1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Stadler Rail valorisé 3,8 milliards de francs avec son IPO
Reuters12/04/2019 à 07:55

STADLER RAIL VALORISÉ 3,8 MILLIARDS DE FRANCS AVEC SON IPO

ZURICH (Reuters) - Le prix de l'introduction en Bourse (IPO) de Stadler Rail a été fixé à 38 francs suisses par action, faisant ressortir une valorisation de 3,8 milliards de francs (3,35 milliards d'euros), a annoncé vendredi le constructeur de trains suisse avant ses débuts sur le SIX Swiss Exchange.

Ce prix se situe dans la partie haute de la fourchette indicative initiale de l'IPO qui était de 33 à 41 francs par action. Une source avait rapporté à Reuters le 9 avril que le prix de l'IPO du constructeur de trains suisse avait été resserré entre 36 et 39 francs par action.

Le flottant devrait être de 38,2% avant l'exercice d'une option de surallocation et de 43,4% si l'option est entièrement exercée.

L'offre a été sursouscrite, en raison de la forte demande des investisseurs individuels et institutionnels européens, a déclaré Stadler.

Stadler Rail espère faire ses débuts en Bourse de Zurich le 16 avril.

Cette IPO intervient dans un contexte de consolidation du secteur ferroviaire où les entreprises se regroupent pour faire face au numéro un chinois CRRC.

La Commission européenne a rejeté en février le projet de rapprochement entre Alstom et le groupe allemand Siemens, ce qui a relancé l'hypothèse d'un éventuel mariage entre le français et le canadien Bombardier.

Dans le cadre de l'IPO du groupe suisse, le président du conseil, le milliardaire Peter Spuhler, entend céder une partie de sa participation de 80% dans Stadler tout en restant le principal investisseur de la société qu'il dirige depuis 1989.

Le directeur général Thomas Ahlburg a déclaré que le produit de la vente servirait à financer de nouvelles acquisitions et permettrait également au groupe d'être en position de force dans la cadre d'éventuels appels d'offres.

Les entreprises opérant dans la signalisation ou la numérisation ainsi que dans la maintenance et les services figurent parmi les cibles susceptibles d'intéresser Stadler.

Les banques Credit Suisse et UBS sont coordinateurs mondiaux et co-teneurs de livre de l'IPO de Stadler. BNP Paribas, Citigroup, UniCredit, Reichmuth & Co et les banques cantonales de Zurich, de Saint-Gall et de Thurgovie sont également associés à l'opération.

(Michael Shields et Oliver Hirt; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Valeurs associées

Euronext Paris -1.24%
XETRA -1.51%
TSX -3.16%
TSX -1.86%
SIX Swiss Exchange -1.26%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer