Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un traitement contre la goutte testé contre le coronavirus en Grande-Bretagne
Reuters27/11/2020 à 11:56

27 novembre (Reuters) - La colchicine, un médicament destiné à l'origine au traitement des crises de goutte, sera testée contre le COVID-19 sur au moins 2.500 patients, dans le cadre du vaste essai britannique Recovery, indique vendredi le site internet https://www.recoverytrial.net de l'étude.

"La colchicine est un médicament intéressant à analyser dans le cadre de l'essai Recovery car il est bien connu, peu coûteux et largement disponible", a déclaré Peter Horby, professeur à l'Université d'Oxford et co-directeur de l'étude.

La colchicine coûte environ 124 dollars (103 euros) pour 30 capsules.

Selon les scientifiques à l'origine de l'essai, l'inflammation joue un rôle important dans le COVID-19 et la dexaméthasone, qui est également un anti-inflammatoire, a déjà montré que le nombre de décès chez les personnes gravement malades pouvait être réduit grâce à ce traitement.

Au début du mois, l'essai Recovery a également évalué l'administration de l'aspirine dans le traitement du COVID-19 afin de déterminer s'il pouvait réduire le risque de caillots sanguins.

L'antibiotique azithromycine et le traitement expérimental aux anticorps de Regeneron REGN.O , qui a été administré à Donald Trump en octobre dernier, font également partie des essais Recovery.

(Muvija M et Yadarisa Shabong à Bangalore; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Valeurs associées

NASDAQ -1.52%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer