Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Total a renoué au T1 2021 avec ses performances d'avant-crise
information fournie par Reuters29/04/2021 à 09:31

TOTAL A RENOUÉ AU T1 2021 AVEC SES PERFORMANCES D'AVANT-CRISE

TOTAL A RENOUÉ AU T1 2021 AVEC SES PERFORMANCES D'AVANT-CRISE

PARIS (Reuters) - Total a publié jeudi des résultats en nette hausse au titre du premier trimestre 2021, comparables à ceux qu'il enregistrait avant le début de la crise du coronavirus, grâce en particulier au rebond du prix des hydrocarbures et à la forte progression de sa production d'électricité.

Le groupe pétrolier, qui met en oeuvre une stratégie de diversification offensive, a précisé que ses investissements nets devraient s'établir cette année entre 12 et 13 milliards de dollars, dont la moitié pour le maintien de ses activités et l'autre moitié pour sa croissance, et que près de 50% des investissements de croissance seraient consacrées aux énergies renouvelables et à l'électricité.

Total a enregistré au premier trimestre un résultat net ajusté de 3,0 milliards de dollars (+69%), supérieur à celui du premier trimestre 2019, avec une production de 2,863 millions de barils équivalent pétrole par jour (-7%).

Le groupe, qui a prévu de se renommer TotalEnergies après approbation de l'assemblée générale de ses actionnaires du 28 mai, maintient son acompte sur dividende à 0,66 euro par action.

Avec une hypothèse de prix des hydrocarbures qui se maintiendrait sur l'année au niveau du premier trimestre - soit 60 dollars pour le baril de Brent - et de marge de raffinage européenne à 10-15 dollars la tonne, Total prévoit de générer de l'ordre de 24 milliards de dollars de cash-flow en 2021, contre 17,6 milliards en 2020.

Répétant ses priorités en termes d'allocation de ce cash-flow, il compte avant tout investir pour se transformer en "une compagnie multi-énergies", "soutenir" son dividende et maintenir un bilan solide "en ancrant durablement" son ratio d'endettement sous 20%.

Total a cependant souligné que son environnement restait "volatil et dépendant de la reprise de la demande mondiale", toujours affectée par la pandémie de la COVID-19.

L'Ebitda de son activité "renouvelables et électricité" a atteint 344 millions de dollars au premier trimestre (+38%), porté par la croissance de la production d'électricité et du nombre de clients, tandis que le résultat opérationnel net ajusté de l'ensemble du segment gaz, renouvelables et électricité s'est établi à 985 millions, soit "son plus haut niveau historique".

Le portefeuille de capacités électriques en opération, en construction et en développement de Total pour 2025 a plus que doublé sur un an et s'établit à 36 gigawatts (GW) en données brutes (28 GW en net).

Le groupe continue en outre d'anticiper pour 2021 une production d'hydrocarbures stable et de viser 500 millions de dollars d'économies supplémentaires.

Il souligne également que la hausse du prix du pétrole du premier trimestre aura un impact positif sur son prix moyen de vente du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) dans les six prochains mois et que, compte tenu du niveau élevé de stocks de distillats, les marges européennes de raffinage "restent fragiles".

(Benjamin Mallet, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

Euronext Paris +1.72%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.