Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Safran met des activités de Zodiac sous revue, prudent sur le trafic aérien
information fournie par Reuters02/12/2021 à 14:02

(Actualisé avec déclarations du DG, cours de Bourse)

PARIS, 2 décembre (Reuters) - L'équipementier aéronautique Safran SAF.PA a estimé jeudi que le pire de la crise liée à la pandémie de coronavirus était passé mais le groupe s'est montré prudent quant aux perspectives pour le trafic aérien sur le long terme sur fond de désaccord avec Airbus sur des augmentations de production d'avions.

Safran a également indiqué qu'il avait placé sous revue près d'un tiers des activités de Zodiac Aerospace racheté il y a trois ans et qu'il visait sur une période de cinq ans une augmentation de son chiffre d'affaires et de ses marges.

Le groupe table sur un taux de croissance organique annuel du chiffre d'affaires de plus de 10% sur la période 2021-2025 et sur une marge opérationnelle courante entre 16% et 18% à horizon 2025, soit une augmentation de plus de cinq points par rapport à 2021.

Par division, la marge sera supérieure à 20% dans l'activité propulsion, d'environ 15% pour les équipements et la défense et supérieure à 10% pour Aircraft Interiors en 2025.

La génération de cash-flow libre devrait atteindre 10 milliards d’euros en cumulé sur la période 2021-2025, grâce notamment à un doublement de l’Ebitda, a en outre annoncé Safran.

Son directeur général, Olivier Andriès, a déclaré que le groupe restait fidèle à son engagement de construire suffisamment de moteurs pour permettre à Airbus d'atteindre l'objectif de produire 65 appareils A320 par mois en 2023, soit une augmentation d'environ 50% par rapport aux niveaux de production atteints pendant la crise.

Il a ajouté qu'il était trop tôt pour s'engager sur des rythmes de production plus élevés.

Selon le dirigeant, la croissance du trafic aérien dans le moyen courrier devrait rebondir à 4,9% en moyenne par an entre 2023 et 2025. Mais sur un horizon de vingt ans, le rythme croissance devrait être de l'ordre de 2,9% en moyenne par an, alors qu'Airbus et Boeing table sur une croissance de l'ordre de 4%.

"Nous avons une vision (de la demande, ndlr) qui est plus prudente que celle des avionneurs", a déclaré Olivier Andriès. "3%, ce n'est pas rien. C'est très significatif."

Si Safran n'a pas souhaité indiquer quelles activités de Zodiac avaient été placées sous revue, le groupe a indiqué que 70% des activités héritées de son ancien concurrent français étaient considérées comme essentielles.

Le groupe n'a en outre pas exclu de procéder à des acquisitions ciblées si ces dernières font du sens.

A la Bourse de Paris, le titre Safran gagnait 0,40% à 103,54 euros à 13h51.

(Reportage Tim Hepher, version française Matthieu Protard, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

Euronext Paris +5.08%
Euronext Paris +3.25%
NYSE -0.08%
NYSE -5.99%
NYSE +2.54%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.