Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Résidences secondaires : un nouveau départ ?
Le Revenu05/10/2016 à 07:48

Une résidence secondaire. (© Phovoir)

Les prix des résidences secondaires ont souffert après la crise financière de 2008. Ils ont baissé, selon les régions, de 10 à 30% de 2009 à 2015 selon les notaires de France. La baisse des prix a aussi touché le bord de mer. Sur cette période, les acheteurs sont devenus plus rares, surtout dans certaines zones isolées.

Or notre pays compte, selon l'Insee, plus de 3,3 millions de résidences secondaires. Même si les plus jeunes générations, avides de voyages et de mobilité, sont moins sensibles à ses atouts et préfèrent parfois la souplesse de la location, la résidence secondaire reste un rêve, notamment chez les urbains. Elle se nourrit aussi parfois d'un projet d'installation ultérieure à la retraite.

Stabilisation des prix après la baisse

Depuis la fin de l'année dernière, les prix se sont stabilisés après un net repli sur les dernières années lié au recul marqué des volumes de transactions. Ils sont aujourd'hui attrayants pour les candidats acquéreurs.

Autre facteur de soutien, la baisse des taux d'intérêt, revenus à des plus-bas historiques, est venue doper le crédit immobilier. Un bon dossier peut obtenir 1,5% hors assurance à taux fixe sur vingt ans. Dans certaines zones recherchées, les acheteurs, français et étrangers, reviennent.

Une tendance que confirment les grands réseaux d'agences, mais aussi les enseignes spécialisées dans le

Lire la suite sur le revenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4909.51 +0.41%
1.1751 +0.10%
45.23 +0.60%
13.706 +3.07%
33.24 +1.36%

Les Risques en Bourse

Fermer