Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Technicolor : Résultats du Premier Semestre 2021
information fournie par Nasdaq29/07/2021 à 18:00

COMMUNIQUE DE PRESSE

Technicolor : Résultats du Premier Semestre 2021

Forte reprise après le ralentissement dû à la pandémie

Un second semestre et une performance financière tirés par l’amélioration des capacités de production

Technicolor en bonne voie pour atteindre ses objectifs pour 2021 et 2022

Paris, 29 juillet 2021Technicolor (Euronext Paris : TCH ; OTCQX : TCLRY) annonce aujourd’hui ses résultats du premier semetre 2021.

Richard Moat, Directeur général de Technicolor, a déclaré :

« Les résultats de Technicolor pour le premier semestre 2021 sont positifs et conformes à nos attentes. Le Groupe connaît une demande croissante dans toutes ses activités et bénéficie d'une meilleure performance financière grâce à sa discipline opérationnelle. La demande en matière d’effets visuels créatifs continue de s'améliorer pour l'ensemble de l’industrie des médias et du divertissement, de concert avec le retour progressif de la production en direct. Nous nous réjouissons tout particulièrement davoir sécurisé notre carnet de ventes Effets Visuels pour 2021 et une partie importante de 2022, une étape qui démontre clairement la reprise dans l'industrie des médias et du divertissement. La création de Studios Catifs Technicolor arrive à point nommé compte tenu de la montée en puissance de la demande en contenus. La division est dirigée par une nouvelle équipe de direction solide qui s'attache à redéfinir les expériences de contenu dans les films, les épisodes, les jeux, le marketing et la publicité grâce à une combinaison puissante de narration et d'innovation. Dans le domaine de la Maison Connectée, malgré une très forte demande en Amérique du Nord et en Eurasie, le chiffre d’affaires a été affecté par des pénuries de composants entrainant le report des ventes au second semestre. Dans les Services DVD, nous avons enregistré une augmentation de 4 % de l'activité totale de réplication des disques, démontrant l'attrait pour les catalogues et la résilience des produits médias. Sur la base de l'activité du premier semestre et de la poursuite de l'optimisation réussie de ses activités, le Groupe est confiant dans la réalisation de ses perspectives pour 2021 et 2022. »

En dépit d'un environnement toujours difficile, Technicolor a réalisé un premier semestre 2021 positif, avec des résultats conformes aux attentes et une amélioration significative de la rentabilité :

  • Le chiffre d'affaires s'élève à 1 359 millions d'euros, soit une baisse de (5,2) % par rapport au semestre précédent à taux de change courants, mais une hausse de +1,2 % à taux de change constants ;
  • L’EBITDA ajusté de 100 millions d'euros, a doublé à taux constants, reflétant des améliorations opérationnelles et financières dans toutes les activités ;
  • L’EBITA ajusté s’établit à 15 millions d'euros, soit une amélioration de 83 millions d'euros par rapport au premier semestre 2020 à taux constants ;
  • Le flux de trésorerie disponible des activités poursuivies (avant résultats financiers et impôts) de (208) millions d'euros représente une amélioration de 35 millions d'euros par rapport à la période précédente à taux courants, mettant en évidence la fin de la normalisation des conditions de paiement au sein de la division Maison Connectée.

Toutes les activités de Technicolor bénéficient d'une demande soutenue du marché :

  • La Division Studios Créatifs Technicolor s'est vu attribuer plusieurs nouveaux projets, lui permettant ainsi de réaliser environ 95 % de son chiffre d'affaires attendu pour 2021 pour Effets Visuels Film & Séries TV ainsi que pour Animation et Jeux. La demande pour les effets visuels continue de s'améliorer, parallèlement au nombre croissant de projets cinématographiques et épisodiques lancés et attribués à la Division. L'EBITDA ajusté et l'EBITA ajusté bénéficient également de l'impact positif des gains d'efficacité opérationnelle.
  • Le chiffre d'affaires de Maison Connectée est en baisse de (1,0) % par rapport au semestre précédent à taux constants et de (8,2) % à taux courants. En dépit d'une très forte demande en Amérique du Nord et en Eurasie, la Division a été négativement affectée par des pénuries de composants entraînant le report des ventes au second semestre, et par un marché latino-américain difficile.
  • La résilience du chiffre d'affaires de la division Services DVD s'explique principalement par une augmentation de 4 % de l'activité totale de réplication de disques, une forte amélioration des prix et une croissance continue de l'activité de la chaîne d'approvisionnement non liée aux disques. La quantité de nouveaux produits à marge élevée, bien que croissante, reste inférieure à celle du premier semestre 2020.

Le Groupe est en bonne voie pour réaliser le plan d'économies de coûts d’environ 115 millions d'euros d'ici la fin de l’exercice 2021, avec 42 millions d'euros d'économies de coûts réalisées au premier semestre, pour atteindre un montant cumulé de 325 millions d'euros d'ici fin 2022.

Sur la base de l'activité des six premiers mois, le Groupe est confiant dans la réalisation des objectifs annoncés dans son communiqué de presse, présentant les résultats annuels 2020, publié le 11 mars 2021.

Résultats du premier semestre 2021 et objectifs – indicateurs clés :

  Premier Semestre  
En million d'euros

 
2021

 
2020

 
A taux courants

 
A taux constants

 
 
 
Chiffre d'affaires
des activités poursuivies
1 359 1 433 (5,2) % +1,2 %  
EBITDA ajusté des activités poursuivies 100 53 +90,6 % +101,6 %  
En % du chiffre d'affaires 7,4 % 3,7 %      
EBITA ajusté des activités
poursuivies
15 (67) +123,0 % +124,1 %  
Flux de trésorerie disponible des activités poursuivies avant financiers et impôts (208) (243) +14,3 % +7,4 %  

