Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

RPT-Wall Street tiraillée entre Boeing et Apple

Reuters 27/10/2016 à 06:00
    * Gain de 0,17% pour le Dow; pertes de 0,17% pour le S&P et 
de 0,63% pour le Nasdaq 
 
 (Répétition sans changement d'une dépêche transmise mercredi 
soir) 
    par Yashaswini Swamynathan et Rodrigo Campos 
    NEW YORK, 27 octobre (Reuters) - La Bourse de New York a 
fini en ordre dispersé mercredi, le Dow Jones ayant bénéficié du 
soutien de Boeing  BA.N , tandis que le  S&P-500 et surtout le 
Nasdaq Composite au contraire se sont affaissés sous le poids 
d'Apple  AAPL.O .    
    L'indice Dow Jones  .DJI  a gagné 30,06 points (0,17%) à 
18.199,33 points. Le S&P-500  .SPX , plus large, a cédé 3,73 
points (0,17%) à 2.139,43 points. Le Nasdaq Composite  .IXIC  a 
reculé de 33,13 points (0,63%) à 5.250,27 points.   
    L'évolution de Wall Street est pour l'essentiel dictée par 
les résultats de sociétés ces derniers temps mais l'élection 
présidentielle du 8 novembre aux Etats-Unis et la réunion de 
politique monétaire de la Réserve fédérale la semaine prochaine 
ne font qu'intensifier la volatilité. 
    L'indice de volatilité du CBOE  .VIX  a progressé pour la 
deuxième journée d'affilée, de 6,4%, alors qu'il avait 
rétrogradé les cinq séances antérieures. 
    Les bénéfices des sociétés composant l'indice S&P-500 sont 
attendus en hausse de 2,2%, selon des données de Thomson 
Reuters, et ils interrompraient ainsi une série de quatre 
trimestres consécutifs de recul.  
    Les résultats de sociétés étaient anticipés en baisse de 
0,5% au début du mois. Hors Apple, ils auraient augmenté de 2,9% 
le trimestre passé. 
    Sur l'ensemble des sociétés qui ont publié leurs comptes, 
74% ont battu le consensus, au-dessus de la proportion de 70% 
des quatre trimestres précédents, selon des données de Thomson 
Reuters I/B/E/S. 
    "Les résultats du secteur des technologies n'ont pas été 
mirobolants mais en dehors de lui, la performance en général 
aura été meilleure parce que les chiffres d'affaires continuent 
d'augmenter et que les cash flows sont appréciables", a dit Paul 
Nolte (Kingsview Asset Management). 
    Toutefois, tempère Quincy Krosby (Prudential Financial), 
plusieurs ratés dans les résultats font que le marché, qu'elle 
juge "fatigué", se cherche un stimulant plus fort.  
    Apple, qui a publié ses résultats mardi, a fait état d'une 
marge inférieure aux attentes, ce qui suscité des inquiétudes 
quant à sa capacité à capitaliser sur la forte demande qui 
s'exerce sur ses combinés à écran large, les plus rentables. 
    
    L'action a cédé 2,25% 
    Boeing  BA.N  a publié mercredi un bénéfice trimestriel en 
hausse de 33,7% et relevé sa prévision de livraisons pour 
l'ensemble de cette année.   
    L'action a gagné 4,7% et atteint son niveau le plus élevé 
depuis le 31 décembre.  
    Le volume a été de 6,6 milliards de titres échangés, 
au-dessus de la moyenne quotidienne des 20 dernières séances.  
    Sur le marché des changes, le dollar a glissé face à un 
panier de devises de référence  .DXY , alors qu'il avait touché 
la veille 99,119, son plus haut depuis le 1er février.  
    L'indice du dollar a gagné 3,2% depuis le début du mois et 
il est bien parti pour réaliser sa meilleure performance 
mensuelle depouis près d'un an. 
    Cela reflète la nervosité d'un marché où le récent rally du 
dollar s'est appuyé sur les anticipations d'un relèvement des 
taux directeurs de la Réserve fédérale en décembre, exposant le 
billet à un retour de bâton en cas d'indications contraires qui 
seraient données par des responsables de la banque centrale 
d'ici là. 
    Les traders fixent à 74% la probabilité d'un resserrement 
monétaire en décembre contre plus de 78% mardi, selon le 
baromètre FetWatch de CME Group. 
    Sur le marché des Treasuries, les rendements ont monté à la 
faveur d'une statistique de bon aloi pour le PIB du troisième 
trimestre qui sera publié vendredi. Les ventes dans l'immobilier 
résidentiel ont augmenté en septembre alors qu'elles étaient 
attendues en repli.   
     
     
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.