Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

UBS exclut une candidature externe pour succéder à Sergio Ermotti, selon le FT
information fournie par Boursorama avec AFP 27/05/2024 à 10:30

( AFP / FABRICE COFFRINI )

( AFP / FABRICE COFFRINI )

Le géant bancaire UBS exclut une candidature externe pour succéder à Sergio Ermotti, son actuel patron, lorsqu'il se retirera "dans environ trois", a affirmé lundi le Financial Times.

La banque compte plutôt constituer une liste de "trois candidats internes" dont les noms pourraient être évoqués "dès l'assemblée générale annuelle l'an prochain", a ajouté le quotidien britannique des affaires, qui cite des sources informées des projets de la banque sans les nommer.

"Bien qu'aucune décision n'ait encore été prise quant à qui sera sur cette liste", précise le Financial Times, Iqbal Khan, à la tête de la gestion de fortune, devrait en faire partie, tout comme Robert Karofsky, qui dirige la banque d'investissement.

Le quotidien aux pages saumon mentionne également Beatriz Martin Jimenez, qui dirige l'unité regroupant les activités de Credit Suisse dont la banque souhaite se défaire, ainsi que Sabine Keller-Busse, la patronne de la branche suisse d'UBS.

Contactée par l'AFP, la banque n'a pas fait de commentaire.

Sergio Ermotti, 64 ans, a indiqué lors de conférences, vouloir rester encore environ trois ans afin d'achever l'intégration de Credit Suisse, l'ex-numéro deux du secteur bancaire helvétique qu'UBS a été forcé de racheter l'an passé.

M. Ermotti avait déjà dirigé UBS de 2011 à 2020, puis avait quitté la banque pour prendre la présidence du réassureur Swiss Re. Il a été rappelé aux commandes l'an passé pour mener à bien le rachat de Credit Suisse.

En mars 2023, les autorités suisses ont imposé à UBS de racheter son ex-rivale qui était confrontée à une grave crise de confiance et se trouvait au bord de la faillite.

La fusion des deux plus grandes banques du pays a fait émerger un mastodonte bancaire mais a ouvert un immense chantier. Les deux banques étaient déjà chacune classées parmi les 30 banques au niveau mondial considérées comme trop grosses pour faire faillite, avant même leur union.

Valeurs associées

27,61 CHF Swiss EBS Stocks +0,04%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.