Indicateurs clés des activités poursuivies au premier semestre 2021

  • Le chiffre d'affaires de 1 359 millions d'euros a progressé de 1,2 % à taux constants, reflétant :
    • Une bonne performance de la division Studios Créatifs Technicolor grâce à la demande en contenu Effets Visuels et à la poursuite de la bonne performance des activités Publicité et Animation & Jeux ;
    • Une baisse de (1) % des ventes de Maison Connectée en raison de contraintes liées à des composants clés, mais une résistance continue du chiffre d'affaires de Services DVD avec une augmentation de 4 % de l'activité totale de disques répliqués.
  • L'EBITDA ajusté de 100 millions d'euros a augmenté de 101,6 % à taux constants. Cela reflète les améliorations opérationnelles dans toutes les activités, en particulier dans les Studios Créatifs Technicolor et les Services DVD. La marge d'EBITDA ajusté du Groupe est passée de 3,7 % à 7,4 %, les trois principales divisions de Technicolor ayant enregistré une amélioration significative de leur marge par rapport au premier semestre 2020.
  • L'EBITA ajusté de 15 millions d'euros représente une amélioration de 83 millions d'euros d’un semestre à l’autre à taux constants. Cela résulte de l'augmentation de l'EBITDA et de l'impact positif des mesures d'efficacité, en particulier la baisse des D&A, suite à la diminution des dépenses d'équipement pour Studios Créatifs Technicolor et à la baisse de l'amortissement de la propriété intellectuelle pour Services DVD.
  • Les coûts de restructuration représentent (26) millions d’euros à taux courants, dont (15) millions d’euros dans les Services DVD suite à la rationalisation géographique des sites.
  • La variation du besoin en fonds de roulement de (210) millions d’euros reflète principalement la normalisation des conditions de paiement, et l’effet saisonnier au sein de la division Maison Connectée qui a été amplifiée par des reports de ventes du deuxième trimestre au troisième trimestre. Avec un impact de sortie de trésorerie de (179) millions d’euros au premier semestre 2021, la division Maison Connectée a finalisé son cycle de réduction des délais de paiement, bénéficiant d'une contribution au besoin en fonds de roulement normalisée et sécurisée, ainsi que d'une saisonnalité positive au second semestre, partiellement soumise à l'évolution des pénuries de composants.
  • Le flux de trésorerie disponible1 (avant résultats financiers et impôts) des activités poursuivies de (208) millions d'euros représente une amélioration de 35 millions d'euros par rapport à l'année précédente à taux courants, grâce à l'amélioration du besoin en fonds de roulement dans la division Studios Créatifs Technicolor et les Services DVD, et à la mise en œuvre continue de notre programme de transformation des coûts.
  • La dette nette nominale s'élève à 1 174 millions d'euros, et la dette nette IFRS à 1 096 millions d'euros. La différence est principalement liée à la valorisation de la dette en valeur de marché à l'émission et sera annulée par des charges d'intérêts sans impact sur la trésorerie sur la durée de vie de la dette.

Objectifs

  • La demande pour l’offre de Technicolor, en particulier pour les produits haut débit de Maison Connectée et les Effets Visuels de Studios Créatifs Technicolor, devrait continuer à croître de manière significative sur le reste de l'année et en 2022.
  • Maison Connectée sera impactée par des problèmes de livraison de composants clés et de prix, en particulier au cours des deuxième et troisième trimestres. Néanmoins, les mesures d'efficacité et l'amélioration de la logistique devraient se combiner pour augmenter les performances tout au long de l’exercice.
  • Après avoir réalisé 171 millions d'euros d'économies de coûts en 2020, le Groupe continuera d'améliorer son efficacité et sa productivité tout au long de la période, et continue de viser un total de 325 millions d'euros d'économies de coûts d'exploitation à horizon 2022, dont 115 millions d'euros à venir en 2021.
  • Technicolor confirme ses prévisions opérationnelles pour l'EBITDA ajusté, l'EBITA ajusté et le Flux de trésorerie disponible en 2021 et 2022. Comme déjà indiqué lors des résultats du premier trimestre, les prévisions 2021 et 2022 actualisées sont les suivantes :
  • En 2021 :
    • Le chiffre d'affaires globalement stable en 2021 comparé à celui de 2020 ;
    • EBITDA ajusté d'environ 270 millions d'euros ;
    • EBITA ajusté d'environ 60 millions d'euros ;
    • Flux de trésorerie disponible des activités poursuivies (avant résultats financiers et impôts) à l'équilibre ;
    • Ratio de levier dette nette sur EBITDA ajusté attendu sous le niveau de 4x à fin 2021.
  • En 2022 :
    • EBITDA ajusté de 385 millions d'euros ;
    • EBITA ajusté de 180 millions d'euros ;
    • Flux de trésorerie disponible des activités poursuivies (avant résultats financiers et impôts) d’environ 230 millions d'euros.
Activités poursuivies – post IFRS 16      
En million d’euros, à fin décembre - post IFRS 16

 
 

2020

 

 
 

2021e
2022e

 
 
EBITDA ajusté des activités poursuivies

 
 

167

 
 

270
 

385

 
EBITA ajusté des activités poursuivies

 
 

(56)

 
 

60
 

180

 
Flux de trésorerie disponible des activités poursuivies avant résultats financiers et impôts  

(124)

 
 

c.0
230
  • Les objectifs 2021 et 2022 sont calculés sur la base de taux de change constants.

  • En 2022, les impacts cumulés des fluctuations des taux de change et du changement de périmètre du Groupe lié à la cession de l’activité Post Production sont de (40) millions d'euros sur l'EBITDA ajusté et de (23) millions d’euros sur l'EBITA ajusté.

  • À la fin du premier semestre 2021, la norme IFRS 16 a un impact sur les indicateurs clés de performance de Technicolor comme suit :
    • L'EBITDA ajusté s'est amélioré de 26 millions d'euros et a diminué de 11 millions d'euros par rapport à l’impact au premier semestre 2020 ;
    • L'EBITA ajusté s'est amélioré de 7 millions d'euros et a augmenté de 2 millions d'euros par rapport à l’impact au premier semestre 2020 ;
    • Le Flux de trésorerie disponible avant résultats financiers et impôts s'est amélioré de 34 millions d'euros et a diminué de (5) millions d'euros par rapport à l’impact au premier semestre 2020 ;
    • Les sorties de trésorerie liées aux contrats de location (remboursement du principal et intérêts) ont totalisé environ 8 millions d'euros et ont diminué de 7 millions d'euros par rapport à l’impact au premier semestre 2020.

