Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Un secteur ignoré de la cote : les banques centrales
information fournie par Le Revenu13/11/2017 à 07:29

Cette année, le cours de Bourse de la Banque nationale suisse s’est envolé de 140%. (© cc mompl)

Cette année, le cours de Bourse de la Banque nationale suisse s’est envolé de 140%. (© cc mompl)

Une grande société financière suisse a vu son cours de Bourse gagner près de 140% depuis le début de l’année, atteignant environ 4.177 francs suisses. Il ne s’agit ni d’UBS, ni de Credit Suisse, mais de… la banque centrale helvétique !

La Banque nationale suisse [Bourse de Zurich - SNBN] fait, en effet, partie des très rares institutions monétaires ayant la particularité d’être cotées en Bourse. Parmi les plus de 170 banques centrales existant à travers le monde, seules la Banque nationale de Belgique [Euronext Bruxelles - BNB], la Banque de Grèce [Bourse d’Athènes - TELL] et la Banque du Japon [Bourse de Tokyo - 8301] autorisent l'achat de leurs actions sur les marchés financiers.

La Banque centrale d’Afrique du Sud l’a aussi fait entre 1920 et 2002, avant de se retirer du Jasdaq (Bourse de Johannesburg) pour transférer ses titres sur le marché de gré-à-gré (OTC pour over-the-counter) sud-africain.

Jusqu’au début des années 2000, la Banque des Règlements Internationaux (BRI), aussi connue sous le nom de «banque centrale des banques centrales» était, elle aussi, cotée en Bourse.

Un héritage du passé

Pourquoi des institutions garantes à la fois de la politique monétaire des États et de la stabilité des marchés financiers seraient-elles en partie détenues par des investisseurs privés et sujettes aux aléas de la vie boursière ?

La réponse

Lire la suite sur le revenu.com

1 commentaire

  • 13 novembre08:25

    Les faussaires cotés en bourse : si, ça existe...!


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.