations entre son administration et le camp démocrate sur un plan de soutien à l'économie américaine. Le Dow Jones cède ainsi 1,34% à 27.772,76 points, le S&P 500 1,40% à 3.360,95 points et le Nasdaq de 1,57% à 11.154,60 points. 

Valeur(s) en vue

Le rally haussier se poursuit pour le compartiment bancaire : 6,71% pour Société Générale, +5,02% pour BNP Paribas, +5,23% pour Crédit Agricole. 

De son côté, Total, poids lourd du CAC 40 profite de la progression des cours du pétrole bien orientés à l'approche de la tempête tropicale Delta dans le Golfe du Mexique. Le titre gagne 2,30%. 

Mercredi 7 octobre 

Le fait du jour 

Après quatre séances consécutives de hausse, le CAC 40 recule de 0,28% à 4.882 points dans un volume d'échanges de 2,9 milliards d'euros. Il faut dire que l'espoir d'un plan de relance aux Etats-Unis, presque « unique » catalyseur des marchés ces derniers jours a sérieusement été remis en cause hier par Donald Trump. 

Wall Street repart finalement de l'avant grâce au volte-face de Donald Trump qui s'est dit favorable à des mesures de soutien au secteur aérien et aux ménages américains après avoir pourtant décidé d'interrompre les négociations budgétaires. Le Dow Jones avance de 1,91% à 28.303,46 points, enregistrant sa meilleure séance depuis juillet, le Nasdaq de 1,88% à 11.364,60 points et le S&P 500 de 1,74% à 3.419,44 points. 

Valeur en vue 

Sur le SBF 120, le titre Lagardère continue son ascension et grimpe de 6,12% sur cette séance, toujours porté par la participation de Bernard Arnault dans le groupe, en pleine bataille pour sa gouvernance.

Jeudi 8 octobre 

Le fait du jour 

Les espoirs de mesures de relance aux Etats-Unis permettent aux investisseurs d'aller de l'avant. Le CAC 40 termine la séance sur une progression de 0,61% à 4.911,94 points.

Deuxième séance de hausse à Wall Street après le rétropédalage de Donald Trump qui estime qu'il y a désormais « de bonnes chances pour parvenir rapidement à un accord sur le plan de soutien économique » au Congrès. Le Dow Jones progresse de 0,43% à 28.425,51 points, le  S&P 500 de 0,80%, à 3.446,85 points, et le Nasdaq de 0,50% à 11.420,98 points.

Valeur en vue

Le secteur des services informatiques est soutenu par les résultats de la firme indienne, Tata Consultancy Services. Résultat : Capgemini progresse de 5,32% et Atos de 2,59%. 

Vendredi 9 octobre

Le fait du jour 

Quatrième séance de hausse pour le CAC 40, toujours porté par l'unique catalyseur à court terme du moment : la possibilité d'un accord au Congrès américain sur un plan de relance pour l'économie. La Bourse de Paris termine la séance sur une hausse de  0,71% à 4946,81 points, soit une progression de  2,53% sur cinq jours. 

Outre-Atlantique, les espoirs de voir le Congrès s'accorder sur des mesures de relance ciblées et les anticipations de victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle permettent à la Bourse de New York d'amplifier sa progression hebdomadaire. 

Valeur en vue 

Fin du suspens...L'opérateur boursier paneuropéen Euronext annonce un accord ferme avec London Stock Exchange Group pour l'acquisition de 100% de London Stock Exchange Group Holdings Italia SpA, société holding de Borsa Italiana Group, pour un montant en numéraire de 4.325 millions d'euros.

Valeurs associées

Euronext Paris -1.93%
Euronext Paris -1.96%
Euronext Paris -1.20%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris -3.70%
Euronext Paris -2.90%
Euronext Paris -4.42%
Euronext Paris -2.70%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer