Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Trêve UE-USA en vue après 17 ans de conflit sur l'aéronautique
information fournie par Reuters15/06/2021 à 11:23

par Philip Blenkinsop

BRUXELLES, 15 juin (Reuters) - L'Union européenne et les Etats-Unis semblaient mardi sur le point d'aboutir à un compromis pour mettre fin à 17 ans de conflit sur les aides publiques au secteur aéronautique, ce qui permettrait de supprimer une partie des sanctions commerciales décidées pendant la présidence de Donald Trump.

Les deux camps s'opposent depuis 2004 à coups de procédures devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) au sujet des subventions reçues par Boeing BA.N côté américain et Airbus

AIR.PA côté européen.

En mars, ils se sont entendus pour suspendre pendant quatre mois les droits de douane punitifs sur 11,5 milliards de dollars de marchandises, des vins européens au tabac américain, tout en continuant de rechercher les conditions d'un accord définitif.

"Je suis très positive sur la possibilité de parvenir aujourd'hui à un accord sur le dossier Airbus-Boeing lors des discussions avec nos amis américains", a dit la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, lors d'une conférence de presse mardi.

L'accord pourrait être annoncé à l'occasion du sommet UE-USA auquel doit participer le président des Etats-Unis, Joe Biden. Il permettrait aux deux parties de se concentrer sur les différends commerciaux avec la Chine et sur un autre dossier qui les oppose, celui des droits de douane imposés par Washington, au nom de la sécurité nationale, sur l'acier et l'aluminium européens importés sur le marché américain.

Le mois dernier, la Commission européenne a suspendu pour une durée qui peut atteindre six mois le doublement, initialement prévu le 1er juillet, de droits de douane décidés en représailles et qui visent aussi bien les motos Harley-Davidson que du whisky et des bateaux à moteur américains.

La suppression des droits américains sur l'acier et l'aluminium de l'UE pourrait être plus compliquée car ces droits visent aussi d'autres pays, dont la Chine, et surtout parce qu'ils sont défendus par de nombreuses entreprises et syndicats du secteur américain de la sidérurgie.

(Version française Marc Angrand)

Valeurs associées

Euronext Paris +1.81%
NYSE +0.23%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.