Changement de périmètre

  • Technicolor a clôturé le 30 avril 2021 la cession de son activité de Post Production (qui faisait partie des Studios Créatifs Technicolor) pour 30 millions d'euros. La vente de Post Production simplifie le portefeuille d’activités des Studios Créatifs Technicolor et permet à la direction de se concentrer davantage sur les activités principales restantes de la division, à savoir les images créées par ordinateur.

Revue par segment des résultats du premier semestre 2021

  Premier Semestre Variation
Studios Créatifs Technicolor* 2021

 
2020

 
A taux courants

 
A taux constants

 
En million d'euros
Chiffre d'affaires 295 279 +5,8 % +9,9 %
EBITDA ajusté 40 2 ns ns
En % du chiffre d'affaires +13,7 % +0,8 %    
EBITA ajusté 6 (51) ns ns
En % du chiffre d'affaires +1,9 % (18,4) %    

(*) Post Production inclus

  • Le chiffre d'affaires des Studios Créatifs Technicolor s'élève à 295 millions d'euros au premier semestre 2021, en hausse de +9,9 % à taux constants et de +5,8 % à taux courants par rapport à l'année précédente. La division bénéficie de la reprise de la demande d’effets visuels destinés aux segments Effets Visuels Films & Séries TV et Animation & Jeux, combinée à une performance exceptionnelle de la Publicité.

  • L'EBITDA ajusté s'établit à 40 millions d'euros, soit une hausse de 40 millions d'euros d’une année sur l’autre à taux constants, et l'EBITA ajusté a atteint 6 millions d'euros, soit une hausse de 57 millions d'euros par rapport au semestre passé, en raison de la croissance des volumes à marge plus élevée, associée à des mesures agressives de réduction permanente des coûts.

Studios Créatifs Technicolor a obtenu de nombreux nouveaux projets, sécurisant environ 95 % du carnet de commandes prévu pour 2021 pour les Effets Visuels Films & Séries TV et Animation & Jeux.

  • Faits marquants de l’activité
    • Effets Visuels Films & Séries TV : Croissance à deux chiffres d’une année sur l’autre au cours du premier semestre, grâce au retour des clients sur les tournages de films à partir du second semestre 2020 et à l'expansion de MPC Episodic lancée au premier trimestre 2020.
      • Les équipes d’Effets Visuels ont travaillé sur plus de 18 films de grands studios comme Cruella (Disney), The Lion King prequel (Disney), The Little Mermaid (Disney), Mortal Kombat (Warner Bros./New Line) et Transformers: Rise of the Beasts (Paramount).
      • Plus de 35 projets de Séries TV et/ou films pour les plateformes de streaming, dont Foundation (Skydance/Apple TV+), The Nevers (HBO), Sex/Life (Netflix), Vikings: Valhalla (MGM/Netflix), WandaVision (Marvel/Disney+), and The Wheel of Time (Amazon/Sony).
        • Au cours du premier trimestre, MPC Film a reçu des nominations aux Oscars® et aux BAFTA pour son travail sur le film The One and Only Ivan de Disney ; et Mr. X a reçu sa première nomination aux Oscars® pour le film Love and Monsters de Paramount.
        • En juillet, Mr. X a reçu une nomination aux Emmy dans la catégorie Outstanding Special Visual Effects in a Single Episode pour son travail sur Vikings The Signal ; il s'agit de la septième nomination aux Emmy VFX pour la franchise Vikings depuis 2013 (lauréat en 2020).
    • Effets Visuels Publicité : La meilleure performance au premier semestre de mémoire récente, le chiffre d’affaires ayant augmenté de manière significative par rapport à l'année précédente et les marges ayant continué à s'améliorer.
      • Au cours du premier semestre, l’activité Publicité de Technicolor a livré environ 1 900 publicités, dont environ 20 spots pour le Super Bowl LV, tout en remportant plusieurs prix prestigieux de l'industrie tels que :
        • Trois Lions de Cannes pour des contributions à Festive pour Burberry et Feel the Power of Pro pour PlayStation ;
        • Trois VES Awards, dont celui des effets visuels exceptionnels dans une publicité pour Walmart Famous Visitors ;
        • MPC Advertising désignée comme la société Effets Visuels de l'année par Ad Age pour la deuxième année consécutive ; et
        • Deux Adweek Experiential Awards attribués à The Mill pour la meilleure utilisation de la vidéo dans une activation expérimentale pour Apex Legends at the Game Awards de Respawn Entertainment et la meilleure utilisation de la technologie d'événement virtuel pour HBO: Lovecraft Country Sanctum de HBO.
      • Parmi les autres projets notables, citons The Ultimate Self-Driving Machine de BMW, Youniverse de Dell, Ford F-150 Lightning de Ford, Chromebook de Samsung et The Reset de Verizon.
      • Parmi les principales embauches et nominations, citons Josh Mandel, nommé PDG de The Mill, et Anna Watkins, ancienne directrice générale de Verizon Media, engagée en tant que vice-présidente mondiale de la croissance et des partenariats de marque.
  • Animation et Jeux : Une croissance significative à deux chiffres par rapport à l'année précédente, grâce à un fort volume de travail, alors que la période de l'année précédente avait été affectée par la fermeture temporaire d'un studio en raison de la pandémie.
    • Longs métrages : Mikros était en production sur trois longs métrages, dont PAW Patrol : The Movie de Spin Master, qui a été livré au deuxième trimestre, et The Tiger's Apprentice de Paramount. Trois autres projets ont été attribués verbalement au cours de la période.
    • Episodes : Mikros continue de travailler sur plusieurs séries, dont ALVINNN !!! et les Chipmunks (M6), Chicken Squad (Wild Canary/Disney), Gus (TF1), Kamp Koral: SpongeBob's Under Years (Nickelodeon/Paramount+), Mira, Royal Detective (Wild Canary/Disney), et Rugrats (Nickelodeon/Paramount+).
    • En juin, la division Studios Creatifs Technicolor a annoncé la consolidation des activités d'animation sous la marque Mikros Animation, avec une nouvelle direction dirigée par Andrea Miloro, qui a rejoint Mikros Animation en tant que président plus tôt dans l'année.
  • Point à date sur la pandémie liée à la Covid-19 
    • Malgré les risques de propagation des variants de la Covid-19, l'industrie des médias et du divertissement continue d'augmenter le débit de production et d'investir dans de plus grandes capacités de production dans le monde entier dans le cadre de protocoles Covid-19 relativement réussis et stricts.
    • En respectant les réglementations locales qui évoluent fréquemment et en consultation avec les dirigeants des entreprises locales, la division continue d'ajuster les limites de capacité, les protocoles sur site, ainsi que les politiques et le soutien du travail à distance sur une base locale afin d'assurer la sécurité de nos talents, de nos clients et des autres personnes.

###

  Premier Semestre Variation
Maison Connectée 2021

 
2020

 
A taux courants

 
A taux constants

 
En million d'euros
Chiffre d'affaires 770 839 (8,2) % (1,0) %
EBITDA ajusté 56 54 +4,5 % +11,8 %
En % du chiffre d'affaires +7,3 % +6,4 %    
EBITA ajusté 29 20 +43,1 % +51,9 %
En % du chiffre d'affaires +3,8 % +2,4 %    
  • Le chiffre d'affaires de la Maison Connectée s'élève à 770 millions d'euros au premier semestre 2021, en baisse de (1,0) % par rapport à l'année précédente à taux constants et de (8,2) % à taux courants. Bien que la demande soit restée très forte, notamment en Amérique du Nord et en Eurasie, la division a subi l'impact négatif de pénuries de composants clés et d'un marché difficile en Amérique latine.

La situation globale du marché mondial a de multiples conséquences pour l'activité Maison Connectée :

  • Difficultés persistantes pour obtenir des composants, retardant la production vers nos clients finaux ;
  • Difficultés à trouver des moyens de transport pour nos composants et nos produits finis, ce qui retarde les livraisons à nos clients ;
  • Augmentation des coûts dans plusieurs catégories de composants et de logistique, pour lesquels Maison Connectée s'efforce activement d'obtenir le soutien commercial de ses clients.

La division Maison Connectée a renforcé son leadership sur des segments de marché clés :

  • En ce qui concerne la solution DOCSIS 3.1, Maison Connectée a franchi, au cours du deuxième trimestre, le cap des 20 millions de passerelles haut débit RDK déployées et a conclu des contrats avec des opérateurs majeurs en Europe et en Amérique latine, confirmant ainsi son leadership au sein de la communauté RDK ;
  • Sur l’Android TV, Maison Connectée a atteint le chiffre de plus de 10 millions de décodeurs dans le monde, gagnant des clients en Europe et en Amérique latine. Ce trimestre, la division a continué à montrer ses capacités d'innovation en lançant avec Sky Brazil le premier décodeur à commande vocale mains libres intégrant Google Assistant ;
  • Sur Fiber, Maison Connectée a gagné de nouveaux clients dans la région EMEA, et un premier accord hors du Brésil en Amérique latine.

  • L'EBITDA ajusté s'élève à 56 millions d'euros au premier semestre 2021, soit 7,3 % du chiffre d'affaires, en hausse de 6 millions d'euros à taux constants, malgré la baisse des ventes mais compensé par les réductions continues des dépenses d'exploitation. L'EBITA ajusté de 29 millions d'euros a augmenté d'environ 11 millions d'euros par rapport à l'année précédente à taux constants. Cette évolution positive de la rentabilité est le résultat de l'important plan de transformation lancé il y a maintenant 3 ans.

  • Faits marquants de l’activité
    • Amérique
      • Amérique du Nord : le chiffre d'affaires est resté élevé, grâce à la demande accrue des clients du câble pour des mises à niveau vers un haut débit de plus grande puissance.
      • Amérique Latine : la situation macroéconomique difficile, le taux de change et le coût des composants continuent de créer des conditions commerciales difficiles.
    • Eurasie
      • Europe, Moyen-Orient & Afrique : croissance de 10 % par rapport à l'année précédente, grâce à une forte demande pour les produits DOCSIS 3.1, Android TV et Fiber, même si des pénuries ont créé un retard important. Nous avons remporté de nouveaux contrats dans ces trois technologies sur plusieurs marchés, dont la Pologne, Israël et l'Autriche.
      • Asie-Pacifique : des contraintes ont été rencontrées dans les technologies à large bande pour le marché australien, malgré une forte demande. Le marché indien des décodeurs reste fort, maintenant la croissance d'une année sur l'autre dans les technologies traditionnelles et Android TV. La fabrication, pour les clients indiens, se fait désormais en Inde.  

La division continue de se concentrer sur des investissements sélectifs avec des clients clés, des produits basés sur des plateformes et des partenariats qui permettront d'améliorer les marges au cours de l'année.

  • Répartition du chiffre d’affaires de Maison Connectée (à taux courants)

  Premier Semestre
En million d’euros 2021 2020 % Variation(*)
Chiffre d’affaires 770 839 (1,0 )%
Par région Amériques: 517 575 (3,1) %
  -        Amérique du Nord 449 463 +3,5 %
  -        Amérique Latine 69 112 (30,0) %
 

 

 
Eurasie: 253 264 +3,7 %
-        Europe, Moyen-Orient & Afrique 155 154 +9,9 %
-        Asie-Pacifique 98 110 (4,9) %
Par product Vidéo 278 318 (5,7) %
  Haut Débit 492 521 +2,0 %

(*) Variation à taux constants

###

  Premier Semestre Variation
Services DVD 2021

 
2020

 
A taux courants

 
A taux constants

 
En million d'euros
Chiffre d'affaires 283 302 (6,4) % (0,3) %
EBITDA ajusté 11 1 ns ns
En % du chiffre d'affaires +3,7 % +0,5 %    
EBITA ajusté (10) (29) +65,7 % +62,2 %
En % du chiffre d'affaires (3,5) % (9,7) %    
  • Le chiffre d'affaires de Services DVD s'est élevé à 283 millions d'euros au premier semestre 2021, en ligne avec 2020. La résilience du chiffre d'affaires s'explique principalement par une augmentation de 4 % de l'activité totale de réplication de disques, grâce à une demande toujours forte pour les titres du catalogue. Nous avons également constaté l'impact positif significatif de la nouvelle tarification et la croissance continue de l'activité de la chaîne d'approvisionnement non liée aux disques. La pandémie Covid-19 a toutefois continué à avoir un impact négatif au premier semestre, avec un niveau d'activité de nouvelles sorties nettement inférieur, entraînant une réduction du volume de Blu-rayTM à prix élevé par rapport au premier semestre 2020, ce qui a eu un impact négatif sur la tendance des revenus d'une année sur l'autre.

