Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

TotalEnergies table sur des prix du gaz élevés jusqu'au printemps
information fournie par Reuters28/10/2021 à 11:48

TOTALENERGIES TABLE SUR DES PRIX DU GAZ ÉLEVÉS JUSQU'AU PRINTEMPS

TOTALENERGIES TABLE SUR DES PRIX DU GAZ ÉLEVÉS JUSQU'AU PRINTEMPS

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - TotalEnergies a publié jeudi des résultats en très forte hausse au titre du troisième trimestre 2021, grâce au renchérissement des hydrocarbures, et a dit s'attendre à des prix du gaz toujours élevés en Europe et en Asie jusqu'au printemps prochain.

Le groupe pétrolier, qui se développe offensivement dans l'électricité et les énergies renouvelables, a également annoncé que sa production devrait s'établir entre 2,85 et 2,9 millions de barils équivalent pétrole par jour (Mbep/j) au quatrième trimestre, un niveau qu'elle n'avait plus atteint depuis le deuxième trimestre 2020.

"Le faible niveau des stocks de gaz et la demande qui devrait rester soutenue, sauf hiver exceptionnellement clément, sont susceptibles de maintenir les prix du gaz en Europe et en Asie à des niveaux élevés jusqu'au deuxième trimestre 2022", a-t-il estimé dans un communiqué.

Après avoir enregistré un prix moyen de vente de gaz naturel liquéfié (GNL) de 9,10 dollars par million d'unités thermiques britanniques (Mbtu) au troisième trimestre, TotalEnergies indique en outre que ce prix devrait s'établir à plus de 12 dollars au quatrième trimestre.

Son PDG, Patrick Pouyanné, a en outre déclaré lors d'une rencontre organisée par l'Association des journalistes économiques et financiers (Ajef) que les prix du gaz devraient baisser à la fin de l'hiver tout en restant à des niveaux élevés.

TotalEnergies a enregistré au troisième trimestre un résultat net ajusté de 4,8 milliards de dollars (contre 848 millions au T3 2020), un Ebitda de 11,2 milliards (multiplié par 2,1) et une marge brute d'autofinancement hors frais financiers de 8,4 milliards (+96%), avec une production de 2,814 Mbep/j (+4%).

Le groupe a également confirmé son intention de procéder à 1,5 milliard de dollars de rachats d'actions au quatrième trimestre en raison des prix élevés des hydrocarbures.

TotalEnergies précisé que ses investissements nets seraient proches de 13 milliards de dollars cette année - dans le haut de la fourchette de 12 à 13 milliards précédemment annoncée -, dont 3 milliards consacrés aux énergies renouvelables et à l'électricité.

Il propose un acompte sur dividende de 0,66 euro par action, stable, au titre du troisième trimestre.

Patrick Pouyanné a déclaré n'avoir "aucun doute" quant à la capacité du groupe à atteindre son objectif de 100 gigawatts (GW) de capacités brutes de production d'électricité renouvelable installées d'ici 2030.

Le PDG a également redit que TotalEnergies ne rachèterait pas d'entreprises ayant déjà des actifs d'énergies renouvelables en production, en raison de "multiples extrêmement élevés", mais que le groupe pourrait en revanche acquérir des petits développeurs de projets.

(Reportage Benjamin Mallet ; édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

Euronext Paris -1.43%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.