Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Stellantis investit 152 millions d'euros à Rennes dans un nouveau SUV électrique
information fournie par Reuters26/10/2021 à 18:46

STELLANTIS INVESTIT 152 MILLIONS D'EUROS À RENNES DANS UN NOUVEAU SUV ÉLECTRIQUE

STELLANTIS INVESTIT 152 MILLIONS D'EUROS À RENNES DANS UN NOUVEAU SUV ÉLECTRIQUE

PARIS (Reuters) - Stellantis a annoncé mardi un investissement de 152 millions d'euros dans son usine de Rennes (Ille-et-Vilaine) pour y développer et produire un nouveau SUV électrique.

Ce véhicule, basé sur la future plateforme dédiée à cette technologie Stella Medium, remplacera l'actuel Citroën C5 Aircross, a indiqué le constructeur né de la fusion entre PSA et FCA dans un communiqué.

Le groupe prévoit aussi de porter en 2024 à 1,1 million la capacité annuelle de production de moteurs électriques de son pôle de Trémery-Metz (Moselle), via sa JV Emotors, et à 600.000 celle de boîtes de vitesse électrifiées via sa JV e-Transmissions.

Metz a été par le passé un temps la plus grosse usine de moteurs diesel du monde.

Le site de Valenciennes (Nord) verra quant à lui sa capacité de réducteurs de vitesse - qui remplace la boîte de vitesse sur les véhicules électriques - portée à 820.000 unités par an.

"Stellantis, constructeur responsable, anticipe les effets de la transition énergétique en affectant de nouvelles activités aux sites qui étaient jusqu'à présent les plus dépendants du moteur thermique", a indiqué le constructeur dans son communiqué.

Le secteur automobile français, réuni mardi pour une deuxième "journée de la filière" placée sous le sceau des défis liés à l'électrification, estime que la fin des motorisations thermiques entraînera au moins 60.000 suppressions d'emplois.

Syndicats et pouvoirs publics espèrent que les nouveaux métiers à l'électrique aideront à compenser ce choc.

(Gilles Guillaume, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%

5 commentaires

  • 27 octobre05:14

    Des bornes de recharge qui fonctionnent alors qu'elles ne sont pas surveillees en France ?Je be crois que ce que je vois et pour le moment on est à des annnées-lumière de ce qu'il faudrait.Le défi technologique est énorme et je n'y crois tout simplement pas avant très longtemps (2050).Et pourtant le réseau electrique est bon à la base.


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.