  • L'EBITDA ajusté s'est élevé à 11 millions d'euros à taux courants, soit 3,7 % du chiffre d'affaires, légèrement supérieur aux attentes compte tenu de volumes de disques plus importants que prévu et de l'accélération des actions de réduction des coûts, partiellement compensés par la pression continue sur les coûts de main-d'œuvre et de matières premières. La baisse des amortissements et le renouvellement des contrats ont permis de dégager un EBITA ajusté de (10) millions d'euros, contre (29) millions d'euros au premier semestre 2020.

    • Faits marquants de l’activité

      • Les volumes de DVD en définition standard ont augmenté de 12 % au cours du premier semestre 2021, grâce à la poursuite de la commercialisation agressive des produits du catalogue par les grands studios et leurs partenaires distributeurs, en particulier en Amérique du Nord.
  • Les volumes de Blu-rayTM ont baissé de (13) % au premier semestre par rapport à l'année précédente, en raison du manque de contenu de nouvelles sorties mentionné plus haut, et sans que les promotions de catalogue aient autant d'effet d'atténuation

  • Les volumes de CD ont diminué de (11) % d'une année sur l'autre, sous l'effet conjugué des baisses structurelles attendues et de l'impact de Covid-19 sur la vente au détail.

  • Activité hors disque : le chiffre d’affaires et la rentabilité de la chaîne d'approvisionnement hors studio ont toutes deux dépassé les attentes, tandis que la Logistique et le Fret ont enregistré des performances similaires.

La division Services DVD a continué à mettre en œuvre les initiatives structurelles précédemment annoncées pour adapter les opérations de distribution et de réplication, ainsi que les accords contractuels avec les clients qui y sont liés, aux réductions de volume continues. Deux fermetures importantes d'installations en Amérique du Nord ont eu lieu au cours du premier semestre 2021 dans le cadre du plan de transformation en cours. Les équipes de direction et de gestion ont mis en œuvre de multiples programmes de réduction des coûts, d'amélioration des activités et d'efficacité, qui sont en avance sur le plan au premier semestre et devraient permettre de réaliser les économies et les gains d'efficacité prévus pour l'ensemble de l'année.

  Premier Semestre
En million d'unités 2021 2020 % Variation
Total des volumes 338,9 326,3 +3,9 %
Par format SD-DVD 245,8 220,1 +11,7 %
  Blu-ray™ 77,4 88,6 (12,5) %
  CD 15,6 17,6 (11,3 )%
Par Segment Studio/Video 315,4 297,4 +6,1 %
  Jeux 4,8 6,3 (23,7) %
  Musique & Logiciels 18,7 22,5 (17,0) %
  • Point à date sur la pandémie liée à la Covid-19 
    • L'activité des nouvelles sorties en salles reste relativement faible même si une tendance à l'amélioration s’est dessinée au cours du premier semestre 2021, avec plusieurs sorties majeures au deuxième trimestre générant des résultats significatifs au box-office grâce à la réouverture de la majorité des cinémas aux États-Unis et un fort intérêt de la part des consommateurs.
  • Alors que les studios continuent d'expérimenter diverses stratégies de vidéo à la demande et de  « Day-and-date », dans presque tous les cas, les studios choisissent encore de sortir un DVD/BD dans un séquençage classique.

  • La plupart des grands distributeurs restent ouverts et fonctionnent normalement. Le contenu des nouveautés étant limité, certains détaillants continuent d'allouer de l'espace aux promotions sur le contenu des catalogues et des bibliothèques, ce qui a contribué à soutenir les volumes de réplication de DVD au cours du premier semestre 2021.

  • Certains studios de production continuent de connaître des pénuries temporaires de personnel, mais l'impact global sur les opérations reste limité.

  • L'impact du Covid-19 dépendra de l'étendue et de la durée des restrictions en cours (déterminées par le taux de croissance des nouveaux cas de Covid-19). Le moment précis et l'ampleur de la réouverture des salles de cinéma auront un impact sur le niveau d'activité de sortie de nouveaux disques. Services DVD a accéléré certains aspects de ses plans de restructuration futurs afin de s'adapter à ces impacts.

###

  Premier Semestre Change YoY
Corporate & Autres 2021

 
2020

 
A taux courants

 
A taux constants

 
En million d'euros
Chiffre d'affaires 11 13 (12,5) % (12,5) %
EBITDA ajusté (7) (5) (43,5) % (48,4) %
En % du chiffre d'affaires (67,0) % (40,9) %    
EBITA ajusté (9) (7) (34,0) % (38,4) %
En % du chiffre d'affaires (85,9) % (56,1) %    
  • Le segment Corporate & Autres inclut les activités de Licences de Marques.

Le segment a enregistré un chiffre d'affaires de 11 millions d'euros au cours du premier semestre 2021, en baisse par rapport à l'année dernière en raison de la diminution des revenus des brevets conservés. L'EBITDA ajusté s'est élevé à (7) millions d'euros et l'EBITA ajusté à (9) millions d'euros.

###

  • Détails de la dette

Dans le cadre de l’opération de restructuration financière réalisée en 2020, les échéances de la dette ont été allongées et de nouveaux financements ont été exécutés pour renforcer la liquidité du Groupe.

(en million d'euros) Devise Montant nominal Montant IFRS Type de taux Taux nominal (1) Type de remboursement Echéance finale Moodys / S&P rating
Dette Nouveau Financement France EUR 350 361 Variable 12,00 %(2) In fine 30 juin 2024 Caa1/B
Dette Nouveau Financement US USD 104 107 Variable 12,23 %(3) In fine 30 juin 2024 Caa1/B
Dette réaménagée EUR 453 380 Variable 6,00 %(4) In fine 31 décembre 2024 Ca/CCC
Dette réaménagée USD 119 100 Variable 5,95 %(5) In fine 31 décembre 2024 Ca/CCC
Sous total EUR 1 026 948   8,67 %      
Dettes de loyers (6) Divers 160 160 Fixe 8,68 %      
Interets courus capitalisés PIK EUR+USD 35 35 NA 0 %      
Interets courus Divers 16 16 NA 0 %      
Ligne de crédit Wells Fargo USD 35 35 Variable 5,25 % Revolving 31 décembre 2023  
Autres dettes Divers 1 1 NA 0 %      
Total Dette brute   1 273 1 195   8,23 %      
Trésorerie et équivalents de trésorerie Divers 99 99          
Total Dette nette   1 174 1 096          


(1) Taux en vigueur au 30 juin 2021
(2) Intérêts cash avec EURIBOR 6 mois avec un taux plancher de 0 % +6 % et 6 % intérêts PIK (capitalisés)
(3) Intérêts cash avec LIBOR 6 mois avec un taux plancher de 0 % +6 % et 6 % intérêts PIK (capitalisés)
(4) Intérêts cash avec EURIBOR 6 mois avec un taux plancher de 0 % +3 % et 3 % intérêts PIK (capitalisés)
(5) Intérêts cash avec LIBOR 6 mois avec un taux plancher de 0 % +2,75 % et 3 % intérêts PIK (capitalisés)
(6) Dont 11 millions d'euros de dettes de loyers financiers et 149 millions d'euros de dettes de loyers opérationnels selon la norme IFRS 16
 

 

Récapitulatif des résultats consolidés du premier semestre

  Premier Semestre
En million d'euros 2021 2020 Variation (*)
Chiffre d'affaires des activités poursuivies 1 359 1 433 (5,2) %
Variation à taux de change constants (%) - - +1,2 %
Dont Studios Créatifs Technicolor 295 279 +5,8 %
  Services DVD 283 302 (6,4) %
  Maison Connectée 770 839 (8,2) %
  Corporate & Autres 11 13 (12,5) %
EBITDA ajusté des activités poursuivies 100 53 +90,6 %
Variation à taux de change constants (%) - - +101,6 %
En % du chiffre d'affaires +7,4 % +3,7 % 370pts
Dont Studios Créatifs Technicolor 40 2 n.a.
  Services DVD 11 1 n.a.
  Maison Connectée 56 54 +4,5 %
  Corporate & Autres (7) (5) (43,5) %
EBITA ajusté des activités poursuivies 15 (67) +123,0 %
Variation à taux de change constants (%) - - +124,1 %
En % du chiffre d'affaires +1,1 % (4,7) % 583pts
EBIT ajusté des activités poursuivies (3) (89) +96,5 %
Variation à taux de change constants (%) - - +95,7 %
En % du chiffre d'affaires (0,2) % (6,2) % 597pts
EBIT des activités poursuivies (4) (194) +97,7 %
Variation à taux de change constants (%) - - +96,2 %
En % du chiffre d'affaires (0,3) % (13,6) % n.a.
Résultat financier (62) (67) -
Impôt sur les résultats (11) (3) -
Résultats des sociétés mises en équivalence - - -
Résultat net des activités poursuivies (78) (264) -
Résultat net des activités arrêtées ou en cours de cession (1) (1) -
Résultat net (79) (265) -


(*) Variation à taux courants

  • Les coûts de restructuration représentent (26) millions d’euros à taux courants, dont principalement (15) millions d’euros dans les Services DVD, résultant en grande partie de l'optimisation des sites.
  • L'EBIT des activités poursuivies représente une perte de (4) millions d’euros au premier semestre 2021 contre une perte de (194) millions d’euros au premier semestre 2020, en relation avec la perte de valeur constatée dans la division Services DVD et des charges de restructuration plus élevées.
  • Le résultat financier s'élève à (62) millions d’euros au premier semestre 2021, contre (67) millions d’euros au premier semestre 2020, reflétant :
    • Des charges d’intérêts nettes de (61) millions d’euros, en hausse par rapport à l'année dernière (à (40) millions d’euros), principalement en raison des taux plus élevés sur la nouvelle structure de la dette ;
    • Les autres produits financiers se sont améliorés pour atteindre (2) millions d’euros au premier semestre 2021, contre (28) millions d’euros l'année précédente, ce qui s'explique principalement par les frais financiers sur le crédit-relais mis en place en mars 2020.

  • L'impôt sur le résultat s'élève à (11) millions d’euros, contre (3) millions d’euros au premier semestre 2020.

  • Le résultat net du Groupe s'élève donc à une perte de (79) millions d’euros au premier semestre 2021, contre une perte de (265) millions d’euros au premier semestre 2020.

Réconciliation des indicateurs ajustés tels que publiés

Technicolor présente, en plus des résultats publiés, et dans le but de fournir une vue plus comparable de l'évolution de sa performance opérationnelle en 2021 par rapport à 2020, un ensemble d’indicateurs ajustés qui excluent les éléments suivants tels que présentés dans le compte de résultat des états financiers consolidés du Groupe :

  • Coûts de restructuration nets ;
  • Charges de dépréciations d’actifs nettes ;
  • Autres produits et charges (autres éléments non récurrents).

Ces ajustements, dont la réconciliation est présentée dans le tableau suivant, ont eu un impact sur l’EBIT des activités poursuivies de (1) millions d’euros en 2021 contre (105) millions d’euros en 2020 (incluant IFRS 16).

  Premier Semestre
En million d'euros 2021 2020 Variation (*)
EBIT des activités poursuivies (4) (194) 190
Coûts de restructurations, nets (26) (41) 16
Pertes nettes liées aux dépréciations sur actifs opérationnels non courants 0 (72) 72
Autres produits/(charges) 24 8 16
EBIT ajusté des activités poursuivies (3) (89) 86
En % du chiffre d’affaires (0,2) % (6,2) % 597pts
Dépréciations et amortissements (“D&A”) (**) 103 139 (36)
Capacité informatique externalisée pour le rendu d'image en production 0 2 (2)
EBITDA ajusté des activités poursuivies 100 53 48
En % du chiffre d’affaires 7,4 % 3,7 % 370pts

(*) Variation à taux courants

(**) incluant les provisions (provisions pour risques, litiges et garanties)

Réconcliation du flux de trésorerie disponible

Technicolor définit les “Flux de trésorerie disponibles” comme les Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles (poursuivies et arrêtées ou en cours de cession) augmentés des cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles et diminués des acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles, y compris les coûts de développement capitalisés.

  Semestre clos le (IFRS)  
(en million d’euros)

 

 
30 juin 30 juin  
2021 2020  
     
EBITDA ajusté des activités poursuivies 100 53  
Variation du besoin en fonds de roulement et des autres actifs et passifs (210) (197)  
Capacité informatique externalisée pour le rendu d’image dans les Services de Production - (2)  
Sorties de trésorerie liées aux provisions pour retraites (13) (12)  
Sorties de trésorerie liées aux provisions pour restructuration (46) (23)  
Intérêts payés (32) (35)  
Intérêts reçus - -  
Impôts (payés) reçus sur les résultats (9) (1)  
Autres éléments - (13)  
Flux de trésorerie provenant des activités poursuivies (209) (230)  
Acquisition d’immobilisations corporelles (20) (17)  
Cession d’immobilisations corporelles et incorporelles 2 -  
Acquisition d’immobilisations incorporelles incluant les coûts de développement capitalisés (24)

 
(39)

 
 
Flux de trésorerie d’exploitation nets utilisés par les activités arrêtées ou en cours de cession  
Acquisition d’immobilisations corporelles (14) (8)  
Flux de trésorerie disponible pour réconciliation (265) (294)  
Dette brute à sa valeur nominale (y inclus dettes de loyers) 1 273 1 670  
Position de trésorerie 99 63  
Dette nette à sa valeur nominale (non IFRS) 1 174 1 607  
Ajustement IFRS (78) (6)  
Dette nette (IFRS) 1 096 1 601  
  • La variation du besoin en fonds roulement et des autres actifs et passifs a été négative de (210) millions d’euros au premier semestre 2021, principalement en raison de modifications défavorables des conditions de paiements fournisseurs et de l’effet saisonnier dans la division Maison Connectée.
  • Les provisions pour retraite sont en baisse de 37 millions d'euros, principalement en raison d'un effet positif des taux d'actualisation pour un montant de 29 millions d'euros et des versements de 13 millions d'euros.
  • Les sorties de trésorerie au titre des restructurations se sont élevées à 46 millions d’euros au premier semestre 2021, en hausse de 23 millions d’euros par rapport à l'année précédente à taux courants, principalement du fait de la mise en œuvre accélérée des économies de coûts.
  • Les dépenses d'investissement se sont élevées à 42 millions d’euros, en baisse de 14 millions d’euros sur un an à taux courants, en maintenant un contrôle strict des dépenses d'investissement.
  • La trésorerie fin juin 2021 était de 99 millions d'euros, contre 63 millions d'euros fin juin 2020.

Richard Moat, Directeur général, et Laurent Carozzi, Directeur Financier, tiendront un webcast audio aujourd’hui, jeudi 29 juillet, à 18h30 (heure de Paris, GMT+1),

Calendrier financier

T3 2021 4 novembre 2021

###

Avertissement : Déclarations Prospectives

Ce communiqué de presse contient certaines déclarations qui constituent des « déclarations prospectives », y compris notamment les énoncés annonçant ou se rapportant à des événements futurs, des tendances, des projets ou des objectifs, fondés sur certaines hypothèses ainsi que toutes les déclarations qui ne se rapportent pas directement à un fait historique ou avéré, Ces déclarations prospectives sont fondées sur les anticipations et convictions actuelles de l'équipe dirigeante et sont soumises à un certain nombre de risques et incertitudes, en conséquence desquels les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévisionnels évoqués explicitement ou implicitement par les déclarations prospectives, Pour obtenir plus d'informations sur ces risques et incertitudes, vous pouvez consulter les documents déposés par Technicolor auprès de l’Autorité des marchés financiers.

###

A propos de Technicolor :        

www.technicolor.com

Les actions Technicolor sont admises aux négociations sur le marché réglementé d’Euronext Paris (TCH) et sont négociables sous la forme d’American Depositary Receipts (ADR) aux Etats-Unis sur le marché OTCQX (TCLRY).

Relations Investisseurs        Media

Christophe le Mignan : +33 1 88 24 32 83        Stephanie Varlotta
Christophe.lemignan@technicolor.com        Stephanie.varlotta@technicolor.com

        Nathalie Feld : +33 1 53 70 94 23        nfeld@image7.fr

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

     
  Semestre clos le 30 juin
(en million d’euros) 2021   2020
       
ACTIVITÉS POURSUIVIES      
Chiffre d'affaires 1 359   1 433
Coût de l'activité (1 191)   (1 323)
Marge brute 168   110
       
Frais commerciaux et administratifs (128)   (149)
Frais de recherche et développement (43)   (49)
Coûts de restructuration (26)   (41)
Pertes de valeur nettes sur actifs non courants opérationnels -   (72)
Autres produits (charges) 24   8
Résultat avant charges financières et impôts (EBIT) des activités poursuivies (4)   (194)
       
Produits d'intérêts -   -
Charges d'intérêts (61)   (40)
Autres charges financières nettes (2)   (28)
Produits (charges) financiers nets (62)   (67)
       
Résultat des sociétés mises en équivalence 0   -
Impôt sur les résultats (11)   (3)
Résultat net des activités poursuivies (78)   (264)
       
ACTIVITÉS ARRÊTÉES OU EN COURS DE CESSION      
Résultat net des activités arrêtées ou en cours de cession (1)   (1)
       
Résultat net de l'exercice (79)   (265)
       
