Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Troisième choc pétrolier : les actions à privilégier
information fournie par Le Revenu10/03/2022 à 07:02

Le cours du Brent a temporairement frôlé les 140 dollars le baril le 7 mars. (© Gazprom)

Le cours du Brent a temporairement frôlé les 140 dollars le baril le 7 mars. (© Gazprom)

La guerre en Ukraine et les sanctions économiques contre la Russie font flamber les prix de l'énergie. Découvrez, dans ce contexte, nos conseils sur les entreprises cotées à Paris dans le secteur.

La similitude avec le premier choc pétrolier est frappante.

En 1973, Israël repousse l’attaque surprise de plusieurs pays arabes. Cette crise, débouchant sur un embargo pétrolier contre les grands pays industrialisés occidentaux, provoqua en son temps une forte hausse du prix de l’or noir et une crise économique majeure marquée par une forte inflation. En France, c’est la fin des Trente glorieuses.

Aujourd’hui, presque cinquante ans plus tard, le conflit entre la Russie et l’Ukraine a mis sous pression le marché de l’énergie et des matières premières. La crainte d’une rupture des livraisons de pétrole russe, cette fois en raison d’un embargo contre ce producteur majeur, a déclenché une envolée du prix du brut d’une ampleur identique à celle de 1973.

De ce point de vue, le troisième choc pétrolier a déjà commencé. Pour autant, les économies occidentales sont désormais moins dépendantes du pétrole en raison de la désindustrialisation et des investissements déjà engagé dans la production d’énergies non carbonées comme le nucléaire et le renouvelable. À n’en pas douter, ces secteurs d’activité devraient plus que jamais profiter du soutien des politiques publiques.

Découvrez ci-dessous notre analyse sur les secteur du gaz, du pétrole et des énergies renouvelables ainsi que nos conseils boursiers sur les actions de ces industries cotées à Paris.

Pétrole Lire la suite sur LeRevenu.com

Valeurs associées

Or
Six - Forex 1 0.00%

3 commentaires

  • 15 mars10:35

    Bonjour Je suis entièrement d'accord il y a de la part non seulement des producteurs mais aussi des distributeurs de la spéculation. Exemple ce week-end station total access dans le sud autour de 1.93€ à côté une station inter 2.36 € où est la justification d'un tel écart ?


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.