1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un juge fédéral US valide la fusion entre T-Mobile et Sprint
Reuters11/02/2020 à 16:11

 (Actualisé avec précisions, contexte)
    NEW YORK, 11 février (Reuters) - Un juge fédéral américain a
rejeté mardi le recours de dix Etats qui souhaitaient bloquer la
reprise de l'opérateur télécoms Sprint Corp  S.N  par son
concurrent T-Mobile US, une opération à leurs yeux contraire aux
lois sur la concurrence et susceptible de faire augmenter les
prix.
    Cette annonce a fait bondir les actions des deux sociétés à
Wall Street: a 15h10 GMT, le titre T-Mobile bondissait de 10,7%
et celui de Sprint s'adjugeait près de 74%.
    Cette décision ouvre la voie à la concrétisation de ce
rapprochement, qui donnera naissance au troisième opérateur
mobile des Etats-Unis par la capitalisation. 
    L'opération, dont le montant initial s'élevait à 26
milliards de dollars (environ 24 milliards d'euros) a déjà
obtenu le feu vert du département de la Justice en juillet.
    "La Cour estime que la fusion envisagée n'est
vraisemblablement pas susceptible de réduire significativement
la concurrence" dans le secteur, a écrit le juge de district
Victor Marrero dans sa décision. 
    T-Mobile, filiale de Deutsche Telekom  DTEGn.DE , numéro
trois américain et Sprint, quatrième opérateur des Etats-Unis,
propriété du japonais Softbank  9434.T , ont fait savoir par
voie de communiqué qu'ils allaient poursuivre leur projet,
encore susceptible de faire l'objet de recours en justice et
dont la finalisation est encore soumise à certaines conditions. 
    La procureure de l'Etat de New York - en pointe de la
contestation avec son homologue californien - a annoncé mardi
qu'elle pourrait faire appel.
    Le bureau du procureur général de Californie Xavier Becerra
a fait savoir qu'il "passait en revue toutes les options" après
cette décision.

 (Arriana McLymore et Diane Bartz, version française Myriam
Rivet, édité par Nicolas Delame)
 

Valeurs associées

Tradegate 0.00%
XETRA -2.78%
NYSE 0.00%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer