1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un nouvel actionnaire d'Unilever hostile au transfert aux Pays-Bas
Reuters03/10/2018 à 13:42

UN ACTIONNAIRE D'UNILEVER HOSTILE AU TRANSFERT AUX PAYS-BAS

LONDRES (Reuters) - Royal London Asset Management (RLAM), actionnaire d'Unilever, s'est prononcé à son tour mercredi contre un transfert du siège du groupe anglo-néerlandais aux Pays-Bas.

Plusieurs autres investisseurs de premier plan ont déjà dit qu'ils voteraient contre ce projet lors de l'assemblée générale du géant des produits de grande consommation le 26 octobre prochain.

RLAM, qui dit détenir 0,7% du capital d'Unilever, a déclaré qu'en cas d'adoption de la résolution sur ce projet de transfert, cela constituerait une vente forcée de ses titres.

"Unilever est peut-être capable de convaincre les actionnaires européens que ce transfert fait sens pour l'entreprise et pour eux en tant qu'investisseur de long terme, mais il est difficile pour un investisseur britannique de percevoir une incitation à voter pour", a dit Mike Fox, responsable des investissements durables chez RLAM.

Les actionnaires hostiles à ce transfert ont deux inquiétudes majeures. Ils redoutent que certains investisseurs britanniques soient contraints de vendre leurs titres si l'action Unilever n'est plus cotée sur le FTSE 100, l'indice phare de la Bourse de Londres. Ils s'interrogent aussi sur la fiscalité s'appliquant aux dividendes néerlandais.

Unilever présente ce transfert comme un moyen de simplifier sa structure et d'améliorer son efficacité.

(Simon Jessop; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Valeurs associées

Euronext Amsterdam +0.22%
LSE +0.40%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • WLJS
    03 octobre15:11

    TM a déclaré que les ressortissants européens seraient soumis aux mêmes règles que ceux de tous les autres pays. Les problèmes des capitaux de GB ne sont donc plus un sujet. Pas d'accord sur les droits de déplacement et de séjour pour les ressortissants de l'UE = brexit sans accord, puisque les règles européennes prévoient que la libre circulation des personnes et celles des biens et capitaux sont inséparables. TM voulait le beurre et l'argent du beurre. Qui aura la crémière?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer