1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une semaine sur les marchés : le récap du 25 au 29 mai
Boursorama29/05/2020 à 19:00

(Crédits photo : Adobe Stock - )

Lundi 25 mai 

Le fait du jour 

La Bourse de Paris relègue au second plan les inquiétudes sur la pandémie, les tensions sino-américaines et les manifestations du week-end à Hong Kong. Alors que les marchés américain et britanniqueétaient fermés pour cause de jour férié, le  CAC 40 termine sur une forte hausse : +2,15% à 4539,91 points. 

Valeur en vue 

Nouveau rebondissement dans le dossier Lagardère. Bernard Arnault, PDG du géant français du luxe LVMH, annonce apporter son soutien à Arnaud Lagardère en prenant une participation d'environ un quart du capital dans sa holding personnelle très endettée. Une annonce qui permet à Arnaud Lagardère de garder le contrôle du groupe fondé par son père, et qui intervient trois semaines après sa victoire sur le fonds activiste britannique Amber.  Le titre gagne 16,15% sur la séance. 

Mardi 26 mai 

Le fait du jour

La hausse se poursuit sur le marché parisien grâce à l'annonce d'essais prometteurs pour un vaccin contre le Covid-19 par la biotech américaine Novavax. Les actifs qui ont lourdement souffert pendant les deux mois de confinement sont également soutenus par les espoirs de redémarrage de l'activité économique. Le CAC 40 termine la séance sur une progression de 1,46% à 4606,24 points. 

Outre-Atlantique, la Bourse de New York est également portée par l'espoir d'un retour à la normale de l'activité économique. L'indice Dow Jones gagne 2,17% à 24.995,11 points et le S&P 500 clôture en hausse de 1,23%, à 2.991,77 points (après être monté en séance au dessus des 3000 points, une première depuis le 5 mars). A contrario, le Nasdaq enregistre une modeste progression de 0,17% à 9.340,22 points.

Valeur(s) en vue 

La filière automobile profite dans son ensemble (constructeurs et équipementiers) de l'annonce d'un plan de soutien gouvernemental de 8 milliards d'euros. Renault progresse de 6,62%, Peugeot de 5,76%, Valeo de 10,24%, Faurecia, 6,36%.

Sur le SBF 120, les foncières sont également très appréciées par les investisseurs suite aux annonces de Mercialys et de Klépierre. Le premier a notamment indiqué que tous ses centres commerciaux ont pu réouvrir depuis le 11 mai et affichent un niveau de fréquentation plutôt encourageant au regard de l'ampleur du choc actuel. Mercialys gagne 10,69% et Klépierre pratiquement 12%. Unibail Rodamco Westfield est également très bien orienté avec une progression de 10,13%. 

Mercredi 27 mai

Le fait du jour 

Le CAC 40 termine la séance sur une hausse de 1,79% à 4.688,74 points, un plus haut en clôture depuis le 11 mars. Les investisseurs saluent l'annonce d'un vaste plan de relance dévoilé par la Commission européenne d'un montant de 750 milliards d'euros. Si la proposition est approuvée, elle devrait permettre de minimiser  le risque d'un effondrement de certains pays de la zone euro et favoriser une reprise économique synchronisée. 

Les marchés américains ont évolué en ordre dispersé après la menace de Donald Trump de réguler ou de fermer des opérateurs de réseaux sociaux. En raison de sa forte composante technologique, le Nasdaq a passé une grande partie de la séance dans la rouge mais termine en territoire positif (+0,77% à 9412 pints). Le Dow Jones progresse de 2,21% à 25.548 points, et le S&P 500 de 1,48% à 3036 points. 

Valeur en vue 

La présentation d'une nouvelle stratégie de l'alliance formée avec Nissan et Mitsubishi (moins de volumes, plus de qualité) permet à Renault de décoller sur cette séance : 17,47%, plus forte hausse de l'indice.

Jeudi 28 mai 

Le fait du jour 

Quatrième séance consécutive de hausse. Les investisseurs sont toujours portés par l'idée que la levée des restrictions liées au confinement va entraîner un rebond de l'activité économique. Le mouvement haussier est accompagné par une majorité d'indices sectoriels. Le CAC 40 termine cette séance sur une hausse de 1,76% vers les 4771 points.

En territoire positif une grande partie de la séance, la Bourse de New York a basculé dans le rouge à l'annonce de la signature par Donald Trump d'un décret visant les opérateurs de réseaux sociaux. En outre, la perspective d'une conférence de presse, vendredi au sujet de la Chine crispe les investisseurs. L'l'indice Dow Jones recule de 0,58% à 25.400,64 points, le S&P 500 baisse de 0,21%, à 3.029,73 points et le Nasdaq de 0,46% à 9.368,99 points. A noter que les tensions n'empêchent pas au S&P 500 d'être en voie de réaliser le meilleur mois de mai depuis 2009. 

Valeur en vue 

Le luxe tire la cote avec Hermès en tête (+4,86%), LVMH (+3,46%), Kering (+2,86%). Depuis le déconfinement en Chine, les marques de luxe enregistrent des records de ventes. 

Vendredi 29 mai 

Le fait du jour 

Après quatre séances de hausse, le moteur cale. Les marchés sont nerveux dans l'attente d'une conférence de presse de Donald Trump consacrée à la Chine. La Bourse de Paris est pénalisée par des prises de bénéfices. Résultat, le CAC 40 termine cette séance sur une baisse de 1,59% à 4695,44 points. L'indice phare parisien affiche toutefois un gain de 5,65% sur l'ensemble de la semaine, meilleure performance depuis un mois et demi. 

Valeur en vu

Renault est lanterne rouge de l'indice : - 7,74%. Le groupe a dévoilé  vendredi matin son plan de restructuration, qui prévoit la suppression de 15.000 postes dans le monde et une réduction de ses capacités.

Valeurs associées

Euronext Amsterdam +2.47%
Euronext Paris +0.27%
Euronext Paris +1.06%
Euronext Paris -0.06%
Euronext Paris +0.99%
Euronext Paris -1.18%
Euronext Paris +0.47%
Euronext Paris +3.77%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer