Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

RPT-Thomson Reuters-Le T4 moins bon que prévu mais les prévisions relevées
information fournie par Reuters08/02/2022 à 16:25

(Répétition, corrige coquille au §2)

* BPA ajusté au T4 à $0,43 contre un consensus à $0,46

* $25 mlns d'investissements pour mieux se positionner en 2022

* Prévoit désormais une croissance de son CA d'environ 5% en 2022

New York, 8 février (Reuters) - Thomson Reuters TRI.TO

TRI.N a fait état mardi de résultats trimestriels inférieurs aux attentes, mais le groupe d'informations et de données estime que l'accélération de ses investissements devrait lui permettre de générer des revenus plus élevés qu'attendu cette année et l'an prochain.

La maison-mère de l'agence de presse Reuters News a publié un bénéfice ajusté par action, qui exclut les éléments non récurrents, de 0,43 dollar par action contre 0,54 dollar l'année précédente. Les analystes tablaient en moyenne sur 0,46 dollar pour la période, selon le consensus Refinitiv.

La société basée à Toronto a par ailleurs déclaré avoir investi 25 millions de dollars supplémentaires au cours du trimestre dans la vente et le marketing ainsi que dans le développement de produits et l'analyse de données.

Steve Hasker, directeur général de Thomson Reuters, a déclaré que l'entreprise était en position de force pour profiter de la reprise économique post-pandémie.

"Les clients réalisent de plus en plus la valeur de notre contenu et de nos outils dans un monde de travail hybride affecté par une complexité croissante", a-t-il souligné dans un courrier électronique aux salariés.

Le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 6% sur le trimestre à 1,71 milliard de dollars, dépassant le consensus Refinitiv (1,68 milliard).

Le groupe prévoit désormais une croissance de ses revenus d'environ 5% cette année, contre une estimation précédente entre 4% et 5%, et de 5,5% à 6% pour 2023, contre 5% à 6% auparavant.

Thomson Reuters est à mi-parcours d'un plan d'investissement de 600 millions de dollars réparti sur deux ans qui doit lmui permettre de passer du statut de fournisseur de contenu à celui d'entreprise technologique axée sur le contenu, capable de satisfaire des clients qui travaillent de plus en plus à domicile depuis l'apparition du coronavirus. nL8N2KT5TB

"Nous continuerons à envisager des acquisitions pour compléter nos actifs existants afin de stimuler la croissance organique en 2022 et 2023", a déclaré dans une interview le directeur financier du groupe, Michael Eastwood, ajoutant que la société pouvait mobiliser des "milliards" à cet effet.

Thomson Reuters a également augmenté son dividende annuel de 10% à 1,78 dollar par action.

Les trois principales divisions de Thomson Reuters - Legal Professionals, Tax & Accounting Professionals et Corporates - ont toutes enregistré des croissances comprises entre 5% et 9%, bien que seul le segment fiscal a enregistré une augmentation de son bénéfice ajusté avant intérêts et autres éléments (EBITDA).

Reuters News, qui tire plus de la moitié de ses revenus de la fourniture d'informations à Refinitiv, une société de données issue de Thomson Reuters et appartenant désormais à la Bourse de Londres LSEG.L , a fait état d'une hausse à deux chiffres de ses ventes et de son EBITDA ajusté.

Le résultat d'exploitation du groupe a reculé de 73% au quatrième trimestre, à 257 millions de dollars (224,9 millions d'euros) en raison de l'augmentation des coûts et de l'effet de base lié à une plus-value exceptionnelle réalisée l'année précédente.

(Rédigé par Nick Zieminski, version française Juliette Portala, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

LSE -58.19%
LSE +0.07%
TSX +0.41%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.