Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

TotalEnergies poursuit ses investissements dans le GNL à Oman, Technip en bénéficie
information fournie par Boursorama avec AFP 22/04/2024 à 09:38

( AFP / LOU BENOIST )

( AFP / LOU BENOIST )

Extension de droits d'extraction de gaz, usine de liquéfaction et parc solaire pour l'alimenter: TotalEnergies a annoncé lundi des investissements supplémentaires dans le sultanat d'Oman pour produire du GNL, avec à la clé un contrat de plus de 500 millions d'euros pour Technip Energies.

Depuis 2021, TotalEnergies s'est allié à la compagnie pétrolière nationale de ce pays stratégique du Golfe, OQ, pour créer une coentreprise qui produit du gaz naturel à partir du champ Mabrouk North-East, sur lequel elle aura désormais des droits jusqu'en 2050, selon un communiqué.

La production a démarré en janvier 2023 et a "atteint son plateau" en avril 2024. La prochaine étape sera le début en 2028 de la production de gaz naturel liquéfié destiné à alimenter des bateaux en carburant dans l'usine de Sohar, port situé non loin de la sortie du détroit d'Ormuz, stratégique pour l'exportation de pétrole depuis plusieurs pays du Golfe.

La construction de cette usine a permis au spécialiste de l'ingénierie Technip Energies de remporter un contrat "conséquent", c'est-à-dire entre 500 millions et un milliard d'euros, a-t-il annoncé dans un communiqué.

Le contrat porte sur l'ingénierie, l'approvisionnement et la construction d'un train de liquéfaction de gaz naturel d'une capacité de production d'un million de tonnes par an.

Cette usine sera alimentée en énergie par un parc solaire d'une puissance maximale de 300 MW qui fait l'objet de "discussions très avancées" entre TotalEnergies (49%)) et OQ Alternative Energy (51%). Les discussions portent sur un ensemble de projets d'une capacité totale de 800 MW.

TotalEnergies et Technip insistent dans leur communiqué sur le fait que cette usine sera "une des usines de GNL ayant la plus faible intensité carbone au monde", ce qui devrait permettre de "réduire les émissions du secteur du transport maritime" grâce à "l'utilisation du GNL comme carburant marin".

Valeurs associées

65.08 EUR Euronext Paris -0.84%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.