Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

HENNES&MAURITZ -B-

13.18EUR
-4.80% 
Ouverture théorique 0.00

SE0000106270 HMSB

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    13.88

  • clôture veille

    13.84

  • + haut

    13.88

  • + bas

    13.11

  • volume

    457

  • valorisation

    21 814 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    15.06.18 / 16:25:10

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur HENNES&MAURITZ -B-

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter HENNES&MAURITZ -B- à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter HENNES&MAURITZ -B- à mes listes

    Fermer

Sandro, Maje continue de surperformer dans le luxe accessible

Reuters31/08/2016 à 13:34
    par Pascale Denis 
    PARIS, 31 août (Reuters) - Le groupe de prêt-à-porter 
Sandro, Maje, Claudie Pierlot (SMCP), a vu ses ventes grimper de 
19% au premier semestre, porté par une solide croissance à 
magasins comparables et une poursuite de l'expansion 
internationale de son réseau de boutiques. 
    La société, qui s'apprête à passer sous le contrôle du 
chinois Shandong Ruyi  002193.SZ , a ouvert 58 points de vente 
sur la période. Elle a signé une croissance de 9,3% à magasins 
comparables, après une progression de 8,9% il y a un an. 
    En France, où le secteur du prêt-à-porter féminin reste 
difficile - il a reculé de 0,9% au premier semestre, selon les 
données de l'Institut français de la mode -, Sandro, Maje, 
Claudie Pierlot a gagné des parts de marché.  
    Le groupe est parvenu à signer une croissance de 12% et 
d'environ 9% à magasins constants dans l'Hexagone, où il réalise 
désormais moins de la moitié de son chiffre d'affaires. 
    "Notre stratégie est payante. Les collections sont très 
créatives et désirables et nous rencontrons beaucoup de succès 
dans le digital", a déclaré à Reuters Daniel Lalonde, président 
du groupe. 
    La part du e-commerce a atteint 10% des ventes au premier 
semestre, contre 6,2% en 2015. 
    SMCP, qui a connu une très forte croissance ces dernières 
années, ambitionne de devenir un leader mondial du luxe dit 
accessible, grâce notamment à son développement en Asie où il 
mise sur l'essor des classes moyennes chinoises. 
    Il compte ouvrir en moyenne 30 boutiques par an en Chine, 
avec l'expertise de Shandong Ruyi, fabricant de textile pour des 
marques italiennes qui détient aussi des activités de 
distribution. 
    Son succès réside aussi dans son modèle : il adopte les 
codes du luxe (magasins soignés, boutiques proches des grandes 
marques) avec des méthodes de production inspirées des géants de 
la grande diffusion comme Zara  ITX.MC  ou H&M  HMb.ST , avec 
des cycles très courts de développement de produits. 
    Le groupe vise d'ici 2018 une croissance annuelle moyenne de 
11% à 13% (+3% à 5% en comparable), portée aussi par le 
numérique, le développement des accessoires et de la ligne 
masculine de Sandro. 
    Le marché du luxe accessible, estimé à 96 milliards d'euros 
par le Boston Consulting Group, devrait connaître une croissance 
annuelle de 6% au cours des années à venir, nettement supérieure 
à celle du luxe tombée à 1,5% en 2015 et qui ne devrait guère 
accélérer à court terme, selon les estimations du cabinet Bain & 
Co. 
    Au total, les ventes de SMCP ont totalisé 377,2 millions 
d'euros au premier semestre, pour un réseau de 1.176 points de 
vente, dont 945 détenus en direct. 
    Sandro et Maje pèsent chacune pour 40% du chiffre 
d'affaires, Claudie Pierlot pour 10%, tout comme Sandro Homme.   
    Le rachat par Shandong Ruyi auprès du fonds KKR  KKR.N  et 
valorisant SMCP à 1,3 milliard d'euros dettes comprises doit 
être signé dans les semaines qui viennent.  
    Le chinois en détiendra 80%, KKR environ 10%, le solde 
revenant aux familles fondatrices et aux dirigeants. 
     
 
 (Avec Astrid Wendlandt, édité par Dominique Rodriguez) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

ALD
15.32 +1.79%
40.09 -0.42%
23.21 -0.73%
6.69 0.00%
81.3 +2.78%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.