Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

TUI double son bénéfice annuel, envisage de se retirer de la Bourse de Londres
information fournie par Reuters 06/12/2023 à 13:26

Le logo de TUI

Le logo de TUI

par Sarah Young

Le plus grand voyagiste européen, TUI, a dit mercredi prévoir pour 2024 une hausse de 25% de son bénéfice d'exploitation qui a déjà doublé cette année à la faveur d'une forte demande de vacances, de croisières et de séjours à l'hôtel.

Le groupe, qui est coté à Francfort ainsi qu'à Londres, a annoncé par ailleurs envisager de cesser sa double cotation, avec un retrait de la capitale britannique.

Tout comme ses concurrents, TUI a bénéficié d'une hausse de la demande cette année suite à la reprise du tourisme post-pandémie mais les analystes s'inquiètent des perspectives du secteur en raison du conflit au Proche-Orient et du ralentissement économique mondial.

A l'occasion de la présentation de ses résultats annuels mercredi, TUI a indiqué que le niveau de ses réservations était solide, même s'il a noté un "léger ralentissement temporaire" de la demande de voyages vers l'Egypte en raison des tensions dans la bande de Gaza voisine.

TUI a assuré que les réservations observées pour cet hiver et l'été prochain lui permettaient de tabler sur une hausse d'au moins 25% de son bénéfice d'exploitation et d'au moins 10% de son chiffre d'affaires.

A la Bourse de Franfort, l'action grimpait de 9,5% dans la matinée.

TUI a indiqué qu'il pourrait présenter en février aux actionnaires un projet de retrait de la Bourse de Londres, le groupe évoquant l'augmentation du volume d'échanges sur ses titres à Francfort où est basée la majorité de ses investisseurs.

La double cotation de TUI, dont le siège social se situe à Hanovre, résulte de la fusion de ses activités de tourisme avec celles de la société britannique First Choice Holidays en 2007 pour créer TUI Travel, cotée à Londres. Les deux sociétés ont entièrement fusionné sept ans plus tard.

(Reportage Sarah Young, version française Nathan Vifflin, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

423,45 GBX LSE -42,51%
494,25 GBX LSE +0,07%
1 417,50 GBX LSE +5,00%
TUI
6,73 EUR XETRA -0,03%
126,72 USD NYSE +1,85%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.