Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

" Un label ISR européen est nécessaire" , selon Valérie Baudson
information fournie par Newsmanagers03/03/2020 à 12:45

(NEWSManagers.com) - Valérie Baudson, la directrice générale de CPR AM, a appelé de ses vœux la création d' un label ISR européen, lors d' une conférence organisée à l' occasion des CDP (ex-Carbon Disclosure Project) Europe Awards. " Les investisseurs institutionnels sont à l' aise avec le sujet de l' investissement durable. Mais ce n' est pas le cas des particuliers " , rappelle-t-elle. " Nous avons besoin d' un label pour ces derniers, qui leur permettrait de s' orienter facilement vers des produits participant à la transition énergétique par exemple " , poursuit-elle.

" Nous voyons des labels fleurir partout. La bonne nouvelle est que cela démontre l' intérêt que suscite le sujet. La mauvaise nouvelle est que ces labels sont très différents, souvent contradictoires, ce qui nous complique la vie. Nous avons besoin d' un langage commun européen dans ce domaine " , déclare la directrice générale de CPR AM, qui fait partie du groupe Amundi.

Valérie Baudson souhaiterait aussi voir l' émergence d' une société de notation européenne, qui appuierait l' avance de l' Europe en matière d' investissement durable.

Emmanuelle Mourey, la directrice générale de la Banque Postale Asset Management, partage cet avis, jugeant " absolument nécessaire " la création d' une agence de notation européenne. Elle estime que cette agence pourra faire converger critères financiers et extra-financiers. Elle souhaite aussi que l' Europe n' oublie pas de faire le lien avec les objectifs de développement durable.

Jan Erik Saugested, le directeur général de Storebrand Asset Management, une société de gestion norvégienne, a estimé pour sa part que la taxonomie européenne était une contribution très positive qui conduira à de bonnes opportunités d' investissement. Ce qu' il aimerait voir arriver, c' est comment donner un prix aux externalités.

Investir dans les solutions

Interrogés sur leur contribution à la lutte contre le changement climatique cette année, Jan Erik Saugested a répondu qu' il était nécessaire d' accentuer les investissements dans les solutions à ce problème. " Il faut passer d' une culture d' évitement du risque à une culture d' investissement dans les solutions, comme les technologies disruptives " , selon lui. Il estime aussi qu' il faut être capable de communiquer aux clients particuliers pourquoi et comment leur argent peut faire la différence, et avoir un impact.

Emmannuelle Mourey le rejoint en exhortant à sortir des concepts que sont l' ISR, l' engagement, etc. et qui n' ont pas de sens aux yeux des particuliers. " Communication, éducation, pédagogie sont les maîtres mots en la matière " , indique-t-elle.

Enfin, pour Valérie Baudson, l' intégration des critères ESG dans les 1.600 milliards d' euros d' actifs d' Amundi cette année est " un engagement clair " qui aura un impact au regard les sommes en jeu…

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.