1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

STX France: L'Italie refuse un partage à 50-50 avec la France

Reuters25/07/2017 à 22:05

STX FRANCE: L'ITALIE REFUSE UN PARTAGE À 50-50 AVEC LA FRANCE

ROME-PARIS (Reuters) - Le gouvernement italien a rejeté mardi la proposition de Paris d'un partage à 50-50 du capital de STX France et demandé que le groupe Fincantieri, détenu par l'Etat, obtienne une majorité des parts et contrôle le conseil.

Le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, avait auparavant déclaré devant une commission du Sénat que la France donnait à l'Italie jusqu'à la fin de la semaine pour accepter ce partage sous peine d'en tirer "toutes les conséquences".

Le droit de préemption de l'Etat français sur l'ensemble du capital de STX Group expire à la fin du mois.

Paris proposait en outre qu'un éventuel accord soit assorti d'"une "vraie coopération dans le domaine naval militaire" avec l'Italie.

"La réponse du gouvernement italien à la proposition de 50-50 est non. (...) La ligne rouge c'est, au minimum, une participation légèrement majoritaire et un contrôle du conseil", a dit une source proche du Trésor italien.

Le ministre français de l'Economie s'est refusé à tout commentaire après cette réaction.

Le gouvernement français estime que l'accord conclu par son prédécesseur, prévoyant le rachat de 54% des chantiers navals STX France de Saint-Nazaire par le groupe italien Fincantieri associé à une fondation transalpine, ne garantit "pas suffisamment les intérêts stratégiques" des chantiers navals de Saint-Nazaire.

Dans ce schéma, l'Etat français aurait conservé sa minorité de blocage de 33% dans la société, qui était mise en vente par son actionnaire majoritaire coréen, et aurait fait monter à ses côtés le groupe public Naval Group (ex-DCNS).

"Nos amis italiens, un grand industriel comme Fincantieri, sont les bienvenus mais nous souhaitons rester à parts égales", a expliqué Bruno Le Maire.

Pour y parvenir, le ministre a évoqué des prises de participation, aux côtés de l'Etat, de Naval Group, de la banque publique d'investissement bpifrance et du personnel de STX, Fincantieri détenant le solde de 50%.

(Giselda Vignoni à Rome, Yann Le Guernigou et Leigh Thomas à Paris, édité par Sophie Louet)

Valeurs associées

+0.30%
+1.89%

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • lb1970
    26 juillet07:54

    @nayara10. Lors de son rachat par Fincantieri, STX a été valorisé en 120 millions. La valorisation boursière de Finantieri est de 1.7 milliards €

    Signaler un abus

  • godardja
    25 juillet23:47

    Triste spectacle que de voir un fleuron de l'industrie française déchiré entre l'état français et l'état italien. Où est l'Europe dans tout cela ?

    Signaler un abus

  • desmar10
    25 juillet22:38

    De toute façon si l'état Français a 33% qui permette le blocage de décisions où est le problème?

    Signaler un abus

  • M5299935
    25 juillet22:31

    Un partage 50-50 : c'est très mauvais ..... le prise de décision(s) est quasiment impossible.

    Signaler un abus

  • nayara10
    25 juillet22:27

    UNE ACTION FICANTIERI VAUT PRESQUE 100 FOIS MOINS QU'ALSTOM..LES MAFIEUX DEVRAIENT RENFLOUER LEURS BANQUES

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

0.29 -5.07%
17.195 -0.12%
1.13434 +0.26%
19.6 -1.95%
19.375 +0.05%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.