1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Teleperformance : l'appel du CAC 40
Le Revenu21/01/2018 à 16:28

Teleperformance est un leader mondial incontesté sur un marché très porteur. (© Teleperformance)

Effective le 18 septembre 2017, l'admission de Teleperformance dans l'indice CAC Next 20 sonne comme une belle consécration pour le numéro un mondial des centres de contact. Il faut dire que, en sept ans, celui-ci a doublé ses ventes, triplé son bénéfice net et vu sa valeur boursière multipliée par cinq.

Son changement de dimension n'a pas échappé aux investisseurs, qui plébiscitent une solide valeur de croissance.

Le CAC Next 20 en attendant 

Antichambre du CAC 40, le CAC Next 20 pourrait n'être qu'une étape. En effet, la nouvelle gouvernance mise en place à l'automne dernier met davantage en première ligne Daniel Julien, dont l'un des rêves est de faire entrer Teleperformance dans l'indice phare de la Bourse de Paris.

Validée depuis la démission du brésilien Paolo César Salles Vasques, la réunification des postes de président et de directeur général reporte à 2022 la succession du dirigeant-fondateur, qui veut mener à son terme un nouveau plan ambitieux.

Teleperformance se fixe pour objectifs un chiffre d'affaires de plus de 6 milliards d'euros en 2022, soit une hausse de 43% en cinq ans, et une nou­velle amélioration de sa rentabilité. La société veut continuer à conquérir des parts de marché dans un secteur porté par un recours accru à la sous-traitance et par la multiplication des interactions clients : il en gère 1,5 milliard

Lire la suite sur le revenu.com

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Flicht
    21 janvier19:36

    Quand on ne connait pas une entreprise on investi pas dans celle-ci Janaliz.A bon entendeur.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer