Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Thales: le chiffre d'affaires en hausse de 1,9% au premier trimestre, objectifs 2021 confirmés
Reuters06/05/2021 à 15:55

THALES: LE CHIFFRE D'AFFAIRES EN HAUSSE DE 1,9% AU PREMIER TRIMESTRE, OBJECTIFS 2021 CONFIRMÉS

THALES: LE CHIFFRE D'AFFAIRES EN HAUSSE DE 1,9% AU PREMIER TRIMESTRE, OBJECTIFS 2021 CONFIRMÉS

par Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Thales a publié jeudi un chiffre d'affaires et des prises de commandes plus élevés que prévu au premier trimestre, renouant avec la croissance après la crise provoquée par le coronavirus.

L'équipementier pour l'aérospatiale, la défense et la sécurité a indiqué que son chiffre d'affaires trimestriel avait augmenté de 1,9% à périmètre constant, à 3,917 milliards d'euros, porté par la demande pour les radars militaires et la cybersécurité qui a compensé la baisse de l'activité aéronautique civile fortement touchée par la pandémie.

Les prises de commandes ont bondi de 31% à 3,416 milliards d'euros, grâce à deux contrats liés aux ventes de Rafale, pour lesquels Thales fabrique des radars, à la Grèce et à la France, à la commande d'un système de défense aérienne franco-italien et à celle d'un satellite de télécommunications en Indonésie.

Thales a confirmé ses perspectives pour l'ensemble de l'année, qui prévoient un chiffre d'affaires compris entre 17,1 milliards d'euros et 17,9 milliards d'euros et des prises de commandes supérieures au chiffre d'affaires.

Thales n'a pas fait de commentaire sur son activité de signalisation ferroviaire après que Reuters a rapporté le mois dernier que la société cherchait un repreneur, une opération qui pourrait représenter au moins 1,5 milliard d'euros, alors que le groupe français souhaite recentrer son portefeuille d'actifs.

"Nous ne commentons jamais ce type de rumeur", a déclaré aux journalistes le directeur financier du groupe Pascal Bouchiat.

Il a précisé que Thales était en pleine révision annuelle de sa stratégie, mais n'a pas donné plus de détails.

SITUATION SUR LES PUCES "SOUS CONTRÔLE"

Thales a défendu par le passé un modèle diversifié, réparti entre l'aérospatiale, la défense, le transport et les technologies de sécurité, arguant que ce modèle lui a profité pendant la crise du COVID-19.

L'activité de transport, la plus petite des quatre divisions principales de Thales, a vu ses revenus augmenter de 0,5% au premier trimestre pour atteindre 344 millions d'euros, les nouvelles commandes ayant augmenté de 67% à 259 millions.

Les analystes s'attendaient en moyenne à un chiffre d'affaires total de 3,762 milliards d'euros et à des prises de commandes de 3,129 milliards d'euros au premier trimestre, selon les prévisions du consensus établi par la société.

Pascal Bouchiat a déclaré que Thales n'avait pas constaté d'impact significatif de la pénurie mondiale de semi-conducteurs utilisés par ses activités d'identité et de sécurité numérique, ajoutant cependant qu'il prenait des mesures pour trouver des fournisseurs supplémentaires.

"C'est une situation globalement à ce stade bien sous contrôle; peut-être un effet un peu supérieur sur le deuxième trimestre", a-t-il néanmoins prévenu.

(version française Camille Raynaud, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

Euronext Paris -1.29%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer