Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Rémy Cointreau brille grâce à son cognac et fait mieux qu'attendu
information fournie par Reuters06/06/2019 à 08:48

RÉMY COINTREAU BRILLE GRÂCE À SON COGNAC

RÉMY COINTREAU BRILLE GRÂCE À SON COGNAC

PARIS (Reuters) - Rémy Cointreau a publié jeudi des résultats annuels en forte progression et supérieurs aux attentes, porté par l'appétit de la clientèle chinoise et américaine pour son cognac Rémy Martin.

Principal centre de profit du groupe, Rémy Martin a vu son résultat opérationnel courant grimper de 17,9% à taux de change et périmètre constants après des ventes record.

La très forte croissance à deux chiffres de la marque en Chine et le développement international de Louis XIII, cognac d'exception vendu à plus de 2.500 euros la bouteille, se sont traduits par des effets de prix et de mix (proportion de bouteille vendues plus cher) très favorables (+6%), identiques à la croissance des volumes.

La marge de Rémy Martin a progressé de 1,4 point à 27,7%.

Rémy Cointreau, qui doit piloter ses stocks d'eaux-de-vie sur le long terme, estime que ses ventes de cognac peuvent progresser en moyenne annuelle de 8% à 10% sur le long terme, grâce à une hausse des volumes de 3% à 4% par an, le reste étant permis par des relèvements de prix et des effets de "mix".

Au total, le groupe également propriétaire de la liqueur Cointreau, du rhum Metaxa ou du gin The Botanist a bouclé son exercice 2018-2019 clos le 31 mars sur un résultat opérationnel courant en croissance organique de 14,2%, à 263,6 millions d'euros, dépassant les 260,2 millions attendus par les analystes et la croissance prévue de 13,4%.

Sa marge opérationnelle a progressé de 1,3 point à 21,7%.

Le résultat net hors exceptionnels atteint un record de 167,8 millions, en croissance organique de 16,3% et un dividende exceptionnel de 1,0 euro sera proposé, outre un dividende stable de 1,65 euro.

Le groupe réitère son ambition de devenir le leader mondial des spiritueux haut de gamme avec, à moyen terme, 60% à 65% de ses ventes réalisées grâce à des bouteilles de plus de 50 dollars, et dit rester "ambitieux quant au potentiel de sa marge opérationnelle courante a moyen terme".

Il a averti que la fin de ses contrats de distribution en République Tchèque, en Slovaquie et aux Etats-Unis aurait un impact négatif de 56 millions sur son chiffre d'affaires 2019-2020 et de 5,0 millions sur son résultat opérationnel courant.

En Bourse, le titre Rémy Cointreau a fini à 122,40 euros mercredi, grimpant de 23% depuis le début de l'année.

A 32,6 fois les bénéfices estimés pour 2020-2021, ses multiples de valorisation sont plus proches de ceux du luxe que des vins et spiritueux (24,4 fois pour Diageo, leader mondial du secteur, ou 22,6 pour Pernod Ricard).

(Pascale Denis, édité par Benoît Van Overstraeten)

Valeurs associées

MIL +0.75%
Euronext Amsterdam +0.30%
Euronext Paris +2.49%
Euronext Paris +1.82%
Euronext Paris +1.19%
LSE +0.28%
LSE Intl +0.77%
Euronext Bruxelles +1.05%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.