Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Un nouveau financement pour améliorer la visibilité (Crossject)
information fournie par AlphaValue23/12/2019 à 20:00

Un nouveau financement pour améliorer la visibilité

QUESTION DE FINANCEMENT

ACTUALITÉ

Crossject a annoncé l’émission d’obligations convertibles à coupon zéro (pour 5,7m€) à 92 % de leur valeur nominale, arrivant à échéance le 31 décembre 2021, convertibles au prix le plus faible entre 2,30€ et un cours moyen du marché décoté de 10%. Gemmes Venture (principal actionnaire de Crossject) a participé à cette émission à hauteur de 2,1m€, un montant en ligne avec sa participation.

ANALYSE

Si son calendrier est plutôt surprenant même s’il était impossible à prévoir, l’opération apparaît logique. Après le financement structuré de 2,6m€ mis en place le mois dernier (cf. notre Latest du 19 novembre), cette nouvelle émission permettra au groupe d’assurer son financement en 2020. En résumé, après exercice des options (3,2m€), le groupe a levé environ 11,5m€ auxquels il convient d’ajouter les aides publiques (PIAVE, crédit d’impôt…) qui permettent au groupe de se financer à hauteur de 13,4m€. En octobre dernier, la direction avait estimé que Crossject aurait besoin de 12m€ pour assurer le financement de son développement au cours des douze prochains mois, de sorte que l’émission est parfaitement en ligne avec les attentes en termes de taille. A l’évidence, l’opération pourrait être/sera dilutive une fois les obligations converties. Au niveau de cours actuel (1,91€ euro vendredi), elle conduirait à la création de 3,68m d’actions (soit 18,5% du total des 19,72m d’actions diluées). Globalement, nous estimons que cette émission constitue une bonne nouvelle dans la mesure où elle permettra au groupe de faire face à ses besoins en 2020, année devant être marquée les premières autorisations de mise sur le marché. Cela dit, malgré l’afflux de liquidités, la dilution implicite aura des répercussions sur notre valorisation. Nous ajusterons nos prévisions en retenant l’hypothèse d’un cours de conversion de 2,3 euros (ce qui implique que le cours de l’action aura progressé d’ici la date de conversion), ramenant la dilution à environ 13,5%.

IMPACT

Nous allons ajuster nos prévisions pour tenir compte de la conversion des obligations dans le courant de 2020. Le cours actuel étant peu avantageux, il est probable que la conversion devrait dans les faits avoir lieu à un prix supérieur. Nous retenons donc l’hypothèse d’une conversion à un prix de 2,3€ courant 2020.

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%

Cette analyse a été élaborée par AlphaValue et diffusée par BOURSORAMA le 23/12/2019 à 20:00:59.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.