Attribuable aux :      
- Actionnaires de Technicolor SA (79)   (265)
- Participations ne donnant pas le contrôle 0   0


ETAT DE LA SITUATION FINANCIERE CONSOLIDEE

  (en million d’euros) 30 juin
2021
  31 décembre 2020
         
ACTIF      
  Ecarts d'acquisition 741   716
  Immobilisations incorporelles 522   535
  Immobilisations corporelles 136   140
  Droits d'utilisation 135   148
  Autres actifs d'exploitation non courants 26   27
TOTAL ACTIFS D'EXPLOITATION NON COURANTS 1 560   1 566
         
  Participations non consolidées 17   14
  Autres actifs financiers non courants 35   47
TOTAL ACTIFS FINANCIERS NON COURANTS 52   61
         
  Titres des sociétés mises en équivalence                       1   1
  Impôts différés actifs 53   45
TOTAL ACTIFS NON COURANTS 1 666   1 674
         
  Stocks 168   195
  Clients et effets à recevoir 360   425
  Actifs sur contrat client 79   63
  Autres actifs d'exploitation courants 224   224
TOTAL ACTIFS D'EXPLOITATION COURANTS 832     907
         
  Créance d'impôt 6   14
  Autres actifs financiers courants 24   17
  Trésorerie et équivalents de trésorerie 99   330
  Actifs destinés à être cédés 2   76
TOTAL ACTIFS COURANTS 963     1 344
         
TOTAL ACTIF 2 629      3 018

ETAT DE LA SITUATION FINANCIERE CONSOLIDEE

  (en million d’euros) 30 juin 2021   31 décembre 2020
         
CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS      
  Capital social (235 819 875 actions au 30 juin 2021 avec une valeur nominale de 0,01 euro) 2   2
  Titres subordonnés 500   500
  Primes d'émission et réserves 84   126
  Ecarts de conversion (440)   (456)
Capitaux propres attribuables aux actionnaires de Technicolor SA 146   173
  Participations ne donnant pas le contrôle 0   0
TOTAL CAPITAUX PROPRES 147   173
         
  Provisions pour retraites et avantages assimilés 287   325
  Autres provisions 25   33
  Passifs sur contrat client 2   2
  Autres dettes d'exploitation non courantes 22   21
TOTAL DETTES D'EXPLOITATION NON COURANTES 336   381
         
  Dettes financières 983   948
  Dettes de loyers 97   122
  Autres dettes non courantes 1   -
  Impôts différés passifs 18   15
TOTAL DETTES NON COURANTES 1 435      1 466
         
  Provisions pour retraites et avantages assimilés 31   30
  Autres provisions 67   90
  Fournisseurs et effets à payer 455   710
  Provisions pour dettes sociales 116   142
  Passifs sur contrat client 53   41
  Autres dettes d'exploitation courantes 191   215
TOTAL DETTES D'EXPLOITATION COURANTES 913     1 228
         
  Dettes financières 52   16
  Dettes de loyers 63   56
  Dettes d'impôt courant 18   21
  Autres dettes courantes 1   2
  Passifs liés aux actifs destinés à la vente -   56
TOTAL DETTES COURANTES 1 047      1 379
         
TOTAL PASSIF 2 482      2 845
         
TOTAL DES CAPITAUX PROPRES ET DU PASSIF 2 629   3 018


TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES

  Semestre clos
le 30 juin
(en million d’euros) 2021   2020
Résultat net de l'exercice (79)   (265)
Résultat net des activités arrêtées ou en cours de cession (1)   (1)
Résultat net des activités poursuivies (78)   (264)
Ajustements pour réconcilier le résultat net des activités poursuivies avec la variation nette de la trésorerie d'exploitation      
Amortissements d'actifs 108   144
Pertes de valeur d'actifs -   75
Variation nette des provisions (33)   4
(Gain) pertes sur cessions d'actifs (29)   (4)
Charges (produits) d'intérêts 61   40
Autres (dont impôts) 13   7
Variation du besoin en fonds de roulement et des autres actifs et passifs (210)   (197)
Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles (168)   (195)
Intérêts payés sur dettes de loyers (7)   (10)
Intérêts payés (24)   (25)
Intérêts reçus -   -
Impôts payés sur les résultats (9)   (1)
VARIATION NETTE DE LA TRESORERIE D'EXPLOITATION DES ACTIVITES POURSUIVIES (I) (209)   (230)
Acquisition de titres de participation, net de la trésorerie acquise -   (2)
Produit de cession net de titres de participations 27   (1)
Acquisition d'immobilisations corporelles (20)   (17)
Cession d'immobilisations corporelles et incorporelles 2   -
Acquisition d'immobilisations incorporelles incluant les coûts de développement capitalisés (24)   (39)
Trésorerie mise en nantissement (3)   (26)
Remboursement de trésorerie mise en nantissement 8   -
VARIATION NETTE DE LA TRESORERIE D'INVESTISSEMENT DES ACTIVITES POURSUIVIES (II) (10)   (84)
Augmentation de capital -   -
Augmentation des dettes financières 35   394
Remboursement des dettes de loyers (36)   (42)
Remboursement des dettes financières -   (2)
Frais liés à la la dette et aux opérations en capital (1)   (21)
Autres (2)   4
VARIATION NETTE DE LA TRESORERIE DE FINANCEMENT DES ACTIVITES POURSUIVIES (III) (4)   333
       
VARIATION NETTE DE LA TRESORERIE DES ACTIVITES ARRETEES OU EN COURS DE CESSION (IV) (16)   (8)
       
TRESORERIE A L'OUVERTURE DE LA PERIODE 330   65
Augmentation (diminution) nette de la trésorerie (I+II+III+IV) (239)   10
Effet des variations de change et de périmètre sur la trésorerie 8   (11)
TRESORERIE A LA CLOTURE DE LA PERIODE 99   63



1 Flux de trésorerie définis comme : EBITDA ajusté – (investissements nets + sorties de cash de restructuration + variation nette des pensions de retraite + variation du besoin en fond de roulement et autres actifs et passifs nets + impact sur la trésorerie du résultat non courant)

Pièce jointe


0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.